metbeziers

Prévisions Régions Méditerranéennes Novembre 2018

Messages recommandés

Posté(e) (modifié) - Lieu : Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.

On repart sur les mêmes bases. 
Nouveau risque d'épisode pluvieux assez conséquent entre le 05 et le 07 novembre. 

Un thalweg d'origine atlantique devrait s'isoler en goutte froide pour circuler quelque part entre Portugal et Catalogne. Bien évidemment on avance dans la saison et l'instabilité commence à manquer. Il faudra quelque chose de plus dynamique pour envisager des cumuls importants. 
Languedoc-Roussillon probablement + en ligne de mire. La localisation de la goutte froide induit d'ailleurs un risque plus présent entre Roussillon et Hérault. 
Mais bien évidemment son placement va continuer à évoluer au gré des MAJ des modèles. 

Modifié par metbeziers
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Ouep', exactement.

 

Par contre niveau crues il va falloir être attentif car maintenant pour le coup tous les bassins versants ont été servis, du Roussillon aux Alpes-Maritimes et les sols sont bien gorgés d'eau désormais. Les réactions hydrologiques seront là, même pour des cumuls relativement modestes donc à suivre dans la durée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il manquerai plus que la situation dégénère avec un orage en V sur ces régions et c'est la catastrophe.... à suivre mais effectivement, tous les bassins sont saturés, donc la moindre forte pluie et ça repart de plus belle.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Boissières

Ce soir le run 12Z de l'ECMWF enfonce le clou avec une goutte froide qui vient synoptiquement finir sa course en plein sur les Baleares... Il faut dire aussi que ce ne sont pas les hautes pressions qui obstruent le Bassin Méditerranéen... A suivre ces prochains jours pour voir si les autres modèles lui cèdent le pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nîmes
il y a 31 minutes, Albigeois-du-30 a dit :

Ce soir le run 12Z de l'ECMWF enfonce le clou avec une goutte froide qui vient synoptiquement finir sa course en plein sur les Baleares... Il faut dire aussi que ce ne sont pas les hautes pressions qui obstruent le Bassin Méditerranéen... A suivre ces prochains jours pour voir si les autres modèles lui cèdent le pas...

Du coup c'est plus le Roussillon ou la basse vallée du Rhône qui risque de prendre les précipitations ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Johann30650 a dit :

Du coup c'est plus le Roussillon ou la basse vallée du Rhône qui risque de prendre les précipitations ?

Difficile à tirer une zone précise mais à l'heure actuelle, dans les divers scénarios de ECMWF, lorsqu'il est question d'épisodes méditérannéens il vise majoritairement les Cévennes, c'est à dire plus l'intérieur du 34/30 et Ouest 07.

Mais avant tout ça il faudra voir comment évolue le risque de mise en place d'un épisode et l'accord éventuel des modèles avant de zoner :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Salon-de-Provence (13) (alt : 60m) et Gap (05) (alt : 780m)

En lecture brut de CEP entre lundi et mardi de la semaine prochaine.

Ça vaut ce que ça vaut bien sur mais ça donne déjà une idée du potentiel :

 

1630979013_Capturedcran2018-11-0201_21_05.thumb.png.f9c8e2062d0950f4d821eb4d11a12a3d.png

  • J'aime 4
  • Surprise 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Vaucluse

Pour l' episode probable de la semaine prochaine ,il semble qu' il y ait d' avantage d' energie , avec forçages au moins aussi important. Ce dernier s' annonce donc au moins aussi intense que celui de cette semaine , et meme à priori plus intense . Cependant , Il pourrait durer un peu moins de temps .

Au sujet de la dernière sortie du cep d' hier au soir , l' episode dure 24 h . 

  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Boissières

Ce matin GFS voit davantage encore que L'ECMWF, cette fois ci la goutte froide s'y déplace des Baleares au Golfe du Lion. Situation potentiellement dommageable en l'état en raison de la saturation des sols, bien que la géo-localisation des précipitations reste à définir à cette échéance. Le signal est là. Et qui plus est les portes ne semblent pas se refermer au long terme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Boissières

Le diagramme de GFS pour la ville de Nîmes est par ailleurs sans équivoque. A suivre désormais le positionnement exacte de cette bebete ainsi que sa vitesse de déplacement qui conditionneront la durabilité et l'intensité des pluies. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Nîmes

Merci pour tes infos et explication intéressantes. Avec les sols gorgé d'eau il y a une vrai inquiétude.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

d'après ces sorties la zone de plaine Vauclusienne s'en sortirait cette fois ci avec peu de précipitations, mais les choses vont peut être changer.

 

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Donzère (26) ou Connaux (30)
il y a 29 minutes, Johann30650 a dit :

Merci pour tes infos et explication intéressantes. Avec les sols gorgé d'eau il y a une vrai inquiétude.  

Il y a eu bien pire en terme de saturation des sols tout du moins dans le Gard, évidemment dans le Var ou de l'Hérault au Roussillon c'est pas la même chose.

Personnellement les différentes sources que je suis se sont à peine réveillées voire certaines pas du tout.

Aucun champ inondés également alors qu'il  a plu + de 150 mm en quelques jours...

L'ermitage de Collias par exemple s'est remis à couler mais rien d'exceptionnel non plus le débit est faible aprés un épisode à plus de 100 mm.

La sécheresse exptionnelle de l'an dernier n'est pas complétement résorbée dans notre région en dépis de cette année pourtant bien pluvieuse...

