Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

tao

Du 07 janvier 2019 au 13 janvier 2019- prévisions météo semaine 2

Messages recommandés

Posté(e) - Lieu : adekar en kabylie a 1000 m

ce qui est impressionnant avec le // c'est le renouvellement du blocage encore et encore (ce n'est que le début d'accord d'accord😁)

  • J'aime 3
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Naillat, 360m, 23
Il y a 5 heures, FSnow a dit :

on aurait une anomalie qui parviendrait à se glisser le long du flanc est de la dorsale, qui permettrait une meilleure élévation de celle-ci et d'attirer plus facilement le froid

Bonjour,

 

effectivement partant d'une advection de hauts géopotentiels sur l'Atlantique dont la probabilité se renforce nettement, le rôle des ces petites anomalies venant surfer sur la crête ou étant"pondues" au travers de la barrière a toute son importance car il peut -être un acteur du maintien ou du renforcement d'une synoptique ou d'une transition vers un autre. Pour rappel en 2012, dans un contexte certes différent puisque nous avions en amont un AR constitué et puissant, une petite anomalie avait fait patiner les modèles jusque dans le court terme avant que la situation ne se cale, donnant au passage de belles pages de ce forum. Donc je pense qu'il faudra être patient avant de pouvoir cerner la trajectoire de ces petites billes, même si le contexte global semble bien favorable.

 

Pour mémoire:

 archives-2012-1-28-0-0.png

Modifié par tao
  • J'aime 10
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Opération éclatement du VP sur le dernier GFS (notamment au niveau du Labrador).

Affaire à suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour que l'advection de HTP  sur l'Ouest Atlantique se déploie largement vers les hautes latitudes et s'amplifie pour engendrer un blocage tel que le CEP 0z et GFS// 6z modélisent, il faut à minima qu'elle se déploie en amont de l'anomalie (dont parlent Snow et Tao plus haut) entourée en noir ci-dessous.

1_odc8.png

 

Du coup, lorsque ça fonctionne (pas comme ci-dessus), l'anomalie basse coulisse sur son flanc droit au fur et à mesure de l'ascension de l'advection vers le Groenland qui est elle-même propulsée par la cyclo Labradorienne à l'arrière: c'est de la haute précision...

 

Si elle ne passe pas devant, l'ascension de l'advection est un peu plus zonal et elle ne s'amplifie pas, la crête reste surmontée par l'anomalie (elle-même pilotée par un jet d'ouest en haute latitude)  et vient renforcer la grosse masse de HG au dessus de nos têtes comme le propose GFS12Z.

Ukmo à 144h est plus proche du CEP mais ce n'est pas sûr que ce soit suffisant pour que l'advection s'amplifie à l'arrière.

Sur GEM 12z, ça coulisse presque mais pas assez, du coup, une autre anomalie s'infiltre à l'arrière et le jet à la sortie du continent nord- américain  ne s'oriente jamais suffisamment sud/nord pour propulser l'advection massivement et engendrer un blocage.

Tout ceci relève d'une mécanique de haute précision et se joue finalement à peu de chose, c'est en tous cas un beau potentiel hivernal qui est envisageable si l'advection s'amplifie.

 

Modifié par lame2
  • J'aime 20

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

La moyenne des scénarios du diagramme des ensemble CEP/ECMWF donnent des températures de -1 à 2 degrés à 850hPa entre le 7 et 11 janvier  ce qui ne paraît pas assez bas pour avoir un temps froid au sol...sauf inversion ( mais temps anticyclonique peu favorable à la neige...) ou faible gain de température en allant vers le sol.  En revanche la courbe CEP/ECMWF 0z du 01/01/19 est intéressante car elle tend vers -10 autour du 11 janvier mais la concordance semble bien faible par rapport à la courbe moyenne en rouge.

 

Pour ce qui est le cas du diagramme des ensemble GEFS ; à partir du 9 janvier , une forte dispersion des modèles oscillant entre -13  et 7 degrés pour la capitale (version 06z du 01/01/19). Les courbes sont assez éloignés les unes des autres et le peloton semble vouloir alterner les périodes douces et fraîches...

 

La prudence  est de mise quant à l'arrivée du froid surtout que visiblement en allant vers le court terme, les courbes semblent remonter pour annuler tout espoir hivernophile.

