Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Suivi de la secheresse


Recommended Posts

Posted
Weyersheim(67)
Il y a 5 heures, sebb a dit :

Pensée pour Bernard, c'est l'été quoi, il fait chaud, il fait sec, les dramaturges dramatisent, les autruches continuent de creuser,  avec bien sûr le retour de la désormais tend attendue restriction d'eau qui signe la date du premier plongeon avec le retour des beaux jours, la petite nouveauté cette année c'est la muselière qui sert de collier en cas de pétpain.

😅

 

 

Dans mes souvenirs et il n'y a pas si longtemps que ça, l'été les paysages ne ressemblait pas à ça :

 

IMG_4132.thumb.JPG.2aa59dee75e0e0aee24b63e1ebea1f93.JPGIMG_4130.thumb.JPG.cef62b0b7a549ccfe332a626cc36caf7.JPGIMG_4127.thumb.JPG.f72f04ca2a29741897e1df6cf1381a06.JPG

 

Le moindre petit feu la dedant et c'est toute la zone qui part en fumée facilement...

  • J'aime 4
  • Merci 1
  • Surprise 18
Link to post
Share on other sites
  • Replies 3.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Bonjour,   Reprenons un peu le cours de ce topic dédié au suivi de la sécheresse, avec un petit point photo réalisé le week-end dernier et cette semaine sur le secteur des Vosges et du piémo

Bonjour,   Voici un état des lieux dans l'est de la Creuse et l'ouest du Puy-de-Dôme, où les vagues de chaleur et de sécheresse se succèdent depuis quatre étés.   Quelques chiffres

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l

Posted Images

Bon aujourd'hui pour DAX, on est passé à travers les gouttes.. (cela dit il reste encore quelques heures, on est pas à l'abri d'une surprise)
On termine notre 28eme jour sans pluie, chose qui n'est pas arrivée depuis longtemps. Du moins depuis 2004, si mes données sont bonnes, je n'ai qu'une série de 27 jours pour la plus longue.
J'entends jour sans pluies : inferieur ou égal à 0.4mm

  • J'aime 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Wépion (Namur) - BELGIQUE

Ici aussi localement ça commence à vraiment craindre, depuis ma fenêtre ce matin... 

J'ai bien peur que ces arbres ne se réveillent pas l'année prochaine :( j'espère me tromper. 

 

8 tx au-dessus de 33°C dont 4 au-dessus de 35°C.

Mais surtout, 1.9 mm depuis le 26 juillet, les orages ne viennent jamais chez moi... 

 

IMG_20200814_074017.jpg

Edited by Juju4795
  • J'aime 1
  • Surprise 2
Link to post
Share on other sites

La station MF de Dax ne relève que 17,0 mm depuis le 1er juillet .. sachant que le record du duo juillet / août le plus sec depuis l'ouverture de la station c'est en 2016 avec 31,6 mm suivi de 1962 avec 38,4 mm.

 

 

Dax.png.0139ae7bd43ac45c7c5c01cf9c219282.png

 

 

De manière générale, il y a quand même une tendance notable d'assèchement des étés dans la région, la moyenne mobile sur 11 ans (pointillés) est en baisse depuis les années 1960 malgré un petit rebond sur les années 1990. Et avec les chiffres provisoires de 2020, elle passe pour la première fois sous la barre des 100 mm.

  • J'aime 6
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Pertuis (84) / Rodez (12)

0mm depuis le 13 juin par ici... 

Ça commence vraiment à piquer ! 

La végétation est très sèche, 257mm depuis le 1er janvier seulement à Pertuis.

Et visiblement ça n’est pas prêt de s’améliorer..

Heureusement côté souterrain pas vraiment de problème pour le moment grâce à de grandes réserves durant l’automne dernier.

  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
montois (Donnemarie-dontilly) dans l'Est 77, paris 7 parfois

M'étant un peu promené en France cet été le pire que j'ai pu voir est la région de Moulins (03). Le paysage est littéralement abimé, ça fait froid dans le dos (cumul sécheresse et maladies végétales sans doute). La zone est souvent en marge des orages et cumule les années exceptionnelles. Ça fait un choc. 