Le risque réside comme souvent dans des intensités violentes en peu de temps mais ce sont les paramètres fins qui détermineront ou pas ce risque.

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : marseille le panier

Déjà profitons de cette accalmie avant de trop s'avancer sur le prochaine épisode même si ont peut s'inquiéter des sols qui par endroit n'absorberons plus...😑

  • J'aime 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Fréjus - Saint Raphael (83)
Il y a 4 heures, CP3 a dit :

Pour l' episode probable de la semaine prochaine ,il semble qu' il y ait d' avantage d' energie , avec forçages au moins aussi important. Ce dernier s' annonce donc au moins aussi intense que celui de cette semaine , et meme à priori plus intense . Cependant , Il pourrait durer un peu moins de temps .

Au sujet de la dernière sortie du cep d' hier au soir , l' episode dure 24 h . 

J'ai beau regarder, et je vois pas en quoi l'épisode prévu pour le début de semaine prochaine serait plus intense que celui qu'on vient de vivre 🤔

Déjà il sera probablement moins durable, et pour le moment les modèles montrent rien de bien sévère...

 

Néanmoins c'est à surveiller au vue de la saturation des sols, les cours d'eaux  maintenant réagissent rapidement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Paris 75105, LagardeFreinet-Var, Pontarlier-Doubs, Fresse/Moselle-Vosges

Saturation des sols: 

Total mensuel octobre 2018 à la station MF du Luc (Var) ou Lagarde-Freinet (Var, massif des Maures ) 552 mm !!!

soit plus de 4 fois la moyenne normale  et fait exploser le record de 1976 qui était de 360 mm

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Vaucluse
il y a 52 minutes, Twister83 a dit :

J'ai beau regarder, et je vois pas en quoi l'épisode prévu pour le début de semaine prochaine serait plus intense que celui qu'on vient de vivre 🤔

Déjà il sera probablement moins durable, et pour le moment les modèles montrent rien de bien sévère...

 

Néanmoins c'est à surveiller au vue de la saturation des sols, les cours d'eaux  maintenant réagissent rapidement.

Le potentiel risque en effet d' etre supérieur à l' épisode de Mercredi , puisque tout le panel indique une advection plus chaude ( visible en température sensible et en TPE ) , le tout avec une Cape globalement plus elevé que lors du précédent épisode .

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Fréjus - Saint Raphael (83)
Il y a 2 heures, CP3 a dit :

Le potentiel risque en effet d' etre supérieur à l' épisode de Mercredi , puisque tout le panel indique une advection plus chaude ( visible en température sensible et en TPE ) , le tout avec une Cape globalement plus elevé que lors du précédent épisode .

Je pense pas que ça soit les seuls paramètres à prendre compte...

C'est peut être plus instable, mais le Thalweg est quand même moins incisif que le dernier épisode.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Montpellier (Antigone)

Afin d'illustrer le potentiel à venir, voici la carte d'accumulation des précipitations du modèle CEP (0Z) jusqu'à mardi soir:

 

de_model-de-310-1_modez_2018110200_117_1152_157.thumb.png.1f6cbddb210b92a7e08155771acfa3bd.png

 

Le 12z d'Arpege devrait un peu plus nous éclairer ce soir sur la situation à méso-échelle.

Modifié par Sudiste-34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Carnon-Plage

Pour le moment ça reste quand même un épisode rapide et modéré sur nos modèles pour lundi/mardi  avec une 50aine de mm en plaine. 100mm sur les reliefs et la Corse. 

 

A voir ça peut encore bouger ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Marseille Nord

arpege12z modélise  une grosse ligne orageuse qui balayerait nos départements dans la nuit du 06 novembre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.

Oui, on part quand même sur une fourchette de cumuls très modérés pour la région. Probablement du 20 à 50 mm en plaines, 50 à 100 mm sur le piémont, et 100 à 150 mm sur le reliefs. Bien évidemment sur les secteurs les plus touchés. 

Le flux plein Sud-Sud-Est maintenant envisagé par 90 pourcents des modélisations induit un maximum d'intensité sur Est-Hérault, Ouest-Gard et Cévennes. Je pense qu'on a encore beaucoup de marges sur ces secteurs avec donc de probables réactions hydrologiques très modérées. 

Mais bon, il faut encore affiner l'aspect instable de la dégradation ( qui peut faire passer les cumuls du simple au double ).

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Sisteron
Il y a 8 heures, jt75 a dit :

Saturation des sols: 

Total mensuel octobre 2018 à la station MF du Luc (Var) ou Lagarde-Freinet (Var, massif des Maures ) 552 mm !!!

soit plus de 4 fois la moyenne normale  et fait exploser le record de 1976 qui était de 360 mm

Le massif des Maures et de l Esterel a fait ses réserves pour l été 2019 😁

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Morières les Avignon - Le Pontet - Vedène

Ce matin, GFS et Arpege indiquent des valeurs de 30 a 50 mm sur le Vaucluse à l Ouest du Rhône, c est nouveau. 

Il me semble qu ils ont accentué sur paca et surtout encore côté italien..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Boissières

Ce matin le diagramme de GFS pour la ville de Nîmes à unanimement augmenter les précipitations envisagées comparativement à hier... Diagramme bien resserré soit dit en passant. Du potentiel. Désormais il faudra suivre dès demain l'évolution synoptique de méso-echelle afin de cerner le potentiel d'instabilité qui sera le facteur déterminant pour établir un premier créneau de cumul de précipitations...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant