Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 3 février 2020 au 9 février 2020, prévisions météo semaine 6


Kyrion
 Share

Recommended Posts

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Continuité, évolution ou révolution ?

L’échéance encore lointaine permet pour le moment à chacun de trouver un scénario correspondant à ces termes.

 

Cependant, ce topic semble tout de même marquer une certaine continuité puisqu’il devrait débuter sous le règne des hautes pressions. D’un point de vue synoptique, on retrouve les mêmes acteurs que ces dernières semaines avec dans l’ordre :

- un VP concentré qu’on visualise sans mal grâce à la ceinture du courant jet très homogène de part et d’autre de l’hémisphère

- une déviation nette de cette circulation zonale aux abords des Açores avec une récurrence à voir les thalwegs plonger sur le proche Atlantique

- de manière subséquente un redressement du flux aux abords de l’Europe occidentale


gfsnh-5-192_oki8.pnggfsnh-4-192_sna6.png


Sans trop m'avancer, je pense que le schéma global (synoptique) est cerné pour le début de ce topic. Ce qu'il restera à déterminer et qui influera fortement le ressenti, notamment sur la moitié nord, sera la latitude de la limite barocline. Si celle-ci est rejetée vers le nord, le temps sera calme et globalement doux mais sans excès (AF) ; si celle-ci tangente notre pays alors on se trouvera au coeur du dynamisme et de l'advection douce avec des températures remarquablement douces (flux de SO).

On retrouve cette hésitation sur la carte d'écart-type. Très bonne fiabilité sur les racines et la trajectoire "française" de la dorsale, incertitude sur sa capacité de propagation vers le nord (limite barocline) :

EEM1-192_qoz6.GIF


La seconde partie de topic est plus intéressante à analyser puisqu'elle est pour le moment bien plus ouverte et incertaine. En effet, on observe une très nette différence de gestion du vortex polaire entre l'Européen et l'Américain.

Le premier envisage une destructuration initiée notamment par la dorsale Pacifique favorisant la propagation d'un mouvement ondulatoire, y compris côté Atlantique (CEP + moyenne ens) :

ECH1-240_vqi7.GIFEDH1-240_grd2.GIF

Tout le contraire de l'Américain qui ne voit pas cette déformation du courant jet et maintient le ceinture polaire de part et d'autre de l'hémisphère (GFS + moyenne ens) :

gfsnh-0-240_lxn6.pnggensnh-21-1-240_hpw5.png

Ce qui est intéressant et mérite d'être souligné c'est que chacun des déterministes est soutenu par la moyenne de son ensemble. On a donc une gestion du VP très différente selon les modèles et cela pourrait avoir des conséquences pour l'ensemble du mois de février :
- si la destructuration ne s'opére pas maintenant et lorsque l'on sait qu'il faut souvent une succession de dorsales pour obtenir un décrochage polaire conséquent, on pourrait presque dire que l'hiver sera plié en plaine.
- a contrario, si un mouvement ondulatoire s'initie comme l'envisage l'européen alors on verra probablement apparaitre des situations favorables en fin de topic.

Mais il faut garder à l'esprit que la proximité structurelle de la dorsale Atlantique cet hiver plaide davantage pour des décrochages polaires sur l'Europe centrale : NAEFS (certes issu du panel GEFS + GEM) illustre bien ce risque avec un retrait des HP vers l'Atlantique qu'on pourrait supposer positif mais sans pour autant causer de décrochages polaires, la faute à la concentration du VP limitant les échanges méridiens.

naefsnh-0-0-312_joi4.png

Edited by Kyrion
  • J'aime 14
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

  • Replies 73
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Temps maussade sur une large moitié nord aujourd'hui avec des températures qui s'élève peu malgré l'origine subtropicale de la masse d'air. L'humidité prédomine donc sur ces régions. Accumulation  est

Continuité, évolution ou révolution ? L’échéance encore lointaine permet pour le moment à chacun de trouver un scénario correspondant à ces termes.   Cependant, ce topic semble tout de mê

Topic qui aurait peut-être mérité un peu plus d'animation car même si on attend tous l'hiver, la semaine à venir ne s'annonce pas si inintéressante en terme de temps sensible et même la fin d'échéance

Posted Images

Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bonjour. Pour l'instant les modèles divergent pas mal (normal vu l'échéance vous allez me dire)

Pour gfs, il pourrait y avoir une descente fraîche pour le milieu du topic surtout pour l'est du pays. 

