Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la secheresse


Recommended Posts

Il y a 15 heures, fabio a dit :

Pour faire écho aux propos de Serge, les dernières précipitations sur la Baie des Anges ont eu lieu le 2 février dernier (Station de référence Nice-Aéro) et hormis cet épisode pluvieux (31 janvier au 2 février), l'épisode précédent a eu lieu le 19 décembre 2018.   

 

Globalement, les constatations faites pour Nice sont les mêmes sur la quasi-totalité du littoral méditerranéen français Corse comprise, et le 2 février fut le dernier jour de pluie également à Toulon, à Marseille, à Montpellier... C'est même encore pire à Perpignan où le dernier jour de pluie = ou > à 1mm remonte au 29 janvier et où l'on n'atteint même pas les 20mm annuels (bon, on en est à 22mm à Marseille-Corniche, ce n'est pas plus glorieux).

 

Comme dit plus haut, ces cumuls faméliques sont à mettre en rapport de l'ensoleillement excédentaire et des longues périodes de vent où Mistral et tramontane notamment, s'en sont donnés à cœur joie depuis le début de cette année.  Désormais, les effets de la sécheresse de surface deviennent très nettement visibles sur certains arbustes, et plus particulièrement sur la strate herbacée, par endroits déjà sèche et grillée comme au milieu de l'été. Je ne me souviens pas avoir déjà constaté ces signes de sécheresse si tôt dans l'année...

  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 3.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Reprenons un peu le cours de ce topic dédié au suivi de la sécheresse, avec un petit point photo réalisé le week-end dernier et cette semaine sur le secteur des Vosges et du piémo

Bonjour,   Voici un état des lieux dans l'est de la Creuse et l'ouest du Puy-de-Dôme, où les vagues de chaleur et de sécheresse se succèdent depuis quatre étés.   Quelques chiffres

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l

Posted Images

Posted
Clermont-Ferrand

Les plaines abritées du massif central ont des cumuls de pluie faibles aussi depuis le début de l'année. La situation est cependant plus habituelle, ces mois étant les plus secs de l'année. 

38 mm à Clermont-Ferrand / Aulnat

65 mm à St Étienne / Bouthéon. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

À Saint-Geoirs, ce mois de mars n'a cumulé jusqu'à présent que 57 % de la normale d'un mois de mars, et aucune  pluie n'est annoncée pour les 7 derniers jours du mois....

Ce mois de mars pourrait donc être le 1er mois anormalement  sec dans la région de Grenoble depuis septembre 2018.

On est toutefois bien loin des records ( mars 1997 n'avait cumulé que...9 mm 😀 )

 

Link to post
Share on other sites
Posted
Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)

Ici, la dernière pluie significative date du dimanche 16 décembre 2018 : 14,2 mm. Et juste avant, le 13 décembre il est tombé 26,7 mm.

Cumul sur décembre 2019 = 41,3 mm

Cumul sur janvier 2019 = 16,2 mm

Cumul sur février 2019 = 2,4 mm

Et au vu des prévisions, on peut dire que c'est plié pour le mois de mars. Sur Perpignan-Rivesaltes, pour le mois de mars, une cumul de .... attention roulement de tambours.... 0,8 mm !!! D'ailleurs, je ne sais même pas quand il a pu tomber ces 0,8 mm pendant le mois. Je travaille tous les jours dehors et je n'ai pas senti de gouttes depuis très très longtemps 🤨

 

Si l'on suit la tendance, pour avril 2019, on devrait avoir un cumul négatif.

 

 

Edited by Ericatalan
Link to post
Share on other sites

Ma question peut paraître stupide vu qu'on n'a pas assez de recul sur ce phénomène qui nous touche depuis quelques années mais est-ce que ça pourrait être possible que le RC provoque une désertification ou plutôt une aridification de la France et plus globalement de l'Europe de l'ouest ? Je pense souvent au désert du Sahara qui est bien sûr un extrême mais qui n'ai pas loin de l'Europe et on dit souvent qu'a cause du RC les climats remontent vers le nord.

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, LordRamstein a dit :

Ma question peut paraître stupide vu qu'on n'a pas assez de recul sur ce phénomène qui nous touche depuis quelques années mais est-ce que ça pourrait être possible que le RC provoque une désertification ou plutôt une aridification de la France et plus globalement de l'Europe de l'ouest ? Je pense souvent au désert du Sahara qui est bien sûr un extrême mais qui n'ai pas loin de l'Europe et on dit souvent qu'a cause du RC les climats remontent vers le nord.

