cédric du Lot

Du 14 novembre au 20 novembre 2016 prévisions météo semaine 46

Messages recommandés

gugo   
il y a 12 minutes, Voyager21 a dit :

Les tx au sol sont en dessous des normessur une grande partie du pays. Le redoux ne se fera pas sentir avant la fin de semaine a condition que la modélisation de gfs se confirme,  ce qu infirme cep comme tu le dis.

 

En altitude redoux peut être mais pas au sol.  Faut pas être de mauvaise foi non plus, y ajuste a regarder les tx prévues jusqu'à jeudi, c est a dire plus de la moitié de notre semaine, sans parler des brouillards a cette saison

 

il y a 17 minutes, gugo a dit :

Sais tu au moins (à la vu de la suite de ton message) que au delà de 114h grand maximum en général ce fier au T2 c'est pas bon du tout?:

.............

Mais oui tu sais mieux que tout le monde on l'avait oublié:rolleyes:

Modifié par gugo
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

bon,

Je vois que les avis divergent quelques peu pourtant... je penche plus du côté de Voyager21

Et je me réfère pas à des cartes de T2M mais à un état synoptique qui laisse à penser les choses suivantes :

 

Globalement la situation est à peu près lisible. Influence HP associé à un redoux qui sera plus franc en altitude, premier point.

Sur le plancher des vaches, en effet, les Tx devrait rester assez basse pour la saison car des phénomènes de BC devrait être assez nombreux.

A cela s'ajoute en CT/MT un passage de 48h avec un très léger flux d'Est avant de se trouver dans un truc mou anticyclonique et proche du marais en allant vers l'Est.

Les Tn en plaine et les Tx devrait subir peu d'amplitudes.

En Montagne, soleil et douceur en journée et gel la nuit.

 

Pour le LT, la situation pourrait se débloquer vers le 18 Novembre mais dans quel sens ?

Majoritairement on devrait aller vers des conditions plus humides d'influence Ouest ondulant NO par la suite.

A suivre.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Voyager21 a dit :

Les tx modélisées pour la plus grande partie de semaine sont loin, tres loin d un redoux. On est sous les normes constamment depuis début octobre, sauf si on fait l erreur de prendre les moyennes du mois pour les coller a la première decade.  Rapel les tx moyennes en 1ere decade sont autour de 12 degrés et sur l ensemble du mois 8 a 11 degrés

 

Cen'est pas encore un flux océanique qui domine pour notre semaine, mais alors pas du tout. Plutôt un régime anticyclonique, avec possible thalweg influençant l extreme nord ouest en fin d échéance

 

Le thalweg

 

Rtavn1681.gif

 

Exemple pour le milieu de notre semaine, tx de décembre plutôt

 

Rtavn13817.gif

Regarde le titre de ta carte : Minimum 2m ! Ce ne sont donc pas les Tx que tu nous montre mais les Tn ! Et ca change tout.

  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   
Il y a 3 heures, Voyager21 a dit :

Les tx au sol sont en dessous des normessur une grande partie du pays. Le redoux ne se fera pas sentir avant la fin de semaine a condition que la modélisation de gfs se confirme,  ce qu infirme cep comme tu le dis.

 

Des tx deux fois supérieure aux normes quand des tx de 5 a 7 degrés sont modélisés, mis bien sûr xD

 

En altitude redoux peut être mais pas au sol.  Faut pas être de mauvaise foi non plus, y ajuste a regarder les tx prévues jusqu'à jeudi, c est a dire plus de la moitié de notre semaine, sans parler des brouillards a cette saison

Je n'ai rien compris sur ton histoire des Tx 2 fois supérieures ou je ne sais quoi. Tu te mélanges les pinceaux juste pour retomber sur tes pattes mais si tu ne vois pas de redoux entre le début et la fin de semaine alors oui il y a des soucis ! Redoux ne veut en rien dire 2 fois supérieur aux normales, je ne sais pas où tu es allé chercher ça mais je pense au même endroit que tes conditions froides durables. 

 

Sur GFS puisque c'est celui que tu références particulièrement, le flux est océanique dès jeudi contrairement à ton "Cen'est pas encore un flux océanique qui domine pour notre semaine, mais alors pas du tout." Bah si dès jeudi le flux vire à l'ouest par la moitié nord de la France en s'étendent plus au sud en cours de journée de jeudi puis vendredi. De plus le flux s'accélèrerait ce qui pourrait nettement chasser l'air frais du début de semaine assez rapidement. 