 

 

Modifié par Nico41
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Mouilleron le Captif (85) à 40km de l'Océan Atlantique et Peisey-Vallandry (73) 3 à 4 semaines par an

Icon est intéressant ce soir

 

icon-0-180.png?01-12

 

 

 

 

Contrairement à GFS/GEM

 

 

gfs-0-180.pnggem-0-180.png

 

 

Toutefois UKMO proche d'Icon à 144h

UW144-21.GIF

icon-0-144.png

 

Plus que GFS

 

 

gfs-0-144.png

En cause la dépression au Sud de l'Islande vue par ICON/UKMO mais pas par GFS

 

Malgré tout GEM tourne presque bien (hivernophilement parlant !)

 

 

gem-0-222.png?12

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 9 minutes, F85 a dit :

Icon est intéressant ce soir

 

icon-0-180.png?01-12

 

 

 

Contrairement à GFS/GEM

 

Toutefois UKMO proche d'Icon à 144h

 

Plus que GFS

 

En cause la dépression au Sud de l'Islande vue par ICON/UKMO mais pas par GFS

 

Malgré tout GEM tourne presque bien (hivernophilement parlant !)

 

 

 

 

 

 

J'ai pu voir qu'ICON est pas mal niveau modélisation mailles fines, je l'utilise très régulièrement depuis un an, et j'ai été peu de fois déçu. Après comme tout modèle il a des beaux ratés.

Modifié par James
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Remiremont - Porte des Hautes Vosges (400 m)

Tu peux ajouter GFS// aux côtés de ICON/UKMO :

 

à 144h :

 

gfs-0-144_anj1.png

 

A 180h :

 

gfs-0-180_ntt0.png

 

Début d'année engageant en tout cas sur les modèles, espérons que ce soit un signe d'une année météorologiquement intéressante. Qu'elle vous soit belle et agréable ! ;)

  • J'aime 7
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Sisteron

Bonsoir 

bonne annee a tous 

Que la meteo soit toujours notre passion 😀

Voir si CEP confirme ce soir car GFS ne suit pas.

Duel CEP/GFS  (comme souvent)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Sur les hauteurs d'Issy Les Moulineaux (92), proche Meudon
il y a 1 minute, Lolox a dit :

Tu peux ajouter GFS// aux côtés de ICON/UKMO :

 

à 144h :

A 180h :

Oui ;) 

J'ai effacé mon message étant donné que je répétais peu ou prou les propos de @F85...

Mais oui, les signaux hivernaux sont encourageants en ce premier jour de l'année, ça fait plaisir de voir que ça se décante un peu sur les cartes...

 

Bonne année à tous, et que l'or blanc, la foudre, et tous les phénomènes qui vous passionnent vous accompagnent tout du long 😎  

 

  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Brive (200m)

GFS une fois de plus dans le haut de son ensemble, avec une moyenne qui diminue lentement mais sûrement au cours de l'échéance graphe_ens3_vft9.gif

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)

Pour bien commencer l'année, je signale à ceux qui l'auraient loupé le "BIM" (bulletin d'information météo) à moyen et long terme publié par @Kyrion

 ce midi: https://www.infoclimat.fr/actualites/bim/12831/bulletin-d-informations-meteorologiques.html

  • J'aime 17
  • Merci 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A quelques semaines de la mise en service du nouveau GFS (GFS//), le déterministe de ce dernier paraît encore particulièrement instable d'un  run à l'autre (contrairement à l'opérationnel, assez imperturbable dans ces "mauvaises" nouvelles hivernophiles !

Exemple sur le 06Z  et le 12Z :

 

blob.thumb.png.f328d868ef42241f4211d3422e7935cf.png

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

 

graphe_ens4_iuq7.gif

La moyenne des scénarios GEFS baisse durant la semaine du topic mais entre la moyenne des scénarios, le run de contrôle GEFS et les deux déterministes, la pression à Paris varierait entre 1013 et 1027 Hpa à l'échéance du topic et autant de scénarios en-dessous de ce range qu'au dessus. La probabilité selon les ensembles d'avoir un scénario anticyclonique mou pour la fin d'échéance reste forte donc.  

Modifié par Mister meteo
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

CEP abandonne son scénario d'un déploiement parfait de l'advection de HTP entre talweg américain et anomalie Atlantique mais ne laisse pas pour autant complètement fermée la porte d'un blocage.

L'amplification est moins forte, son run  est moins esthétique que celui de ce matin mais on a à nouveau un scénario hivernal avec un isolement de HTP  placé suffisamment haut en latitude pour nous valoir un flux continental à un moment ou un autre.

