Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Tendance Hiver 2019-2020


Recommended Posts

il y a 7 minutes, pastourelle a dit :

Ben pour l'instant et cela ne me réjouis pas (surtout en regardant la suite donné à ces tendances), je mets en avant météoParis qui eu égard ces prévisions datées du mois d'octobre, est  pas mal dans les clous pour décembre !!! Alors coup de bol, hasard, intuition où performance du prévisionniste ?

C'est vrai que les régions méditerranéennes s'en sortent bien 🙃

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 422
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Mise à jour des tendances saisonnières hiver 2019-2020                  Je n’ai pas proposé de mise à jour durant octobre car la situation incertaine en septembre ne s’est pas forcément plus

Tendances saisonnières hiver 2019-2020 : Un hiver ouvert               Je ne vais pas faire le discours d’introduction très long que j’ai déjà émis ces dernières années pour rappeler à quel

Dans le genre analogie ... Allez, faîtes de beaux rêves (et mini-jeu : trouvez l'année !)                              

Posted Images

Il y a 5 heures, gugo a dit :

Très bon résumé. 

Surtout que là il semble clair maintenant déjà que l'on va sortir de la dynamique NAO+ avec une tournure probablement à l'AF (selon la montée de l'anticyclone) ou une élévation anticyclonique favorisant un apport de basses pressions par flux de NE (GFS18Z, la moitié de GEFS, 1/4 de ensCEP. Situation plus ou moins marqué en fonction de l'activité (GEM plus mesuré)) signe d'un AR voir NAO- si ça monte bien en nord atlantique 

Hélas gugo, l'indice NAO sorti hier laissait un petit espoir avec une majorité de courbes à la baisse, un peu comme fin novembre, rien d'extraordinaire.

Mais sa dernière sortie semble ruiner les espoirs de voir les hautes pressions s'élever quelque part dans l'atlantique nord-est.

image.png.bb7ab3a8b03c92159134704dbb0ff350.png

Après il suffit de se dire que c'est un indice à court terme, donc très volatile, l'espoir peut alors renaitre chez un "hivernophile" pur et dur.

Mon avis est que cette fenêtre n'est pas encore la bonne, alors patience...

Link to post
Share on other sites
Posted
Salles (65) alt 630m (versant S du massif du Pibeste qui culmine à 1585m à l'aplomb du village)
il y a 57 minutes, Jack75 a dit :

C'est vrai que les régions méditerranéennes s'en sortent bien 🙃

Oui on peut toujours pinailler mais le climat méditerranéen représente quoi comme superficie du territoire national ? 1/8, 1/10ème ? donc je trouve que globalement ces prévi sont correctes et il faut savoir le dire quand c'est le cas. 

  • J'aime 2
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe
Il y a 7 heures, A.M. a dit :

 

Illustration ? Ça se trouve ça a déjà disparu.

cfs-mon_01_z500a_eu_1.png

 

cfs-mon_01_z500a_nhem_1.png

 

 

Il rejoint totalement ce que pouvait évoquer les prévisionnistes saisonniers en novembre ... Là ou il voyait plein zozo :shy: 

Edited by gugo
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

La micro baisse de l'indice correspond à la période de Noel, avec une amorce de remontée des HP qui échoue très rapidement.

image.png.7a993bcae3bce7920c0cbe337a63bca6.png

Fin novembre, nous avions une situation similaire à celle modélisée actuellement avec une dépression açorienne qui a permis de faire levier à une dorsale permettant d'advecter un peu d'air froid et même des précipitations neigeuses jusqu'en plaine et quelques jours de froid relatif.  

image.png.f9bc0e2845837476033402413e85584e.png

image.png.594c8e8c7b58dba75f34aaf18d66cb66.png

Cette fois-ci la dépression açorienne monte trop vers le nord, l'air froid va dégouliner vers les Balkans.

image.png.b288f193e3482c0ea45533543627d461.png

 

 

 

 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Jack75 a dit :

La micro baisse de l'indice correspond à la période de Noel, avec une amorce de remontée des HP qui échoue très rapidement.

 

Fonctionnement de l'indice NAO tel que calculé par la NOAA = différence de géopotentiel entre le cadre du haut sur le Groenland et le cadre du bas sur l'Atlantique (ce sont vraiment, approximativement, ces deux cases qui sont centrales pour le calcul) :

 

 

NAO.png.bb0ab37f95888c02a29f8572f4a2ec5e.png

 

La "micro baisse" dont tu parles correspond à la période ou le cœur de bas géopotentiels sur l'Atlantique s'abaisserait significativement en latitude, rentrant dans la case normalement réservée aux hauts géopotentiels, pendant que le Groenland serait un peu plus libéré en air froid d'altitude. L'indice tend vers le neutre mais c'est pas suffisant pour passer en négatif, notamment du fait de la contrebalance de hauts géopotentiels côté Europe et de la faiblesse du radoucissement d'altitude sur le Groenland. 

 

L'indice remonte assez rapidement ensuite car les bas géopotentiels en Atlantique reviennent se positionner sur le Groenland, pendant que les hauts géopotentiels regonflent encore côté Europe, cela étant la faiblesse persistante en Atlantique entre 40 et 50° de latitude empêche l'indice de décoller véritablement, d'où le fait qu'il plafonne autour de +1.