 

C'est très frappant aussi en Côte d'Or, notamment autour de Dijon avec des versants cramés (dont arbres). J'ai pas fait le haut Rhin et la FC mais vu les photos ci-dessus. 

 

Ici en Idf, je suis dans un coin très sec, en 77, qui cumule 13mm depuis le 13 juin !!  Exceptionnel.

Même si les nappes ont été rechargées en hiver (bon état de santé des arbres en vallons), on a une nette souffrance d'arbres matures en terrains de plateau ou pentus, qui ne bénéficient d'aucun apport depuis le printemps. Il faut probablement remonter à 2003 ici pour voir des dégâts forestiers équivalents. 

 

Ça sera aussi le coup de grace pour les résineux coniques (sapins épicéas et Douglas), déjà souvent mourants. En 4 ans de sécheresse et de canicules, on a des espèces qui vont disparaître d'une région, c'est impressionnant, et plus que visible... 

Probablement comme ailleurs le scolyte qui achève des arbres assoiffés. 

 

Ajoutons à cela la maladie du frêne qui calcine l'espèce, le marronnier qui grille et les processionnaires et vous obtenez un charmant tableau. 

 

Quelques photos (d'avant canicule (!)) , bouleaux cramés, incendies fréquents en bord de chaumes, bois de résineux morts.

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20200806_142152.jpg

IMG_20200806_142643.jpg

IMG_20200806_142639.jpg

  • J'aime 4
  • Merci 3
  • Surprise 8
Link to post
Share on other sites
Posted
Frontonas (230 m)

restrictioneau.jpg

c'est inédit : première fois que le nombre de départements concernés excède 70 sur deux années consécutives

dans le détail propluvia.jpg

on retrouve sans surprise principalement les secteurs les plus secs du mois de juillet, à savoir ceux s'étendant du centre-ouest au nord-est

Edited by sebinnis
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (13)
Il y a 22 heures, MP13850 a dit :

0mm depuis le 13 juin par ici... 

Ça commence vraiment à piquer ! 

La végétation est très sèche, 257mm depuis le 1er janvier seulement à Pertuis.

Et visiblement ça n’est pas prêt de s’améliorer..

Heureusement côté souterrain pas vraiment de problème pour le moment grâce à de grandes réserves durant l’automne dernier.

Situation très similaire un peu plus au sud de Pertuis sur Marseille. A Marseille-Corniche, on remarque 0.4mm depuis le 13 juin, ces 2 basculements d'augets estivaux étant dus à une faible averse en juillet et une nuit humide par rosée maritime en août. On approche les 183mm annuels à la station.

 

Bien sûr ici aussi la végétation est très sèche mais c'est plutôt normal en cette saison. Les brins d'herbe verts sur les pelouses et zones herbacées ont disparu depuis plusieurs semaines, et au niveau des arbres feuillus, certains perdent quelques feuilles par protection, surtout ceux qui sont moins en sol profond. Ce sont surtout les épisodes de Mistral de l'été qui font du mal par évapotranspiration accélérée, j'ai remarqué que l'enroulement et la perte des feuilles évolue beaucoup plus vite après ces épisodes.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Siorac en Périgord (83 m), Périgord Noir <3, Bordeaux-centre 3 semaines par mois
Il y a 10 heures, sebinnis a dit :

restrictioneau.jpg

c'est inédit : première fois que le nombre de départements concernés excède 70 sur deux années consécutives

dans le détail propluvia.jpg

on retrouve sans surprise principalement les secteurs les plus secs du mois de juillet, à savoir ceux s'étendant du centre-ouest au nord-est

 

Et sans trop de surprise, on retrouve à peu près les mêmes secteurs chaque année... :/

Je vois que nous ne sommes plus en rouge sur notre tronçon de Dordogne et d'aucune autre couleur soit dit en passant...Étrange sachant que son niveau n'a pas sensiblement évolué...

 

Bon ça s'améliore un peu chez nous avec 18 nouveaux mm tombés sous orages hier soir et durant la nuit, amenant le cumul d'août à 34 mm, soit un peu plus de la moitié de la norme (64,2 mm), en espérant qu'on ne s'arrête pas en si bon chemin !

Un peu d'herbe verte a commencé à réapparaître depuis hier avec les orages de mercredi soir. Ça devrait être plus franc ces prochains jours !

