Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Serge L

Prévisions régions Méditerranéennes

Recommended Posts

Posted

Location : La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

WRF voit aussi (déjà ) des pointes a 200/300mm sur l'Hérault et Lozère d'ici la nuit de jeudi a vendredi.

Rajouter la journée de vendredi et peut être samedi ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
Il y a 22 heures, metbeziers a dit :

Patience, il y a encore 2-3 jours GFS était le seul à voir une situation favorable à de fortes pluies sur l'arc méditerranéenn. Normal que les autres ne soient pas tout à fait d'accord, mais ils ont déja fait un ENORME pas vers l'avant.

En gros on a une synoptique favorable à PACA et Est Languedoc sur Arpege et CEP, et une synoptique bien plus durable et violente favorable à Ouest-LR et une partie du Roussillon sur GFS avec cette goutte froide qui fait du surplace sur la péninsule-ibérique pendant 36h/48h

Désolé pour l'auto-citation, mais juste pour tirer un gros coup de chapeau à GFS.
Il y a quelques jours il était seul à voir la goutte froide ibérique, hier il était seul à la voir durer autant de temps. Ce matin, pratiquement tout ces petits camarades l'ont rejoint sur la majorité des points.

Pas trop le temps de développer là, mais difficile de pas sombrer dans l'euphorie depuis hier soir. On joue vraiment du lourd sur le Languedoc ... On parle souvent de synoptique " cas d'école" : là on est en plein dedans !

Edited by metbeziers

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Douvaine (74140) 430m

Cette fois ça ne fait guère plus de doute, les précipitations auraient vraiment du mal à franchir la frontière LR / PACA, au moins pendant la journée de jeudi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Pomerols

Les modèles sont désormais pratiquement tous unamines pour voir un épisode très conséquent pour l'Hérault principalement et les department alentours pour la journée de Jeudi , Vendredi et potentiellement Samedi , certes il faudra surveiller les cumuls pouvant êtres au-delà de 300mm dans l'Hérault mais le fait marquant à regardé attentivement c'est le vent de Sud-Est qui soufflera jusqu'à 90-100km/h en rafales proches des littoraux cela créera une mer fortement agitée empêchant les principaux fleuves ( Hérault, Orb, Lez ) l'écoulement de l'eau et en règle général l'ensemble des cours d'eaux menant à la mer.

 

Autre points à prendre en compte l'épisode aura lieu en pleine semaine avec beaucoup de monde à prévoir sur les routes pour se rendre à son travail et en revenir , 3em points la terre est relativement sèches dans de nombreux secteurs notamment vers l'Ouest de l'Hérault cela risque de créer de forts ruissèlements urbains . 

 

Pour rappel GFS envoyé des signes de potentiel épisode au alentours du 10-15 Octobre depuis plus d'une semaine. 

Edited by Agathois34

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Cormeilles (27)

Il faudrait que MF en parle dés aujourd'hui. Ca commence dés mercredi!

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

C'est en effet un cas d'école sur les modèles.

On peux difficilement faire mieux ce matin.

Les mailles fines risquent de faire exploser ce cocktail.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montmirat
il y a une heure, Agathois34 a dit :

Les modèles sont désormais pratiquement tous unamines pour voir un épisode très conséquent pour l'Hérault principalement et les department alentours pour la journée de Jeudi , Vendredi et potentiellement Samedi , certes il faudra surveiller les cumuls pouvant êtres au-delà de 300mm dans l'Hérault mais le fait marquant à regardé attentivement c'est le vent de Sud-Est qui soufflera jusqu'à 90-100km/h en rafales proches des littoraux cela créera une mer fortement agitée empêchant les principaux fleuves ( Hérault, Orb, Lez ) l'écoulement de l'eau et en règle général l'ensemble des cours d'eaux menant à la mer.

 

Autre points à prendre en compte l'épisode aura lieu en pleine semaine avec beaucoup de monde à prévoir sur les routes pour se rendre à son travail et en revenir , 3em points la terre est relativement sèches dans de nombreux secteurs notamment vers l'Ouest de l'Hérault cela risque de créer de forts ruissèlements urbains . 

 

Pour rappel GFS envoyé des signes de potentiel épisode au alentours du 10-15 Octobre depuis plus d'une semaine. 

Pour ce qui est de la géo-localisation des précipitations les plus intenses ça se précisera avec les mailles fines on est encore trop sur une situation générale avec des centres d'action qui en détail vont évoluer confère la mesodep tant attendu... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Deux questions centrales ce matin : 

 

- Le jet de basses-couches sera-il vigoureux et jusqu'où remontera il ? 

 

- La masse d'air sera elle instable dans les terres ? 

 

Une fois ces inconnues bien évaluées, on aura une bonne idée de ce qu'il va se passer. 