 

Pour le WE, je te rejoins sur l'évolution possible d'un thalweg sur la moitié nord mais qui ne fera pas chuter les temperatures pour autant. 

 

Par consequent ça donne un début de semaine frais pas influence continentale puis une seconde partie de semaine grise, humide et océanique dans les normales voire un peu au-dessus sur la moitié ouest avec peu d'amplitude entre les Tn et les Tx. Donc redoux, oui il y aurait progressivement en milieu de semaine et se généralisant à l'ensemble du pays en fin de semaine. 

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kéké   

Effectivement nous devrions retomber dans une situation plus classique pour la saison, un flux de nord-ouest océanique, plus ou moins anticyclonique (dégradé du plus humide au plus sec nord-est/sud-ouest).A noter que sur CEP ce dégradé est bien moins prononcé que sur GFS (CEP étant bien plus anticyclonique )

Il semble difficile pour le vortex de retrouver un état stabilité, nous resterons probablement encore pour un moment dans un système ondulatoire, et je me demande si il ne s'agit pas d'une trêve avant le retour des blocages nordiques pour la fin du mois/début décembre (hors topic donc).

 

Malgré les apparences, je n'arrive pas à percevoir le retour d'un zonal durable et stable tellement la situation hémisphérique reste ondulante.

j'ai presque crû au retour du zonal à un moment (il y a deux jours je crois) mais finalement les signaux tendent au maintient d'échanges de type ondulatoire, le courant zonal restant peu puissant sur le centre Atlantique (zone plutôt favorable aux hautes pressions d'ailleurs)

  • J'aime 9

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   
il y a 21 minutes, kéké a dit :

Malgré les apparences, je n'arrive pas à percevoir le retour d'un zonal durable et stable tellement la situation hémisphérique reste ondulante.

j'ai presque crû au retour du zonal à un moment (il y a deux jours je crois) mais finalement les signaux tendent au maintient d'échanges de type ondulatoire, le courant zonal restant peu puissant sur le centre Atlantique (zone plutôt favorable aux hautes pressions d'ailleurs)

Oui c'est bien visible sur le spaghetti GFS on voit que ça ondule de plus en plus selon l'ensemble pour la fin de topic. 

 

p-spaghetti-500.png?run=run06model

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nico36   
il y a 57 minutes, kéké a dit :

Effectivement nous devrions retomber dans une situation plus classique pour la saison, un flux de nord-ouest océanique, plus ou moins anticyclonique (dégradé du plus humide au plus sec nord-est/sud-ouest).A noter que sur CEP ce dégradé est bien moins prononcé que sur GFS (CEP étant bien plus anticyclonique )

Il semble difficile pour le vortex de retrouver un état stabilité, nous resterons probablement encore pour un moment dans un système ondulatoire, et je me demande si il ne s'agit pas d'une trêve avant le retour des blocages nordiques pour la fin du mois/début décembre (hors topic donc).

 

Malgré les apparences, je n'arrive pas à percevoir le retour d'un zonal durable et stable tellement la situation hémisphérique reste ondulante.

j'ai presque crû au retour du zonal à un moment (il y a deux jours je crois) mais finalement les signaux tendent au maintient d'échanges de type ondulatoire, le courant zonal restant peu puissant sur le centre Atlantique (zone plutôt favorable aux hautes pressions d'ailleurs)

 

C'est vrai, le vortex polaire a tendance à se reconcentrer plus lentement que ce que l'on pouvait attendre il y a quelques jours sur les modèles, mais la tendance de fond à sa reconstitution est quand même perceptible.

Là où il y a quelques jours, les anomaliesde  températures moyennes en Arctique étaient de l'ordre de +5, +6°C (lien souvent posté par Sky blue : http://cci-reanalyzer.org/DailySummary/index_ds.php#T2_anom), nous sommes désormais à +3.5°C.

 

La situation se normalise peu à peu aussi sur notre continent avec l'effacement progressif il y a une semaine maintenant de la situation de blocage scandinave tout à fait inhabituel pour la saison.

On risque sûrement de se retrouver dans une situation à mi-chemin entre la NAO+ et l'Atlantic Ridge en effet (pour le début de la seconde quinzaine de novembre)...

Tantôt un jet vigoureux mais nordique, tantôt un ralentissement de ce jet et un flux plus ondulant avec les fronts qui arrivent sur la France...

 

Bref, très classique en effet cette tendance océanique + ou - marquée selon les "respirations" de l'anticyclone des açores, rien d'excessif tant d'un côté (flux zonal surpuissant) que de l'autre (flux méridiens). même si comme tu l'as souligné gugo, on sent des indices pour voir l'apparition d'ondulations plus marquées en fin d'échéance...

 

Modifié par Nico36

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A une échelle plus large, le signal de fond c'est qu'un large complexe de bas géopotentiels va transiter depuis le nord canadien vers le nord-est Atlantique en s'amplifiant. Le milieu de semaine concernée par ce topic correspondrait à quelque chose près au maximum d'intensité de ce complexe qui annihile toute possibilité d'ondulation / blocage en insufflant une circulation zonale depuis les côtes Canadiennes jusqu'en mer de Kara. Illustration avec les moyennes des ensemblistes du CEP et de GFS :

 

 

EDH1-120_vfz9.GIF -gensnh-21-1-120_pri1.png

 

 

 

On notera, du point de vue franco-français, que le rail zonal circulerait un peu trop haut en latitude pour nous affecter de manière franche, d'où un redoux qui serait effectivement assez lent à se mettre en place, notamment des plaines intérieures du sud-ouest au centre-est avec pas mal de phénomènes de basses couches à anticiper. Mercredi pour exemple, on pourrait localement approcher les 15° dans le nord-ouest, mais on ne peut pas exclure qu'il fasse 3° à la même heure à Montauban, Clermont Ferrand ou Dijon.

 

Pour la fin de semaine, le signal des bas géopotentiels tend à se diluer au dessus de l'Europe. On peut supposer que c'est la trame d'une réelle évolution attendue (ce serait logique, ce genre de pulsion dépressionnaire de grande ampleur dure rarement plus que quelques jours), mais il faut aussi se méfier du risque que ce ne soit qu'un effet de lissage à long terme, les ensemblistes ayant tendance à diluer dans le temps les grandes déviations synoptiques. Du coup, voici les moyennes ensemblistes au passage de témoin entre la semaine 46 et la semaine 47 :

 

 

EDH1-240_nnx0.GIF

 

gensnh-21-1-240_wnm0.png

 

 

 

Les contrastes ont été fortement lissés, mais fondamentalement le schéma synoptique n'a que très peu évolué. Cela correspond à la période où les modèles entrevoient de nouveaux signes d'ondulations plus marquées, c'est une conséquence logique puisque le vortex troposphérique qui verrouillait la porte des hautes latitudes de notre côté de l'hémisphère est vu sur le déclin. Cela peut très bien être un signal réel (dans le sens, on a un potentiel véritable d'installation d'un régime d'ondulation voire de blocage), mais c'est peut-être aussi de l'option par défaut (affaiblissement progressif par lissage de la circulation zonale, donc par défaut apparition d'options vers des évolutions différentes). D'avis personnel, je pense que les éléments poussant vers des ondulations / blocages sont très présents, au point d'ailleurs que je n'aurais jamais misé sur une séquence zonale comme celle que nous allons vivre cette semaine, même si la France serait un peu en marge. Mais le fait que la circulation d'anomalies basses dans le nord Atlantique est systématiquement sous évaluée par les ensemblistes à long terme (cf démonstration de l'autre jour) rappelle à quel point il va falloir rester prudent.

 

On relèvera aussi le signal très net d'un redoux sensible de l'Eurasie occidentale en seconde partie de semaine. C'est en grande partie la conséquence de cette séquence de circulation zonale de milieu de semaine, qui est vue pénétrer assez loin en Russie. Voici les températures à 850 hPa moyennes vues par l'ensembliste du CEP à l'échéance de mercredi minuit (GEFS est identique) :

 

EDH0-120_fgj6.GIF

 

 

Et voici où on en serait aux dernières heures de la semaine :

 

 

EDH0-240_syo4.GIF

 

 

C'est très lissé et il faut bien évidemment rester prudent à ces échéances, mais le signal d'un redoux très net est particulièrement marqué sur la Russie occidentale et jusqu'au Kazakhstan. Avec des masses froides refoulées vers la Sibérie orientale, on est en passe (?) de revenir vers un schéma plus classique d'une fin d'automne / début d'hiver, et on réduit d'autant le potentiel de voir survenir une véritable vague de froid sur l'Europe - pas seulement parce que les réserves froides disponibles sont moins importantes, mais aussi parce que la présence d'air très froid entre l'Oural et le Caucase joue régulièrement le rôle de précurseur sur des blocages scandinaves.