Pour moi, en ce début d'année 2019 , et même pour l'hiver 2018-2019, la situation n'est véritablement  anormale que dans la zone méditerranéenne, uniquement.

Là, c'est  un peu inquiétant , d'autant plus qu'on peut déjà affirmer que l'été 2019 sera sec dans cette zone (l'été est systématiquement sec dans cette zone)

 

Partout ailleurs , les cumuls sont normaux ou à la rigueur  faiblement déficitaires (la carte de Serge L l'a d'ailleurs très bien montré)

Je pense qu'il faut simplement, partout en France, apprendre à mieux gérer les ressources en eau, notamment au niveau agricole (je ne dis pas que c'est forcément facile, mais on n'y coupera pas)

Après, bien sûr, si 2019 devait être une année "à la 2003",  là effectivement il y aurait lieu de s'inquiéter, car 2003 faisait suite à 2 années bien humides (2001 et 2002), ce qui n'est pas le cas de 2019. Mais, à ce stade, cela reste une pure supposition...

Edited by Dionysos
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

Quand on voit ce qui se passe en Espagne, au Portugal, en Californie ou encore en Australie on se dit qu'en effet le RC provoque l'assèchement de certaines régions du monde. il semble que tout le bassin méditerranéen est concerné par ce phénomène de pluies plus rares, plus irrégulières et souvent plus intense. 

en tous cas on peut penser que le bassin mèd. en France risque bien de devenir aride au vue des dernières années.

chez moi ça devient de plus n plus venteux je trouve et donc de plus en plus sec, comme j'en ai déjà parlé ici.

en ce moment je doit arroser mes salades, blettes, épinards, etc... au moins 2 fois par semaine, une première en cette saison !

Link to post
Share on other sites

Dans l'Histoire, c'est plutôt l'inverse qui se produisait. A l’époque romaine les phases de réchauffement étaient bénéfique pour le bassin méditerranéen car cette partie du globe devenait plus humide alors que dans les phases plus froides il devananait plus sec et avait de grosses conséquences sur l'empire romain, notamment sur l'agriculture.

 

 

 

 

http://www.lefigaro.fr/sciences/2011/01/18/01008-20110118ARTFIG00772-les-cernes-d-arbres-le-climat-et-la-chute-de-l-empire-romain.php

Link to post
Share on other sites
Posted
Toulouse - Quartier Argoulets

Sur Marseille les dernières pluies significatives remontent aux deux premiers jours de Février (12.2mm en 48h). Depuis, c'est zéro pointé, et c'est plié jusqu'à la fin du mois au moins. A noter avec le violent mistral de ces derniers jours plusieurs départs d'incendie dans le  Vaucluse ainsi que dans les Alpes de Haute-Provence.

Link to post
Share on other sites
Posted
La Tronche (260 m)
Le 25/03/2019 à 10:36, Dionysos a dit :

À Saint-Geoirs, ce mois de mars n'a cumulé jusqu'à présent que 57 % de la normale d'un mois de mars, et aucune  pluie n'est annoncée pour les 7 derniers jours du mois....

Ce mois de mars pourrait donc être le 1er mois anormalement  sec dans la région de Grenoble depuis septembre 2018.

On est toutefois bien loin des records ( mars 1997 n'avait cumulé que...9 mm 😀 )

 

Je pense que la station de Saint Geoirs est trop éloignée de Grenoble et sa situation trop différente pour être représentative du climat de cette ville.

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
La Tronche (260 m)
Il y a 18 heures, boubou07 a dit :

Quand on voit ce qui se passe en Espagne, au Portugal, en Californie ou encore en Australie on se dit qu'en effet le RC provoque l'assèchement de certaines régions du monde. il semble que tout le bassin méditerranéen est concerné par ce phénomène de pluies plus rares, plus irrégulières et souvent plus intense. 

en tous cas on peut penser que le bassin mèd. en France risque bien de devenir aride au vue des dernières années.

chez moi ça devient de plus n plus venteux je trouve et donc de plus en plus sec, comme j'en ai déjà parlé ici.

en ce moment je doit arroser mes salades, blettes, épinards, etc... au moins 2 fois par semaine, une première en cette saison !

La pluviométrie semble de toutes façons très irrégulière sous ce type de climat par définition à la frontière entre deux grand domaines climatiques, je pense que c'est difficile de détecter l'influence du réchauffement.