 

graphe_ens3_nkk0.gif

 

gfs-0-216_gms9.png

 

Pour CEP, nous resterions avec notre "récurence" (basse pression trop forte sur l Atlantique empêchant les hp de monter) 

 

ECM1-216_clw2.GIF

 

 

Donc affaire à suivre. 

Par contre, un accord à l'air de se dessiner, c est le faite qu il pourrait faire très doux au début du topic.

 

192-7_azx5.GIF

 

ECM0-216_ppb4.GIF

 

Voila, j'espère avoir apporter ma pierre à l'édifice car je n ai pas l habitude de poster sur long terme. 😁

Bonne après midi. 

  • Merci 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

Plusieurs choses me marquent en consultant le 12z de GEM. 

 

D'abord, un afflux d'air subtropical jusqu'à 12°c à 850 sur la Grande-Bretagne pour le 30 janvier...

gem-1-108_nzk7.png

 

Cet afflux d'air exceptionnellement doux s'établirait à l'amont d'une puissante crête subtropicale qui se formerait en début d’échéance sur la Méditerranée occidentale. Elle ne serait pas la première de cet "hiver" (qui n'a d'hiver que le nom). 

gem-0-198_efi6.png

 

Cette dorsale, constituée d'air déjà chaud, s'associerait à un flux de NO sur les Alpes...lequel, par effet de foehn, pourrait alors créer une masse d'air s'échauffant jusqu'à 18°c à 850hpa de la côte d'Azur à la Corse, en somme sur tout le Golfe de Gênes. 18°c à 850hpa...C'est à dire une masse d'air de niveau estival. 

gem-1-198_gbc2.png

 

GEM est excessif sur ce scénario (les autres modèles sont plus modérés), mais le simple fait qu'il soit modélisé m'interpelle...

À titre indicatif, voici les températures qui seraient liées à cette configuration : 

gemfr-9-192_hrh2.png

 

Fou, non ?

 

 

Edited by Ciel d'encre
  • Haha 2
  • Surprise 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Certains scénarios du panel n'en sont pas très loin et même s'il exagère probablement l'effet de foehn, synoptiquement les différences avec GFS ne sont pas énormes. J'ai l'impression que la capacité à drainer une masse d'air africaine exceptionnellement douce, outre le thalweg en amont, tient également à la présence ou non d'une goutte froide au large de la Grèce.

On l'identifie assez clairement sur la carte des T° à 500 hPa et j'ai l'impression que c'est elle qui est capable de jouer les troubles-fêtes en coupant le flux de S (GFS  vs GEM) :

gfs-13-192_fza5.pnggem-8-192_cix7.png

Edited by Kyrion
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)
il y a 4 minutes, Kyrion a dit :

Certains scénarios du panel n'en sont pas très loin et même s'il exagère probablement l'effet de foehn, synoptiquement les différences avec GFS ne sont pas énormes. J'ai l'impression que la capacité à drainer une masse d'air africaine exceptionnellement douce tient à la présence ou non d'une goutte froide au large de la Grèce.

On l'identifie assez clairement sur la carte des T° à 500 hPa et j'ai l'impression que c'est elle qui est capable de jouer les troubles-fêtes en coupant le flux de S (GFS  vs GEM) :

gfs-13-192_fza5.pnggem-8-192_cix7.png

 

En effet, tout ce qui peut influencer la forme de cet Oméga - et donc - l'origine du flux, doit compter dans l'intensité de la douceur qui lui sera associée. 