 

  • J'aime 12

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clem34   

Un temps pour cette échéance assez en yoyo, un coup HP, une petite coulée froide puis retour des HP par l'ouest avec l'ami des Açores. C'est sur que bon, on aura connu bien plus froid comme genre de synoptique mais je trouve que comme on a pas connu de vagues de froid depuis je ne sais plus combien de temps, un mois de Novembre, on devient assez gourmand et accro à ce genre de d'histoire mais avoir un retour de conditions anticycloniques, avec un courant océanique, c'est juste basique et surtout en cette saison, on est encore en automne mais on aura rien d'aussi doux que l'année dernière et c'est une assez bonne nouvelle pour l'instant, on est jamais à l'abris d'un gros retour de situation imprévu c'est certain. 

Donc, un début de topic avec situation en cacahuète entre AA et AR, les HP vont s'imposer par l'ouest avec l'AA, conditions anticycloniques mais une bonne partie de la France sous la grisaille qui pourrait être tenace par endroits. Ensuite, l'arrivé d'un zonal, courant océanique dominant plus ou moins perturbé, conditions proches des normes avec une certaine douceur, les régions du nord pourrait être légèrement impactés par une dépression situé entre l'Islande et la Scandinavie. Pour la suite, les HP vont jouer surement la carte du retour par l'Ouest avec en premier temps une remontée plus au nord, créant ainsi une ondulation et comme nous nous situons entre 2 anticyclones, il pourrait y avoir un abaissement du froid sur notre pays mais là comme je disais avant, voyons comment les HP vont évoluer, tout va dépendre de leurs placements sur l'Atlantique car pour ce début de topic, on a des modèles en accords mais pour cette fameuse coulée froide, rien est certain car chez CEP la coulée descend jusqu'en Catalogne avec une plus longue durée et chez GFS, la coulée descendrait plus au nord avec un rapide retour de l'AA par l'Ouest donc retour des HP et de conditions plus douce donc le risque de revoir un zonal en fin d'échéance reste lointain effectivement. 

Pour l'instant on est plus dans un jeux de pile ou face, très changeant. 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   

Pas sûr que ce soit du pile ou face si on regarde l'indice NAO, tout frais sorti, il devient majoritairement positif sur le long terme. Selon moi, cela pourrait indiquer une continuité de la séquence océanique dominante au delà des échéances permises ici.  

nao.sprd2.gif

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
psncf   

Qui de la poule ou de l'oeuf est arrivé le premier ? qui de l'indice (NAO + ou NAO -) ou de la modélisation est arrivé le premier ?

A chaque fois je m'y perd..

 

Phil

Modifié par psncf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
 Je n'ai rien compris sur ton histoire des Tx 2 fois supérieures ou je ne sais quoi. Tu te mélanges les pinceaux juste pour retomber sur tes pattes mais si tu ne vois pas de redoux entre le début et la fin de semaine alors oui il y a des soucis ! Redoux ne veut en rien dire 2 fois supérieur aux normales, je ne sais pas où tu es allé chercher ça mais je pense au même endroit que tes conditions froides durables. 

 

Sur GFS puisque c'est celui que tu références particulièrement, le flux est océanique dès jeudi contrairement à ton "Cen'est pas encore un flux océanique qui domine pour notre semaine, mais alors pas du tout." Bah si dès jeudi le flux vire à l'ouest par la moitié nord de la France en s'étendent plus au sud en cours de journée de jeudi puis vendredi. De plus le flux s'accélèrerait ce qui pourrait nettement chasser l'air frais du début de semaine assez rapidement. 

  

 

Je répondais au message du hugogo

 

Citation

Va vraiment falloir t'arrêter toi, moi je le vois  le redoux pour ce topic, 2 fois supérieurs aux normes. Et ne va pas dire que c'est pas fiable l'écart type est très resserré. Sais tu au moins (à la vu de la suite de ton message) que au delà de 114h grand maximum en général ce fier au T2 c'est pas bon du tout?:

 

Et en effet, si le dbut de semaine sera marqué par des brouillards, des phenomènes d'inversion surtout mercredi, la suite reste incertaine avec des ondulations possibles le week end prochain comme le montrait cep de ce matin rejoint un peu par gfs 12z de ce soir dans une moindre mesure

 

Donc sur une bonne partie du pays peu ou pas de redoux au sol comme je le disais ce matin, suffit de voir les temperatures prévues pas plus chaudes que celle d'aujourdui sur une large partie du sud ouest au nord est du pays (seul la facade ouest aura des tx plus élévées)

 

Mais ca evolue encore bcp pour la fin de semaine prochaine...