Edited by Yves38
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Le 25/03/2019 à 09:00, LordRamstein a dit :

Ma question peut paraître stupide vu qu'on n'a pas assez de recul sur ce phénomène qui nous touche depuis quelques années mais est-ce que ça pourrait être possible que le RC provoque une désertification ou plutôt une aridification de la France et plus globalement de l'Europe de l'ouest ? Je pense souvent au désert du Sahara qui est bien sûr un extrême mais qui n'ai pas loin de l'Europe et on dit souvent qu'a cause du RC les climats remontent vers le nord.

Moi je pense même qu'étant donnée la franche remontée vers le nord des systèmes climatiques, la France risque de passer en climat tropical d'ici quelques décennies...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Toulon ( Mont-Faron )

Le dernier article MF évoque un premier trimestre très sec avec quelques records ( si pas de pluie d’ici le 31 mars 2019 ).

Voici, le tableau tiré de cet article:

 

Lieux

Records

Anciens records

Perpignan

19,4 mm

25,4 mm en 1995

Narbonne

29,2 mm

33,6 mm en 2012

Béziers (Vias)

14,6 mm

26,9 mm en 1995

Sète

29,6 mm

32,2 mm en 1995

Marseille-Marignane

15,1 mm

16 mm en 1953

Cassis

26,4 mm

43 mm en 2005

Hyères

32,4 mm

33,2 mm en 1990

Toulon

22,6 mm

23,8 mm en 2005

Cap Cépet

19,7 mm

26,2 mm en 2005

 

73415992-C64B-43DB-BFBF-3783655DFFC7.thumb.png.39f0f3a16eab073794c0418795a5c9bd.png

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13) (alt : 40m) et Gap (05) (alt : 780m)
Il y a 1 heure, Serge L a dit :

Le dernier article MF évoque un premier trimestre très sec avec quelques records ( si pas de pluie d’ici le 31 mars 2019 ).

Voici, le tableau tiré de cet article:

 

Lieux

Records

Anciens records

Perpignan

19,4 mm

25,4 mm en 1995

Narbonne

29,2 mm

33,6 mm en 2012

Béziers (Vias)

14,6 mm

26,9 mm en 1995

Sète

29,6 mm

32,2 mm en 1995

Marseille-Marignane

15,1 mm

16 mm en 1953

Cassis

26,4 mm

43 mm en 2005

Hyères

32,4 mm

33,2 mm en 1990

Toulon

22,6 mm

23,8 mm en 2005

Cap Cépet

19,7 mm

26,2 mm en 2005

 

 

 

 

Nouveau communiqué pour Nice : 

 

"52ème jour consécutif sans pluie pour #Nice du 3/02 au 26/03. Avec la poursuite du temps sec ces prochains jours, on va s'approcher des séquences sèches les plus longues. A savoir: 56j (28/3 au 22/5/1945), 57j (27/1 au 24/3/1945) & 61j (15/7 au 13/9/2009).

 

https://twitter.com/meteofrance/status/1110571245744070657

Edited by Iefan
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Yves38 a dit :

Je pense que la station de Saint Geoirs est trop éloignée de Grenoble et sa situation trop différente pour être représentative du climat de cette ville.

 

Nous sommes d'accord,  Saint-Geoirs ne représente pas bien Grenoble (c'est pour cela que j'ai parlé de "région de Grenoble" dans mon post , mais c'était peut être déjà trop...)

Vous aurez remarqué que je prends désormais soin de ne plus associer Saint-Geoirs et Grenoble quand je parle d'insolation (même si je demeure convaincu qu'il doit y avoir un très faible écart au total sur l'année,  je pourrais développer  mes arguments )

 

La seule station qui représente bien Grenoble est Saint-Martin d'Hères

Dommage que cette station n'ait pas de mesure d'insolation, ni de données très anciennes concernant les températures et les précipitations.

 

 

Edited by Dionysos
Link to post
Share on other sites
Posted
Salleles d’aude // Tulle jusqu’à fin Juin

Bonne sécheresse sur le bassin méditerranéen, d’après ce que j’ai vu (j’ai pas approfondi) Gruissan (11) est la station la plus sèche pour le moment avec 13mm depuis le 01/01/19.

 

Habitant a 20km de cette station je m’en sors assez bien avec 26mm de mon côté, sans aucune pluie depuis le 01/02/19 pour ma part, si ça continu ça va devenir compliqué cet été sur le front des incendies, en profondeur RAS avec ce qu’il est tomber l’an dernier.

Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Saturnin-Lès-Avignon, Vaucluse
il y a 24 minutes, Météo Roussillon a dit :

Bonne sécheresse sur le bassin méditerranéen, d’après ce que j’ai vu (j’ai pas approfondi) Gruissan (11) est la station la plus sèche pour le moment avec 13mm depuis le 01/01/19.

 

Habitant a 20km de cette station je m’en sors assez bien avec 26mm de mon côté, sans aucune pluie depuis le 01/02/19 pour ma part, si ça continu ça va devenir compliqué cet été sur le front des incendies, en profondeur RAS avec ce qu’il est tomber l’an dernier.

 

Je n'irais pas jusqu'à dire RAS, rien de préoccupant pour le moment mais ça reste à surveiller, la situation fin février n'était pas non plus exceptionnellement bonne avec au mieux des niveaux dans la moyenne ou légèrement hauts suivants les secteurs.

 

Capture.thumb.PNG.26e1fafd48f62bfdbd9f5063ee7634ce.PNG

Edited by Romain84
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Pertuis (84) / Rodez (12)

Sécheresse en Provence .. 55 mm depuis le 1/01 a Gréasque (13), 34 mm a Pertuis (84) soit en 3 mois moins de ce qu'il aurait dû tomber en 1 mois normal... 

 

Certes 2018 a été très au dessus de la normale mais elle faisait suite a plusieurs années précédentes sèches voir très sèches (particulièrement en 2017) de ce fait l'équilibre retrouvé l'an dernier est déjà remis en porte a faux.

Edited by MP13850
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Alban-Leysse - 311 m (Est Chambéry) -(73) et ponctuellement sur Palette-Le-Tholonet -158 m (Aix sud-est) (13) et Mazamet(81) - (ville : 266 m)
Il y a 1 heure, MP13850 a dit :

Sécheresse en Provence .. 55 mm depuis le 1/01 a Gréasque (13), 34 mm a Pertuis (84) soit en 3 mois moins de ce qu'il aurait dû tomber en 1 mois normal... 

 

Certes 2018 a été très au dessus de la normale mais elle faisait suite a plusieurs années précédentes sèches voir très sèches (particulièrement en 2017) de ce fait l'équilibre retrouvé l'an dernier est déjà remis en porte a faux.

 

Effectivement pour Aix,  il y a eu une rupture de la série à fort excédent pluviométrique (qui a duré de 2008 à 2014), sur les années 2015/2016/2017. 

Pour l'instant on reste quand même par rapport à ces 10 dernières années dans un cycle assez "humide" (638.0 mm sur 2008/2018 contre 605.0 mm de 1961 à 2018), à voir si ça va changer, avec ce début de cycle sec depuis 2015 ? Pour rappel, le dernier cycle très sec fut de 2001 à 2007 ( moyenne de 497.0 mm, malgré l'année 2002 humide). 

Après petit exemple de la pluviométrie de 2012 sur Palette Le Tholonet (à l'est d'Aix) :

01/2012 : 23.0 mm

02/2012 : 3.5 mm (mois glacial) 

03/2012 : 14.4 mm (record de douceur) 

04/2012 :  87.0 mm

05/2012 : 107.0 mm 

 ..

Bref rien n'est figé ! 

 

Edited by Gaël13
  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Le 27/03/2019 à 14:01, Gaël13 a dit :

Après petit exemple de la pluviométrie de 2012 sur Palette Le Tholonet (à l'est d'Aix) :

01/2012 : 23.0 mm

02/2012 : 3.5 mm (mois glacial) 

03/2012 : 14.4 mm (record de douceur) 

04/2012 :  87.0 mm

05/2012 : 107.0 mm 

 ..

Bref rien n'est figé ! 

 

Tout à fait, comme je le disais ailleurs, cette année 2012 partait aussi sur des bases très élevées d'insolation, et de faibles précipitations, dans beaucoup de stations  (record d'insolation au 31 mars à Saint-Geoirs avec 502 heures cette année-là),  mais la suite de cette année 2012 a été très différente...

2019 peut tout à fait ressembler à 2003, mais aussi bien à 2012, aucun élément ne permet de le prédire à ce stade.

la pire situation pour la zone méditerranéenne pourrait être un printemps et un été perturbés en zone non-méditerranéenne,  susceptibles d'induire des épisodes de mistral à répétition, sur des sols en stress hydrique , et là , très gros risques d'incendies majeurs...

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Posted
Clermont-Ferrand

La station de Clermont-Ferrand/Aulnat est dans un secteur habituellement sec, mais depuis le mois d'août les valeurs sont impressionnantes.