Il ne faut pas prendre ce run au pied de la lettre mais plutôt en garder l'idée générale, à savoir qu'une tendance méridienne accentuée pourrait bien se mettre en place en 1ère partie de semaine prochaine sur l'Atlantique.

Le fait que l'européen, avec un cheminement différent de ce matin, propose à nouveau cette version méridienne donne du poids à cette possibilité.

Modifié par lame2
  • J'aime 26

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Vandoeuvre-lès-Nancy

Bonne année pleine de joie et de santé à tous! Depuis quelques runs CEP, GFS// et GEM modélisent la mise en place d’un anticyclone sur l’océan arctique à partir du 10 janvier avec pour conséquences un VP bien perturbé et un beau morceau propulsé vers la Scandinavie.

tempresult_von3.gif

tempresult_est4.gif

tempresult_smr4.gif

Quand on regarde les animations on s’aperçoit que ça a tendance à  donner des scénarios potentiellements hivernaux par chez nous (donc pour la deuxième décade de janvier). Sur GFS l’anticyclone a du mal à se mettre en place  donc le VP est assez mou au pôle et balance des dépressions partout. 

tempresult_dsi9.gif

 

On voit bien deux types de circulations hémisphériques possibles à partir du 10 janvier dont la plus cotée (peut être une répercussion du SSW en troposphère ) est  la présence d’un anticyclone arctique  et l’autre un simple ralentissement des vents zonaux au pôle Nord. Ça confirme la tendance de gugo, les modèles commencent à s’exciter pour vers le 10 janvier... À suivre avec intérêt en tout cas! 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau blocage nord Atlantique sur le gfsP, des pulsions de plus en plus puissantes:

 

gfseu-0-186.png

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Quincy-sous-Senart 91 Altitude 84 m

641241184_moyenneens.thumb.png.7b892a517b39b837edfaa62863975345.png

pour l'instant les ensembles persistent à faire figurer des hauts géopotentiels en plein sur la France. Le spectre de l'AF plane encore.

 

graphe_ens3_nws4.gif

 

 

le det // est outlier en ce moment en bas . Le run de contrôle, l'opérationnel et la moyenne sont en net décalage.

Modifié par Mister meteo
ajout de commentaire
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Oui le // américain est un peu seul dans sa projection hivernale. Il est secondairement rejoint par CEP mais tout cela est bien laborieux et la faute, en partie, à une activité dépressionnaire trop vive vers le Labrador.

 

Quelques scénarios semblent avoir la même signature mais ça ne prend malgré tout pas, l'envolée des HP vers les hautes latitudes est stoppée entre labrador et Islande et ces HP nous retombent dessus, ce qui realimente notre AF. Comme dit plus haut, le spectre de l'AF demeure encore et toujours ce matin sur nos modèles.

 

Seul espoir, et c'est là où j'ai envie de redonner un peu de crédibilité au GFS //, c'est la mauvaise gestion de l'activité dépressionnaire à moyen / long terme (au-delà de 96h) et plus particulièrement depuis le début de la saison hivernale. On observe depuis quelques semaines un désir de zonal qui se traduit ensuite par des blocages méridiens et finalement blocages bas en lattitude (AF par exemple) car une anomalie est revue à la hausse...

Et cela a même fait planter notre ensembliste américain qui a pu faire fausse route sur tous les scénarios (bis repetita pour la situation à venir ?...) !

 

Bref je ne sais pas si on suit mon cheminement mais le // nous montre qu'il s'en faut de peu pour un blocage hivernal si l'activité dépressionnaire est mal évaluée entre 120 et 168h (approximativement). L'espoir reste présent mais gardons en tête que l'AF réalimenté est aussi un scénario fort possible...

Modifié par Run999H
  • J'aime 19
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 40 minutes, Run999H a dit :

 

Bref je ne sais pas si on suit mon cheminement mais le // nous montre qu'il s'en faut de peu pour un blocage hivernal si l'activité dépressionnaire est mal évaluée entre 120 et 168h (approximativement). L'espoir reste présent mais gardons en tête que l'AF réalimenté est aussi un scénario fort possible...

Oui Run, je pense aussi qu'il s'en faut de peu et que ce qui différencie GFS// des autres modèles est ténu, ça se joue sur les comportement des anomalies qui composent initialement le talweg américain qui elles-mêmes influent sur l'orientation sur le jet à la sortie du continent américain: le moindre écart a des conséquences importantes.

C'est classique, on part de différences faibles sur l'ouest Atlantique qui ont des conséquences bien plus importantes pour nous de l'autre côté de l'océan.