À noter que le talweg Atlantique sur GEM est également beaucoup plus massif que sur GFS, et donc apte à mieux drainer l'air chaud nord-Africain vers l'Europe. 

 

Edited by Ciel d'encre
Link to post
Share on other sites

Posted
Torfou, à la jonction 44-49-85

Ben oui... mi-février 2019...

Niveau températures, tout sauf hivernal.

 À 1 mois quasi près, on va pas chipoter. 

Même quand la synoptique n'a rien à voir, le résultat est pareil... 

Bon. D'accord. On vient de prendre 3 semaines d'avance sur l'aberration de l'année dernière.

Copies are coming in way sooner...  

gfs-9-192.png

Edited by Flora
RIP Général Hiver
  • Surprise 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)
Il y a 4 heures, Ciel d'encre a dit :

Cette dorsale, constituée d'air déjà chaud, s'associerait à un flux de NO sur les Alpes...lequel, par effet de foehn, pourrait alors créer une masse d'air s'échauffant jusqu'à 18°c à 850hpa de la côte d'Azur à la Corse, en somme sur tout le Golfe de Gênes. 18°c à 850hpa...C'est à dire une masse d'air de niveau estival. 

 

Ce n'est pas pour autant exceptionnel, le foehn peut être remarquablement efficace autour du golfe de Gênes. GEM est sans doute extrême mais GFS 12Z et IFS 12Z vont dans le même sens, avec une intensité moindre. Coupe le long du 8°E pour GFS, subsidence et assèchement  pour atteindre 12°C de T850 :

 

2_180_L_8_8_B_34_71.gif.0c7e6b586dbf0e4e414d3f6f886ea321.gif

 

3_180_L_8_8_B_34_71.gif.d9adf12e1dcbfa041bd143379a2bd2e3.gif

 

IFS :

 

render-gorax-green-003-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-SLU8lY.jpg.afcb91456ae0fbd952a2070c0ac38b03.jpg

 

Une modélisation plutôt classique. Cela aura bien le temps de changer d'ici là, je digresse vu le peu d'activité.

D'ailleurs IFS du soir part sur une toute autre configuration que son 12Z d'hier.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Cette possibilité de coulée maritime tournant à une légère continentalisation commence à prendre du sérieux. Certes GES est dans l'extrême mais il est suivi par CEP. 

Attention sur CEP que les basses pressions des Açores ne se sur développent pas et coupent complètement les racines de l'AI car c'est limite.

On se méfier de GEM qui lui reste loin de cette situation. 

 

En tout cas ECMWF est quand même assez encouragent 

 

EDM1-216.GIF

 

Mais il y a beaucoup de paramètres encore limite qu'il va falloir prendre en compte. C'est normal l'incertitude des ensembles au vu des échéances mais ça montre que rien n'est fait et que ça peut vite tourner sur un écrasement rapide. ça reste un bon début. 

 

Edited by gugo
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

IFS démarre la semaine avec l'élévation en latitude de HG sur l'Atlantique est. Il hésite toutefois beaucoup sur la vigueur de cette élévation, en témoigne son écart-type standard (à droite). On constate aussi que c'est souvent la même ligne (à gauche, violet) qui pose souci entre résistance des racines et hauteur barocline ...

 

ps2png-gorax-green-006-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-Ypi1vv.thumb.png.e560c7901e13cd1dd94930a43bbb862f.png

 

Si on se hasarde près du sol, l'éventuel flux continental confirme qu'il est bien une ... éventualité ! :D

 

ps2png-gorax-green-000-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-fxhu_r.thumb.png.608f5818b18bce2bbb3bb539fe4f2792.png

 

Bonne ou mauvaise nouvelle (l'atmosphère s'en fout un peu 😛 ), le VP continue à être modélisé chahuté :

 

445940248_Capturedu2020-01-2721-12-21.png.d01be1c414a687f152257c79184f5cc9.png

 

GFS / GEFS n'ouvre guère de perspectives supplémentaires ou complémentaires : une dorsale s'élève aussi qu'il rabote 36 à 48h plus tard.