 

D'après le site MF, sur 8 mois, le cumul s'élève à .......  178.1 mm !!

 

Cette situation reste cependant très localisée sur ce secteur de la plaine de la Limagne.

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)

Ce topic a bien de l'avenir encore....

 

On revient d'une semaine de vacance dans le 04, dans le coin d'Annot. on s'est rendu sur Entrevaux, Puget, gorges de Daluis et du Cians, en moyenne montagne aussi en rando (tout juste au delà de 1500m). Et bon sang que c'est sec....

La montagne est sèche comme une veille chaussette ! C'est impressionnant et très inquiétant, pas une goutte d'eau qui coule, des rivières très basses alors que ça devrait couler à flot.

Peu, très peu de neige en haute montagne, on se serait cru fin Avril en voyant l'enneigement.

Heureusement qu'il n'y avait pas de feuille, car on se serait cru en plein été. Entre les pelouses sèche (grillées !!!) et la poussière qu'on faisait en marchant....

Pour les pelouses et prairies, certes, l'hiver (euh, vite fait quand même...) est passé par là avec le gel, mais quand même...

 

On a discutait avec des locaux, des agriculteurs, qui m'ont bien dit que le ruisseau (présent en bas du terrain où on logeait) qui coulait à peine, devrait être plein avec la neige qui devrait fondre... Beaucoup de devrait, car, il n'y a rien à faire fondre en montagne.

 

De plus, Lundi, en rentrant des gorges de Daluis, on a vu de la fumée vers l'Ouest, on a même fini par sentir l'odeur du feu de bois, super pour une fin Mars.

 

Ce constat est valable pour l'ensemble des AS. Il n'a pas neigé cet hiver, donc l'alimentation des rivières et des réserves d'eau va déjà être compliquées dans un 1er temps.  Dans un 2ème temps, il serait bien que le temps devienne pourri (donc s'humidifie) pour limiter cette sécheresse de surface déjà bien importante. 

 

L'été sera de toute manière compliqué car la neige qui n'est pas tombée cet hiver manquera surtout en saison bouillante. Si les 2 mois qui suivent s’avèrent humide, cela permettra de limiter la casse à ce niveau là.

 

 

Retour en Dordogne avant-hier, on a retrouvé du vert ( :D ), mais le constat est quand même alarmant pour une fin Mars. La pelouse du jardin est d'un vert bien gras, mais en écartant les touffes d'herbes, c'est bien sec en surface et quelques fines craquelures apparaissent. Je vais devoir arroser un palmier et mes composts aussi... On a un bon début de sécheresse de surface. Rien à voir avec PACA, mais pour une région océanique, et une fin Mars, je trouve ça alarmant.

On verra la suite, mais je me fais du soucis pour cet été qui sera encore bien chaud et sec comme les précédents (je ne vois pas pourquoi ça changerait.).

 

 

 

 

Le 06/03/2019 à 09:47, cirrus007 a dit :

J'ai l'impression que chaque année depuis que ce topic est ouvert on se plaint de la "sécheresse" (et encore je trouve ce terme fort, stress hydrique me semble plus juste, on en est pas à compter 50j sans RR<1mm sur l'Hexagone pour l'instant). On scrute les moindres décades/mois un tant soit peu plus secs que "la norme", il ne me semble pas vis à vis de la carte présentée juste au dessus que la situation soit si inquiétante, même pour le pourtour Méd ce type de temps sec hivernal est assez banal (surtout vis à vis de l'année 2018 complètement exceptionnelle concernant les fortes RR).

 

J'ai l'impression que l'agriculture est de plus en plus susceptible aux aléas météo, peut-être à cause de son mode intensif et peu raisonné sur le type de plantes. Ou alors on est en France et c'est normal de se plaindre pour tout et les médias en profitent en rajoutant une bonne couche, peut-être que cet été ces mêmes agriculteurs se plaindront que leurs plants pourrissent à cause d'un mois de Juillet exécrable :D 

 

On y est

 

Le 26/03/2019 à 17:40, Iefan a dit :

 

Nouveau communiqué pour Nice : 

 

"52ème jour consécutif sans pluie pour #Nice du 3/02 au 26/03. Avec la poursuite du temps sec ces prochains jours, on va s'approcher des séquences sèches les plus longues. A savoir: 56j (28/3 au 22/5/1945), 57j (27/1 au 24/3/1945) & 61j (15/7 au 13/9/2009).