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jack75   
il y a 22 minutes, psncf a dit :

Qui de la poule ou de l'oeuf est arrivé le premier ? qui de l'indice (NAO + ou NAO -) ou de la modélisation est arrivé le premier ?

A chaque fois je m'y perd..

 

Phil

C'est un indice  à moyen terme comme les modélisations donc très volatile. 

Modifié par Jack75
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

Regarde le titre de ta carte : Minimum 2m ! Ce ne sont donc pas les Tx que tu nous montre mais les Tn ! Et ca change tout.

 

 

Mais non, c'etait les tx ce matin mais les cartes changent au fil de la journée et des réactualisations sur les cartes que je poste. Mais enfin qu'arrive t'il au forum aujourd'hui pour vouloir voir absolument un redoux qui n'existe pas pour la semaine prochaine pour une grande partie de la France :huh: si tel etait le cas je le reconnaitrais mais objectivement ca ne l'est pas :angel: Je m'en fiche moi, je paie le chauffage comme tout le monde en ce moment :cry:

 

Une carte du cep 12z pour la fin de semaine qui continue de modeliser des ondulations sur l'Atlantique et de rabougrir le morceau de vp coincé avec l'AR de + en + fort a chaque run (1050 hpa pour vendredi c'est pas rien et y'a pas d'histoire de Groenland)

Recm1681.gif

 

Modifié par Voyager21
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
skye   
Il y a 3 heures, clem34 a dit :

Pour la suite, les HP vont jouer surement la carte du retour par l'Ouest avec en premier temps une remontée plus au nord, créant ainsi une ondulation et comme nous nous situons entre 2 anticyclones, il pourrait y avoir un abaissement du froid sur notre pays mais là comme je disais avant, voyons comment les HP vont évoluer, tout va dépendre de leurs placements sur l'Atlantique car pour ce début de topic, on a des modèles en accords mais pour cette fameuse coulée froide, rien est certain car chez CEP la coulée descend jusqu'en Catalogne avec une plus longue durée et chez GFS, la coulée descendrait plus au nord avec un rapide retour de l'AA par l'Ouest donc retour des HP et de conditions plus douce donc le risque de revoir un zonal en fin d'échéance reste lointain effectivement. 

 

 

Pitié, l'expression écrite ...

Force toi à faire des phrases courtes (quitte à ce que cela soit un peu "heurté").

Il faut être dopé à l'EPO pour lire ta phrase sans s'essoufler: car, mais, donc, comme ... 

 

Après tout, si tu écris sur le forum, c'est pour être lu et compris par les autres ...

Désolé pour le HS.

 

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

Entre celui qui poste des cartes avec des URL dynamiques et l'autre qui nous fait des paragraphes sans respirer, ça devient vraiment illisible cette affaire...

 

Merci de faire un sérieux effort SUR LA FORME!

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   
il y a 13 minutes, Voyager21 a dit :

 

 

Mais non, c'etait les tx ce matin mais les cartes changent au fil de la journée et des réactualisations sur les cartes que je poste.

J'espère sérieusement que tu le fais exprès parce-que sinon c'est reellement inquiétant ! 

Ton lien URL est dynamique et change en effet à chaque sortie mais il n'empêche que ton lien donnait les températures minimales de la journée à 2M peu importe que cela soit sur le run de 0z - 6z -12z -18z. Bref, donc on verra si la fin de semaine relèvera la meme temperature moyenne que le début de semaine ;)

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

En tout cas, le dernier CEP confirme l'idée qui est globalement défendue ici, à savoir une ondulation après une période de zonal anticyclonique.

Et coup de chance pour qui aime le froid, nous serions de nouveau sous le talweg, et non pas à l'avant comme ce fût si souvent le cas l'hiver dernier.

On retrouverait donc assez vite des conditions humides et fraîches en plaine, et surtout de nouvelles chutes de neige dés la moyenne montagne.

 

Cela étant dit, les diagrammes laissent entendre que d'un point de vue froid, tout cela devrait rester bien modéré, on peinerait à descendre sous le 0°C à 850 hpa dans l'Ouest,  et sous les -2/-3°C dans l'Est.