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bonjour. Certe il ne faut pas prendre les déterministes pour argent comptant mais il semblerait qu une fenêtre hivernal apparaisse vers le milieu du topic

 

 ECM1-192_yrz9.GIF

 

gfs-0-192_ole8.png

 

Les 2 semblent d accord pour une tentavie d'une remontée des hp sur l atlantique nous amenant possiblement un vent de nord bien froid en altitude au départ

 

gfs-1-192_szu0.png

 

Après restons prudent et à remettre dans les ensembles et attention au décalage trop  à l est 😉😁

  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

Après la vague de douceur de décembre dernier, voici celle de début février qui pourrait voir des records de douceur tomber dans le sud du pays en particulier (lundi).

 

Ici en rouge les valeurs proches de 1 correspondent à des températures "extrêmes" pour la saison, cad tout à fait inhabituelles.

 

On surveillera donc les records décadaires de l'Aquitaine au Roussillon en passant par la Vallée du Rhône avec probablement des maximales de 19° à 23° !

 

image.thumb.png.291f5af3c560f096edc36eb27d9bf2fa.png

Edited by thib91
  • J'aime 3
  • Haha 1
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites

Il y a 3 heures, vda77 a dit :

Bonjour. Certe il ne faut pas prendre les déterministes pour argent comptant mais il semblerait qu une fenêtre hivernal apparaisse vers le milieu du topic

 

 ECM1-192_yrz9.GIF

 

gfs-0-192_ole8.png

 

Les 2 semblent d accord pour une tentavie d'une remontée des hp sur l atlantique nous amenant possiblement un vent de nord bien froid en altitude au départ

 

gfs-1-192_szu0.png

 

Après restons prudent et à remettre dans les ensembles et attention au décalage trop  à l est 😉😁

Chat échaudé... mais même à + 204h (ce qui reste très loin) la carte fait rêver pour une première hivernale. Mais cette une option est encore isolée pour GFS, CEP étant beaucoup plus tiède sur la suite potentielle du coup de froid. GEM renvoie le tout vers l'est... scénario déjà vécu.

gem-0-210.png

Link to post
Share on other sites

Posted
Clermont Ferrand - 470 m
il y a une heure, Emmanuel Pont-Aven a dit :

Chat échaudé... mais même à + 204h (ce qui reste très loin) la carte fait rêver pour une première hivernale. Mais cette une option est encore isolée pour GFS, CEP étant beaucoup plus tiède sur la suite potentielle du coup de froid. GEM renvoie le tout vers l'est... scénario déjà vécu.

gem-0-210.png

Et on connait tous GFS qui envoi du rêve à 200h pour se raviser. Il a d'ailleurs été complètement à la ramasse cette hiver... Comme dit plus haut, le CEP et encore pire GEM n'est pas de se ressort avec un retour à la synoptique majoritaire de cette hiver. Il suffit d'ailleurs de voir le panel GEFS extrêmement éclaté ainsi que les différents scénarios du panel pour voir qu'il y a de tout. Y'a du mieux mais on est encore loin de la réalité de ce qu'il va se passer. Donc pas d'emballement sinon le topic des lamentations va encore surchauffer...

Edited by Julien42
  • J'aime 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

En dehors d'un ICON qui persiste avec son scénario très différent avec une absence ou quasi-absence de pulsion, avec une sorte de zonal tantôt à courbure anticyclonique et par moment plus dépressionnaire, avec absolument aucune libération du Groenland et des fameuses zones clefs.

 

Complètement à l'inverse, UKMO 12z me semble intéressant à 144h et adopte la dynamique et le schéma soutenu par nos autres modèles principaux, avec visiblement un bon départ à la fin de son échéance, concernant l'élévation de la potentielle dorsale :

 

0n5s.gif

 

GFS 12z en cours, réduit en partie l'importance de la pulsion, en tout cas dans un premier temps, mais pas du tout son extension vers les hautes latitudes, avec juste une activité dépressionnaire beaucoup plus incisive en aval, vers Terre-Neuve, mais par contre, ça semble vouloir s'établir légèrement plus rapidement au secteur Nord-ouest en amont... à suivre la suite de la mise à jour, mais je trouve que l'ondulation est toujours assez esthétique, mais reste à voir ce que ça va donner au-delà de 192h... 