 

https://twitter.com/meteofrance/status/1110571245744070657

 

Le 26/03/2019 à 15:59, Serge L a dit :

Le dernier article MF évoque un premier trimestre très sec avec quelques records ( si pas de pluie d’ici le 31 mars 2019 ).

Voici, le tableau tiré de cet article:

 

Lieux

Records

Anciens records

Perpignan

19,4 mm

25,4 mm en 1995

Narbonne

29,2 mm

33,6 mm en 2012

Béziers (Vias)

14,6 mm

26,9 mm en 1995

Sète

29,6 mm

32,2 mm en 1995

Marseille-Marignane

15,1 mm

16 mm en 1953

Cassis

26,4 mm

43 mm en 2005

Hyères

32,4 mm

33,2 mm en 1990

Toulon

22,6 mm

23,8 mm en 2005

Cap Cépet

19,7 mm

26,2 mm en 2005

 

73415992-C64B-43DB-BFBF-3783655DFFC7.thumb.png.39f0f3a16eab073794c0418795a5c9bd.png

 

 

Effectivement, c'est assez banal de battre des records de sécheresse trimestriels, dans un contexte de RC, tu n'as pas tort.

(ironie hein...)

 

 

Edited by neige84
  • J'aime 7
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites

Pour faire écho à neige84, aujourd'hui j'ai effectué une ascension au dessus d'Isola 2000 en raquettes à neige jusqu’à la borne frontière Franco-italienne de Baisse de Druos à 2628 m. 

 

Il m'a fallu déchausser par manque de neige une demie douzaine de fois et même proche du sommet, certes à l'adret, mais à 2600 mètres d'altitude fin mars ! 🙄

 

La neige était mouillée et peu épaisse et donnait l'impression d'avoir du vécue ce qui indique que comme le littoral azuréen, les alpes méridionales n'ont pas eu de précipitations depuis un bon moment. 

 

Quelle différence avec 2018, en effet les mois de février-Mars-Avril avait été perturbés.

 

Suite à ces abondantes précipitations, j'avais effectué le 19 mai un rando en raquette dans le même secteur jusqu'au col Mercière exactement (2342m.).

 

Le panneau de randonnée en contrebas du col était entièrement couvert de neige et seul la partie sommitale effleurait le sol enneigé soit au moins 2m, 2,20m d'épaisseur. Quel contraste !  

 

Sur la Baie des Anges (station Nice aéro), 57 jours à 0 mm série en cours 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac-en-Périgord (24)
Il y a 7 heures, fabio a dit :

Pour faire écho à neige84, aujourd'hui j'ai effectué une ascension au dessus d'Isola 2000 en raquettes à neige jusqu’à la borne frontière Franco-italienne de Baisse de Druos à 2628 m. 

 

Il m'a fallu déchausser par manque de neige une demie douzaine de fois et même proche du sommet, certes à l'adret, mais à 2600 mètres d'altitude fin mars ! 🙄

 

La neige était mouillée et peu épaisse et donnait l'impression d'avoir du vécue ce qui indique que comme le littoral azuréen, les alpes méridionales n'ont pas eu de précipitations depuis un bon moment. 

 

Quelle différence avec 2018, en effet les mois de février-Mars-Avril avait été perturbés.

 

Suite à ces abondantes précipitations, j'avais effectué le 19 mai un rando en raquette dans le même secteur jusqu'au col Mercière exactement (2342m.).

 

Le panneau de randonnée en contrebas du col était entièrement couvert de neige et seul la partie sommitale effleurait le sol enneigé soit au moins 2m, 2,20m d'épaisseur. Quel contraste !  

 

Sur la Baie des Anges (station Nice aéro), 57 jours à 0 mm série en cours 

 

 Avec dimanche, lundi et mardi et peut-être mercredi, ça ferait 61 jours. Pas un record, mais une égalisation.

 

Link to post
Share on other sites

On ne peut absolument pas parler de "sécheresse" dans la région de Grenoble

 

Toutefois, il faut noter qu'en cette année 2019,  Grenoble a déjà connu 2 périodes relativement longues (pour la région) sans aucune précipitation :

- du 12 février au 28 février inclus, soit 17 jours consécutifs

- du 18 mars au 1er avril inclus, soit 14 jours consécutifs

 

Ce n'est pas si courant, surtout à cette saison.

Il faut remonter à juin-juillet 2018 pour trouver une série plus longue (20 jours, du 14 juin au 3 juillet inclus)

Edited by Dionysos
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...