 

 

NAO2.png.2cae4f63d8e69346de810139714048cd.png

 

 

La remontée de hautes pressions au niveau des Iles britanniques dont tu parles n'a donc pas grand chose à voir la dedans, elle se produit en dehors du cadre de calcul.

Edited by TreizeVents
  • J'aime 11
  • Merci 7
Link to post
Share on other sites

A peine avant le 10 janvier, nous pourrions peut-être hypothétiquement d'après GFS connaitre notre premier épisode hivernal de cet hiver 2019-2020. Cela serait sans doute la conséquence d'une SSW mineur permettant un décalage bien temporaire du VP et une petite déformation favorisant un jet stream en provenance du nord et non de l'ouest nous coupant temporairement de la circulation zonale. Le VP étant juste décalé et non éclaté, on aurait une tentative d'élévation des hautes pressions qui se solderait après par un zonal inverse chez nous par l'aplatissement des HP depuis les îles britanniques. De BP pourraient se retrouver en Méditerranée et amener un temps neigeux surtout sur les plaines des massifs de l'Est. La masse d'air s'en retrouverait froide sans être exceptionnellement glaciale.gfs-1-324.png.78f4f614257def3030d13bf8468d55c4.png

 

Prudence car on a eu de faux espoir à cette échéance et on devine par la suite un retour assez rapide au flux océanique.

gfsnh-10-384.png

gfs-0-348.png

  • J'aime 2
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Le 26/12/2019 à 09:37, Nico41 a dit :

A peine avant le 10 janvier, nous pourrions peut-être hypothétiquement d'après GFS connaitre notre premier épisode hivernal de cet hiver 2019-2020. Cela serait sans doute la conséquence d'une SSW mineur permettant un décalage bien temporaire du VP et une petite déformation favorisant un jet stream en provenance du nord et non de l'ouest nous coupant temporairement de la circulation zonale. Le VP étant juste décalé et non éclaté, on aurait une tentative d'élévation des hautes pressions qui se solderait après par un zonal inverse chez nous par l'aplatissement des HP depuis les îles britanniques. 

 

 

gfsnh-10-384.png

 

Attention avec le VPS vu uniquement sous l'angle des températures. La vision geopotentiel montre qu'en fait il est très peu excentré mais la présence sur l'Ouest Américain et proche Pacifique d'une crête de haut géopotentiel participe à advecter régulièrement des bulles chaudes, qui pour l'instant (ce n'est que la troisième ou quatrième de la saison) n'arrivent pas à destabiliser un vortex particulièrement puissant.

ecmwf10f240.gif

Mais ça viendra peut-être un jour. Je n'y crois pas forcément dès début janvier, mais tant que cette crête d'altitude se régénère, on peut espérer.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

Synoptiquement, cette saison rappelle furieusement l'hiver 1989-1990. 

Dans ce cas, je me méfierais d'un réveil du zonal courant janvier et février. 

 

Edited by Ciel d'encre
  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Ciel d'encre a dit :

Synoptiquement, cette saison rappelle furieusement l'hiver 1989-1990. 

Dans ce cas, je me méfierais d'un réveil du zonal courant janvier et février. 

 

 

...et quasiment pas de gelée sur tout le mois de janvier et février dans le nord-ouest du pays (0 à Brest, 1 à Rennes et La Rochelle...), en revanche pour le vent les rafales dépassaient quasi quotidiennement les 100 km/h sur les littoraux bien exposés, de la fin janvier à la deuxième décade de février.

 

image.png.b49ead8fe33bc106c1aa5499cd50ff95.png

 

 

 

Edited by sastrugis
  • J'aime 2
  • Haha 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Entrelacs/Albens73410
Il y a 1 heure, Ciel d'encre a dit :

Synoptiquement, cette saison rappelle furieusement l'hiver 1989-1990. 

Dans ce cas, je me méfierais d'un réveil du zonal courant janvier et février. 

 

Oui exact Ciel d'encre, je suis assez d'accord mais par contre plutôt anticyclonique avec ces bulles qui remonte sans interruption plein nord.

En tout cas on peut se prendre pour des apprentis sorciers avec des indices en automne, des statistiques...mais forcement on ne peut que approuvés tous les modèles numériques qui nous annoncaient un prolongement  de l'automne et ce dès septembre sans bouger d'un yota.

Link to post
Share on other sites

Excellent ton montage 😄@TreizeVents Tu as mis combien de temps pour faire cela ? 1h30? Attention à copyright 🤣

 

Il y a 2 heures, robi38 a dit :

On gagne quoi ? La vague de froid de février ? 😃

 

On a plus de chance de gagner ça (Cf figure en bas) avec un flux dynamique de sud en provenance du Sahara. L'été cela ferait du plus de 35 généralisé voire plus de  40 degrés. L'hiver on risque de pulvériser les records de douceur si cela se faisait avec  au passage de terrible dégâts pour les stations sous 2000m notamment  aux Pyrénées. Les phénomènes de basses couches seraient limités par le vent très doux et sec. Io y aurait du Foehn sur les Pyrénées.gfs-0-360.png.aa5399466201f66da671013cf622fcf0.png

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...