 

EDIT Grosse tentative d'évoluer vers un AS avec un AA bien consolidé côté Atlantique et présence d'un gros bloc froid continental qui ne demanderait qu'à couler vers le pays, tandis qu'un petit cuf-off parvient à s'incruster via une brèche en plein colmatage dans les HP, laquelle pourrait être dur style à engendrer éventuellement du conflit de masse d'air, selon sa circulation :

 

1gri.png

 

La sauce met plus de temps à prendre certes, mais c'est vraiment pas mal comme genre d'évolution je trouve...

 

Vu d'en haut, j'ai vue bien pire...

 

hbg8.png

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m
il y a 7 minutes, DoubleKnacki a dit :

FS 12z en cours, réduit en partie l'importance de la pulsion, en tout cas dans un premier temps, mais pas du tout son extension vers les hautes latitudes, avec juste une activité dépressionnaire beaucoup plus incisive en aval, vers Terre-Neuve, mais par contre, ça semble vouloir s'établir légèrement plus rapidement au secteur Nord-ouest en amont... à suivre la suite de la mise à jour, mais je trouve que l'ondulation est toujours assez esthétique, mais reste à voir ce que ça va donner au-delà de 192h... 

Le premier qui me dit que GFS est pourris comme j'ai pu voir sur le tchat je l'étripe mdrr


Comment on peut me dire qu'il est moins bon alors que le jet monte bien plus en haute latitude et va favoriser un flux plein nord (certes sec dans un premier temps en moitié ouest) sur la France:

anim_bqk8.gif

 

 

 

anim_typ1.gif



La mise en place d'un jet en plus haute latitude va permettre de descendre une masse d'air conséquente sur l’Europe. La mise en place d'un jet en plus haute latitude va permettre de descendre une masse d'air conséquente sur l’Europe. 
unknown.png?width=501&height=334

 

image0.jpg

L'anti perd ses racines, puis prend la réalimentation et c'est le jackpot:

 

gfs-0-234.png?width=501&height=334

 

 


Sinon UKMO propose quelque chose de très différent à 144h avec une activité ouest atlantique moins conséquente et un très bon début d'élévation (meilleur que GFS) par contre gros point d'interrogation sur l'évolution de l'anomalie isolé dans les HPs. Certes il est très bien avec un bel enfoncement du jet sur l'ouest atlantique mais un question reste sur cette anomalie:

Modele UKMO - Carte prévisions

 

 

 

Enfin bref pour éviter de trop polluer le forum et laisser place aux commentaires non "live" de qualité je vous invite à passer sur le tchat partenaire( https://discord.gg/VpvTYqr ), on commente les sorties en live des modèles avec un bot qui publie les cartes en direct, à noter qu'il y a une vérification de compte forum IC pour pouvoir devenir membre. ;) 

  • J'aime 4
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Nastringues (24) & parfois Tertis-les-Bains (40)

@gugo : oui, son scénario évolue plus ou moins différemment du 06z (quoique finalement à +270h c'est pas si différent que ça), mais on garde une dynamique intéressante et toujours favorable. A très long échéance, ce run me rappel dans une certaine mesure, le premier gros coup de froid de février 2018 (je parle, d'avant la VDF de la fin du mois), de part l'extension et la forme de l'AS.

 

UKMO 12z il est vrai, démarre fort bien à 144h (ce qui est rassurant, car s'il avait pondu un scénario à la ICON 12z il y aura de quoi avoir un peu peur).

 

Au final non, on n'est pas face à du février 2012 ou 2018, mais très franchement : je signe dès maintenant 😁 

 

Par contre, ça sent le duo GEM/ICON mauvais Vs GFS/UKMO... à voir le père CEP, comme d'habitude.