Typique d'un flux polaire maritime en première partie de saison froide.

 

 

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dahu   
il y a une heure, psncf a dit :

Qui de la poule ou de l'oeuf est arrivé le premier ? qui de l'indice (NAO + ou NAO -) ou de la modélisation est arrivé le premier ?

 

il y a 56 minutes, Jack75 a dit :

C'est un indice  à moyen terme comme les modélisations donc très volatile. 

 

Volatile, donc c'est la poule ?:P

  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   

Pour la suite, on peut s'interroger sur l'arrivée d'une nouvelle ondulation, avec son front chaud et son front froid, le cas échéant, le froid pourrait se renforcer (l'ancienne ondulation s'étant isolée dans les parages méditerranéens avec un flux plus continental nous concernant), mais ce n'est pas vraiment ce que nous disent les ensembles. Selon les PE, bien que bousculée, l'activité dépressionnaire Atlantique essaierait tant bien que mal de nous influencer, c'est une trame dominante en l'état en tout cas.

Modifié par sebb
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gugo   

Bonsoir,

 

Je vais pas insister c'est pitoyable (nie toutes fautes pour retomber sur ces pattes, alors que ça poste des cartes  de T2 mini et en plus à des échéance folle:rolleyes:) on va revenir au sujet...

 

 

Ça semble toujours de plus en plus ondulé sur la fin de topic d'après l'ensemble GEFS:

p-spaghetti-500.png?run=run12model

 

Mais pas que!

Les déterministes GFS et CEP suivent l'option ça devient de plus en plus fiable. Cependant comme je l'ai déjà rappelé il y a quelques jours, n'oublions pas le post de 13V où on a clairement la preuve que tant que l'on est pas sous les 192h, ça peut vite revirer. Le grains de sable est si vite arrivé comme le GFS 0z...

 

500.png?run=run12model

 

500.png?run=run12model

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zonal 45   

Bonsoir à tou(te)s,

 

Il y a 2 heures, psncf a dit :

Qui de la poule ou de l'oeuf est arrivé le premier ? qui de l'indice (NAO + ou NAO -) ou de la modélisation est arrivé le premier ?

A chaque fois je m'y perd..

 

Phil

 

Pour répondre à Phil, les indices sont selon moi calculés à partir des modèles. Comment calculer des indices sans paramètres ? Et si on a les paramètres, on a les modèles. C'est pour ça qu'il ne sert à rien de supputer l'évolution des modèles d'après les indices. C'est le type même du raisonnement circulaire. 

Les indices sont utiles en ce sens qu'il permettent de gagner une dimension au sens mathématique du terme. A partir d'une carte, donc en dimension 2, on calcule, par exemple une NAO, de dimension 1. Reste après le problème de l'information qu'on préserve et de l'information qu'on perd ainsi.

 

Zonal 45

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pablo25   

pour le rythme ondulant, c'est la moyenne cep qui est bien en phase, à suivre! d'ailleurs la prévision LT est assez facile, dans les grandes lignes, avec probablement un effet DA actif, tôt ou tard:) donc sec d'abord et plus humide à partir de jeudi

EDH1-168.gif.png

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Les tx prevues par gfs sont bien en rapport avec la modelisation en altitude, ca a autant d interet de les poster que de montrer une situation en altitude il me semble sauf en cas de brouillards généralisés.

 

Les tx modélisées sont bien dans la meme veine que celles que l'on connait actuellement, a savoir en dessous de 10 degrés pour la majeur partie de la France. La question n'est plus de savoir si il y'aura un redoux mais plutot de savoir l'ampleur de l'ondulation pour la fin de semaine après jeudi qui nous concernera et jusqu ou ce sera humide (sans doute plus de chance sur l'est et les massifs montagneux, en faite il n'y a plus aucun vrai redoux franc sur les modèles ce soir pour le moment)

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   
il y a 2 minutes, Voyager21 a dit :

 

Les tx prevues par gfs sont bien en rapport avec la modelisation en altitude, ca a autant d interet de les poster que de montrer une situation en altitude il me semble sauf en cas de brouillards généralisés.

 

Non, non et non ça n'a quasiment aucun intérêt car la prévisibilité sous la couche limite d'une telle variable est quasiment nulle. Point barre. Et inutile d'insister.

  • J'aime 7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.