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Alès

Que pensez-vous du modèle LAMMA en général ? ;)

 

Sinon oui, la situation est vraiment à surveiller pour le haut-Languedoc ! Cependant est-ce que l'instabilité sera assez élevé vers les Cévennes ? ;) 

modèle LAMMA.png

Theta E jeudi 20h.png

à l’instant, Christophe30 a dit :

Deux questions centrales ce matin : 

 

- Le jet de basses-couches sera-il vigoureux et jusqu'où remontera il ? 

 

- La masse d'air sera elle instable dans les terres ? 

 

Une fois ces inconnues bien évaluées, on aura une bonne idée de ce qu'il va se passer. 

 

Comment voit-on le jet de basses-couches ? :)

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Arêches (73) 1070 mètres. Béziers (34) 4 à 5 mois par an.
il y a une heure, Haut-Forez42 a dit :

 

Les mailles fines risquent de faire exploser ce cocktail.

Pas forcément d'accord.
On est dans une dynamique bien plus générale que pour l'épisode de septembre par exemple où on pouvait en effet multiplier les cumuls prévus par GFS par 4 ou 5. Après je ne dis pas qu'en fonction de la dynamique de méso-échelle les cumuls ne seront pas réévaluer à la hausse.

 

il y a 17 minutes, Clément30 a dit :

Comment voit-on le jet de basses-couches ? :)


Carte des vents à 950hpa, 925hpa, 850hpa.
Pour voir si il est bien chaud et humide : carte de ThetaE et Theta'W à 850hpa, voire carte de point de rosée ( Td )
Pour voir son potentiel diluvien : carte de l'eau précipitable.

Je schématise évidemment :)

Edited by metbeziers
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Alès
il y a 1 minute, metbeziers a dit :

Pas forcément d'accord.
On est dans une dynamique bien plus générale que pour l'épisode de septembre par exemple où on pouvait en effet multiplier les cumuls prévus par GFS par 4 ou 5. Après je ne dis pas qu'en fonction de la dynamique de méso-échelle les cumuls ne seront pas réévaluer à la hausse.

 


Carte des vents à 950hpa, 925hpa, 850hpa.
Pour voir si il est bien chaud et humide : carte de ThetaE et Theta'W à 850hpa. 
Pour voir son potentiel diluvien : carte de l'eau précipitable.

Je schématise évidemment :)

Merci beaucoup ;)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montpellier (Antigone)

Au-delà la vigueur de la dynamique, qui conditionnera en partie l'ampleur de la dégradation, c'est la durée de l'épisode qui est également à prendre en compte, avec un contenu en eau précipitable qui semble chargé.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Montpellier (Antigone)

Oui dans les grandes lignes l'épisode se confirme. J'insiste quant à la durée mais sur certains endroits ça va cumuler de mercredi soir à vendredi sans véritable répit, on verra d'ici peu ce que propose l'instabilité convective qui sera un facteur aggravant. 

Edited by Sudiste-34

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Aix-en-Provence (et fût un temps avec des relevés sur Ventabren)

Alors, je vais essayer de vous interroger sur un petit truc que j'ai en tête depuis quelques années.

 

Très souvent, quand un modèle est dans le max de son échelle de précipitation, il ne se passe pas ce qui est prévu (on est en dessous très souvent, sauf localement sous le noyau dur de la cellule où l'on peut péter les scores).

Surtout, un modèle propose rarement (voir jamais?) le max de son échelle de précipitation à moins de 24h de l'évènement.

De la même manière, quand un modèle met du sérieux en terme de quantité, il ne voit jamais le gros truc. (Quel modèle avait vu la bonne fourchette de pluie sur Lézignan-Corbières? Quel modèle avait vu les 600mm à Anduze?).

 

Bref, aujourd'hui, quand des modèles proposent la fourchette haute de leur échelle de prévi. de précipitation, à quoi peut-on vraiment prétendre?

-Moins que prévu?

-Autant que prévu?

-Beaucoup plus que prévu?

 

Existe-t-il des études sur le rendu des modèles en terme de précipitation? Jusqu'à quel seuil le modèle sous-estime, estime bien ou surestime les précipitations?

 

Je sais bien que certains d'entre-vous dirons qu'il ne faut pas prendre les valeurs au pied de la lettre, mais plutôt raisonner en intensité...ok, mais pourtant le jeu est de gagner en précision pour les développeurs...

 

A+! et bon épisode à tous!

 

Alex.

Edited by Alex.
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Montpellier (Antigone)

Tu as réponse dans ton message ;)

Ce genre de carte comme GFS avec gros cumuls sont des illustrateurs de potentiel.

Il faut ensuite raisonner à plus petite échelle grâce aux modèles à maille fine, comme Arome, qui ont fait d'énormes progrès en quelques années.

En bref et tu le dis toi-même, il ne faut pas les suivre au pied de la lettre mais tenter de cerner le potentiel des synoptiques. La réalité est parfois toute autre, parfois bien anticipée, mais c'est aussi le charme de la prévision. 

Edited by Sudiste-34
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Nîmes (30) secteur Ouest (Pompidou / Jaurès). Alt : 50 m.