Edited by DoubleKnacki
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites

Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

L'ondulation est encore très mal appréhendée. Entre un GFS où la crête se forme très amplement (avec net décrochage arctique en aval, puis un AS), un ICON où elle est quasi-imperceptible, et GEM qui propose une version intermédiaire (décevante hivernophilement parlant, avec un énorme AA qui devient AF), les marges sont énormes. 

 

gem-0-180_esu2.png

 

gfs-0-180_plo2.png

 

  • J'aime 7
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

En attendant l'hypothétique froidure, la chaleur serait à son pic en tout début de topic, avec des températures proches des records comme le souligne déjà MF.

Avec une puissante dorsale à même la France, les températures ne pourront que grimper :

 

500.png?run=run12model

 

La masse d'air sera plutôt sèche et les effets de foehn, sur les régions exposés telles que les plaines au nord des Pyrénées ou au sud des Alpes, n'en seront que plus forts.

 

Histoire de mesurer le potentiel de l'évènement, les EFI d'IFS ENS (sur 24h) et ceux de GEFS (sur 3h) pour lundi :

 

xx_model-en-999-9-zz_modez_2020012800_168_15_518.thumb.jpg.10426e9acb128d8199315437b75e3e17.jpg

 

gefs_TMP2m_147.thumb.png.ea0d13a619a3a45405bde06d439ee82b.png

 

Pour tempérer ces cartes, IFS ENS à 850 hPa va sur le nord de la Bretagne, de -4°C sur sa pertu mini à +9 °C sur sa pertu maxi... Au sud, les écarts sont quasi insignifiant.

 

xx_model-en-999-9-zz_modez_2020012812_156_15_311.thumb.jpg.634b2dcb37b2cd7a39bebef07aaae90c.jpg

  • J'aime 10
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites

Tellement obnubilé par une potentielle VDF période de fraîcheur en fin de semaine, on en oublierait presque que ce topic pourrait être marqué par des TX particulièrement douces pour la saison, prolongeant la suite de l'actuelle semaine avec l'orientation du flux au SO.

Des valeurs maximales de 15° au Nord et à l'Est, 18 dans le SO… Pas mal pour un début février ! (plus dans la durée que dans l'intensité).

 

Edit : promis j'ai pas copié sur _sb !

Edited by sastrugis
  • J'aime 1
  • Merci 1
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites

Posted
Chambéry (Savoie, 73), 280m

Bonsoir,

 

L'ensemble CEP démontre que son déterministe est assez isolé. Le plus gros risque est une dorsale trop proche de la France donnant un froid sec de flux de nord (à la GEM), pas de scénarios écrasement et anti Européen-AF comme le  DET, sinon on note quand même plusieurs beaux scénarios avec de belles évolutions. Peu de scénario sans dorsale bien distincte. Donc bon, ensemble très ouvert il faut attendre...

 

C'est à 240h:

 

4iz5.jpg

Edited by gugo
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Posted
Aubagne (13400)

On a une tendance relativement nette de reprise de flux méridiens, au moins sur notre quadrant, de la part des deux principaux modèles. Ce n'est pas gravé dans le marbre mais c'est assez lourd comme évolution aussi loin qu'il est possible d'aller ; je l'évaluerais à 66%.

 

Méridien n'est pas obligatoirement synonyme de froid, tout dépend où les centres d'action se positionne. Froid, chaud, froid de basses couches, ... l’éventail des possibilités est large.

 

GFS 12Z illustre très bien ce mouvement de balancier, avec l'anomalie méridienne du Jet : jaune/rouge, anomalie sud, donc chaude ; bleu/violet : anomalie nord, donc froide. D'abord pour lundi, avec le coup de chaud :

 

250v_anom_81.thumb.png.228202e838cddcf8d090453fec439c2f.png

 

puis pour mercredi, avec un coup de frais/froid envisageable :

 

250v_anom_89b.thumb.png.6e4ead837f197a0657c77def4bc011b1.png

 

Pour lundi, IFS ENS 12Z n'est pas hésitant, tant sur ce run que sur ses précédents (clusters Z500) :

 

ec-ens_nat_z500scenarios_2020012812_144.