En tous cas, face à l'ouverture que proposent les hautes latitudes (détachement temporaire d'un bloc d'anomalie basse Arctique vers l'est) le manque de dynamisme de l'activité dépressionnaire Atlantique qui peut aussi être un allié à l'élévation d'une crête d'altitude (on l'a vu dans les précédents runs CEP)

Le manque de dynamisme permet au jet de ne pas reprendre une franche orientation  ouest après le passage zonal de chaque anomalie.

Cette faiblesse dépressionnaire peut donc être un véritable atout à la mise en place d'un blocage si la cyclo permet un tant soit peu au jet de prendre une orientation sud/nord), mais,  elle est aussi favorable au maintien d'un bloc de HP du milieu de l'océan jusque sur la France... on le sait tous lorsque le jet s'oriente SO et empêche l'amplification des ondulations.

De ce point de vue, GEFS paraît sans appel ce matin et si le det.  GFS ne donne pas rapidement des signes en faveur du //, on est reparti pour une tour (qui paraît sans fin) de HP au-dessus de nos têtes.

Modifié par lame2
  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié) - Lieu : Naillat, 360m, 23
il y a une heure, lame2 a dit :

Le manque de dynamisme permet au jet de ne pas reprendre une franche orientation  ouest après le passage zonal de chaque anomalie.

Bonjour,

 

effectivement, il y a là quelque chose d'important. Ce jet justement, depuis la mise en place de ce blocage relativement bas en latitude se sépare en deux au niveau de l'Atlantique avec une branche très sud et une autre qui ondule. La branche très sud a souvent été un marqueur de synoptique à AR ou NAO-. Tant que l'on reste dans cette configuration chaque ondulation est susceptible d'installer des hauts géopotentiels un peu plus haut en latitude ( // et CEP d'hier ). Pourtant le système actuel, avec des ondulations seulement sur notre cadran de l'hémisphère qui garantit une reproduction des celles-ci( c'est c'est le bon point ) pourrait avoir la faiblesse de ne pas offrir d'afflux de tourbillon sub tropical par d'autres voies au niveau du vortex qui du coup pour le moment ne serait pas complètement déstabilisé. C'est une des raisons possibles de la permanence du système actuel et donc de la probabilité que se poursuive l'accumulation de hauts géopotentiels sur notre zone géographique.

gfsnh-5-180_cst0.png

 

Cependant tant que ce système perdure, il est tout à fait envisageable que les hauts géopotentiels visitent plus durablement une contrée un peu plus nordique, mais ça ne me semble pas être l'option majoritaire ce matin. 

 

Edit: il n'est pas impossible que l'on observe une petite déstabilisation du vortex via Béring, mais à des échéances très éloignées...

Modifié par tao
  • J'aime 5
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) - Lieu : Cherbourg-L'aigle

UKMO, GFS// et CEP dans une moindre mesure sont quand même et reste sur une logique intéressante.

L'ens CEP reste bien indécis. GEFS, suit trop son GFS dét comme d'habitude. A suivre. En espérant vraiment un changement ...

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour mieux me rendre compte de l'omniprésence et de la persistance des HG subtropicaux sur "notre" côté d'hémisphère, je me suis amusé à retourner la carte pour comparer visuellement dans la même position avec le côté Pacifique (vu "tête en bas")... Y aurait comme un déséquilibre marqué du VP ! (plus marqué que d'habitude en tous cas)

 

Pour CEP dét., entre ce matin et 240H, on voit que fondamentalement rien d'essentiel ne bouge à l'échelle synoptique... Pour notre temps sensible en Europe occidentale tout dépend donc à échelle plus fine du positionnement latitudinal/longitudinal et de l'inclinaison de cette advection permanente subtropicale et de ce quelle laisse glisser comme miettes froides sur ses marges orientales. Tant que nous n'aurons pas une coupure des racines subtropicales de l'afflux d'air doux sur la trajectoire Açores-Islande (en gros), difficile d'imaginer un basculement significatif des masses en présence.  Il faut donc partir à la recherche des forçages majeurs susceptibles de déstabiliser ce système qui - pour le moment - paraît très solide sur ses bases...

 

 

blob.png.404da75e6531f60ab2b44aa11dea0836.png

 

Modifié par sastrugis
  • J'aime 5
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Encore une semaine sous l'AF et les hautes pressions,une de plus. On doit certainement battre le record de haute pression sur 1mois de calendrier...

Prévisions horribles et il n'y a pas de bout.

  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×