Alex, les épisodes que tu cites sont anciens. Les modèles ont fait un bon qualitatif depuis.

 

Pour les très gros épisodes de 2014 (ou l'année dernière vers le 12 septembre), pas mal de modèles envoyaient des cumuls de 300-400 mm  et ça s'est vérifié sur le terrain (pas forcément avec la même localisation exacte que sur le modèle bien entendu).

 

D'une manière générale, quand les différents modèles commencent à sortir des plages de couleurs dans le haut de leur échelle c'est quand même le signe d'un épisode potentiellement intense : c'est le cas ici. Donc à suivre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Saint-Quentin-la-Poterie (30)

Je n'ai pas la réponse à ta question Alex mais elle est très pertinente. Ce qui est atypique dans cet épisode, c'est la régularité qu'ont les modèles à proposer du très gros. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Forbach, Moselle.
il y a 23 minutes, Alex. a dit :

Bref, aujourd'hui, quand des modèles proposent la fourchette haute de leur échelle de prévi. de précipitation, à quoi peut-on vraiment prétendre?

-Moins que prévu?

-Autant que prévu?

-Beaucoup plus que prévu?

 

Je ne pense pas qu'il y ait de réponse universelle à ce genre de question, ça dépend des situations et des modèles. Je me souviens d'une étude de cas qui montrait qu'on peut se servir de la cohérence qu'un modèle a avec lui-même pour tenter de déceler d'éventuels biais (c'était basé sur GFS qui tentait de générer un paquet convectif de taille irréaliste, ce qui avait perturbé de façon irréaliste le champ de vent et conduit à des accumulations irréalistes). Bon ça ne concernait pas un épisode méditerranéen mais ça peut donner une idée. Cela dit, c'est toujours plus facile de faire ce genre d'analyse après-coup. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Les pennes Mirabeau
Il y a 4 heures, Orage FM a dit :

Cette fois ça ne fait guère plus de doute, les précipitations auraient vraiment du mal à franchir la frontière LR / PACA, au moins pendant la journée de jeudi.

 

Mais il faut encore attendre , Ôn est sur un episode très large donc ne pas lire les sorties à chaques run....svp....

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Siorac-en-Périgord (24)

Plop !

 

Voilà le genre de situ qui va vite faire oublier l'été bien sec sur le LR.

 

500.png?run=run06model

 

C'est une situation quasiment parfaire pour avoir de l'eau sur le 34/30/11. Flux de SE à Est, cutt-off sur l'Espagne, il n'y a rien de mieux pour ces départements.

Comme ça a été signalé, l'instabilité sera un facteur déterminant sur la violence de l'épisode avec le risque de lame d'eau horaire importantes.

 

Pour le 84/13, pas grand chose à attendre pour cet épisode, hormis, du vent, et du vent de SE à Est.

 

On tient une belle récurrence quand même ces dernières années sur le 34. Les grosses situs se répètent sur ce département en particulier.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Virgile a dit :

Il faudrait que MF en parle dés aujourd'hui. Ca commence dés mercredi!

MF s y prépare puisqu'il vient de mettre en ligne un dossier sur les épisodes méditerranéens...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Douvaine (74140) 430m
Il y a 2 heures, BDR(13) a dit :

 

Mais il faut encore attendre , Ôn est sur un episode très large donc ne pas lire les sorties à chaques run....svp....

 

Non, je ne commentais pas un run en particulier, c'est une tendance lourde et généralisée depuis quelques runs sur la plupart des modèles, PACA resterait en marge.

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Location : Kersaint plabennec et Narbonne (NE de la ville 12.1km de la mer à vol d'oiseau)

   La quasi certitude qu'on a sur cet épisode c'est qu'il sera beaucoup plus extensif que ce qu'on a eu en septembre (Tarn, Avezron, Lozére, Ardèche+plaines littorales?) et donc avec impacts majeurs sur les bassins versants qui seront concernés.

   Ensuite pour la localisation précise il reste au niveau synoptique à parfaitement appréhender l’interaction du cut off ibérique avec les basses valeurs islandaises qui conditionne la composante + ou - S ou E du flux général d'altitude. Pour l'instant l'épisode semble  tout de même plus mobile que nos références en la matière (1999, 2002, 2003) avec un pivotement trop rapide de l'air froid et une probabilité non négligeable d'évacuation vers l'Est en journée de vendredi. Cela n'enlève en rien le caractère sérieux de ce qui semble se tramer au moins pour 24 à 36h sur la zone que l'on ne connait pas encore ...

Edited by rcnm
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted

Location : Montreuil (93) ou Ciran (37)

Hum, c'est risqué de sortir une carte d’accumulation sur 24h avec une échelle de couleur dégradant vert/jaune/orange/rouge, et qui va faire dire à bcp que l'Hérault passe en vigilance rouge... Surtout sans légende carto digne de ce nom, remplaçant les cumuls RR bruts du CEP par celle de "risque de précipitations le plus élevé"!

  • J'aime 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...