 

En milieu de semaine, comme sur GFS, on peut espérer ou redouter c'est selon, un passage hivernal, l'évolution des modélisations étant relativement stable :

 

ec-ens_nat_z500scenarios_2020012812_228.

 

Pour le week-end, on pressent une reprise en main. Les hivernophiles dont je fais partie peuvent encore espérer quelques prolongations fraîches si ça se goupille bien.

 

ec-ens_nat_z500scenarios_2020012812_288.

 

(À 360h, ces mêmes clusters signalent ... euh.. non rien, faut laisser croire au Père Noël ! :D ).

Dans ces conditions méridiennes marquées d'hiver, les situations peuvent évoluer rapidement vers une certaine agitation, notamment pluvieuse, suivant la position des HG et des BG. À échelle plus réduite, genre sub-continentale, je resterais prudent encore sur les modélisations, dans un sens comme dans un autre ; les longueurs d'onde sont assez courtes. C'est très trompeur et la focalisation sur une recherche de l'Hiver détourne l'attention et surtout déforme l'interprétation des cartes accessibles.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Pendant que de l'autre côté cela déprime en raison de la fin du mirage d'un hiver dantesque, on peut commencer à faire une prévision presque valable pour le début de semaine.

 

Lundi flux de Sud-Ouest plutôt anticyclonique et bien sûr doux pour la saison au dessus de nos têtes. C'est plus ou moins acté sur tous les modèles, avec peut-être une très légère incertitude sur la latitude exacte de la barocline, et donc une ambiance plus ou moins humide en fonction au niveau notamment des côtes de la manche, le reste du pays étant plus probablement assez sec.

En revanche, outre la différence de barocline sur la manche (UKMO notamment), il subsiste quelques nuances qui auront leur importance plus tard au niveau de l'Atlantique.

En effet, une pulsion est vue par tous les modèles, mais selon le scenario, le rabattement est plus ou moins précoce.

Chez les plus précoces, la pulsion n'a même pas le temps d'en être vraiment une, et se transforme en simple légère ondulation nous mettant dans un flux de Nord Ouest local humide assez rapidement:

icon-0-144.png

Plus la dorsale a le temps de s'élever, plus cette ondulation et la perturbation associée nous parviennent tard, avec des températures logiquement un peu plus fraiche:

gfs-0-156.pngECM1-168.GIF

Je ne sais pas trop comment classer GEM dans cette histoire: la pulsion ne monte pas trop, mais l'arrivée du front frai est perturbé par l'intrusion dans la mécanique d'une petite anomalie qui vient retarder celui-ci, sans pour autant permettre un vrai refroidissement:

gem-0-150.png

Quoi qu'il en soit, l'enseignement principal de ces derniers runs pour moi est la confirmation du passage d'un front perturbé et plus ou moins frai sur à peu près l'ensemble du pays, quelque part entre la nuit de lundi à mardi et celle de mardi à mercredi.

 

Pour ce qui est de la suite, cela dépend trop à mon avis de l'élévation réelle de la pulsion sur l'Atlantique et les disparités entre modèles sont encore particulièrement grandes, dès 120-144H sur ce secteur. Si on regarde l'ensemble GEM (j'aime bien l'ensemble GEM, il envisage souvent des scenarios bien plus différents de son contrôle ou de son det que l'ensemble GEFS qui a tendance à suivre bien plus fidèlement), on se rend compte qu'il reste une grosse incertitude sur l'écrasement de la dorsale sur nous, en tout cas à horizon milieu de semaine.

gens-22-1-180.png

 

 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas pourquoi tu te poses la question à savoir où classer GEM? Il est à classé dans la catégorie GFS. C'est tellement évident.

 

gem-0-192.png?00

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

  • Sebaas locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...