Edited by acrid vintaquatre
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint André de Corcy (01- Ain) 310m d'altitude au cœur des étangs de la Dombes

Bonjour,

 

Après avoir mis à jour mes données pluviométriques suite à une absence de données partielles en mars, voici le bilan que je peux faire au 17 août.

Depuis le premier août il est tombé 18.5mm et 91.2mm depuis le 1 juin. La sécheresse de surface s'est installée un peu plus tard que ces derniers étés grâce à des pluies assez régulières en juin.

En revanche, après deux mois de chaleur et de faibles précipitations, la végétation souffre considérablement et les arbres en foret changent déjà de couleur.

Le cumul annuel d'élève à 276.7mm au 17 août. Au vu des prévisions et sauf orages inespéré, il va être difficile de franchir les 300mm en août.

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

Situation désastreuse sur le piémont vosgien côté alsacien, après des semaines sans pluie significative et les fortes chaleurs de ce mois d'août. C'est donc depuis 2015 au moins le 5ème été qui voit l'automne littéralement frapper à la porte dès début août pour certains des secteurs les plus endommagés.

Les versants est/sud et ouest, sur des sols granitiques pauvres, sont littéralement desséchés par endroits. Le coin n'est certes pas réputé pour sa pluviométrie abondante, guère plus de 600 mm par an, ni pour la luxuriance de sa végétation, mais fortes anomalies thermiques, persistance de vents desséchants, ensoleillement excédentaire et pluviométrie souvent très largement déficitaire en saisons chaudes poursuivent l'oeuvre entamé en 2015 et transforment peu à peu le paysage en "savane".

Sur quelques décennies, ce serait là un terrain de jeu idéal pour la sélection naturelle. Cependant, en l'espace de 5 ans à peine, c'est juste une destruction en règle.

Du côté de l'Ortenbourg, à proximité de Sélestat.

 

1597668326.jpg

 

Grillés sur pied, il est peu probable que nombre de ces végétaux repartent réellement l'an prochain, et ce d'autant plus si les étés à venir continuent sur la même lancée.

 

1597668736.jpg

 

Les châtaigners font les frais de ces excès à répétition. De plus en plus d'entre eux meurent ou sèchent sur pied, alors que c'était jusque là par endroits une part importante du cortège forestiers, bien qu'introduits. Des exemplaires d'âge respectable bien enracinés en profondeur sèchent également par le haut, comme brûlés par le soleil. Contraste étrange alors en sous-bois entre les jeunes arbres encore non suffisamment implantés et décimés par la sécheresse, et la partie basse de la frondaison des sujets âgés plus résistants, encore verte car un peu protégée  des ardeurs du soleil et du manque d'hygrométrie conjugués.

 

1597668755.jpg

 

Eglantiers, ronces, graminées, chèvrefeuilles, troènes, tout est logé à la même enseigne: grillé sur pied.

 

1597668773.jpg

 

1597668793.jpg

Près du château, à plus de 400mètres d'altitude, en situation bien plus découverte, on passe encore un cran dans les dommages occasionnés par la sécheresse. Les quelques frênes poussant ici, bien feuillus, non touchés par le champignon,  et qui au fil des décennies avaient fait preuve d'une faculté d'adaptation exceptionnelle pour avoir réussi à s'installer dans cet environnement caillouteux, loin des riches terres profondes et argileuses des plaines et vallées, semblent jeter l'éponge après plusieurs étés méditerranéens.  Le chêne sessile, qui apprécie les apports réguliers en eau sur terrain acide, n'y trouve visiblement plus son compte non plus: nombre d'exemplaires sont grillés par le manque de pluie.

 

1597668814.jpg

 

Affleurement granitique.  Ce genre d'endroits abrite quelques espèces particulières , notamment l'une ou l'autre pulsatille, protégée, mais après des semaines sans pluie, difficile de dire dans quel état elles ressortiront de cette traversée du désert, bien qu'habituées à des conditions sèches.

Aucune pitié pour le reste en tout cas, on croirait qu'un incendie est passé par là.

 

1597668833.jpg

 

Le promontoire au-dessus du château. Très exposé, au soleil, à la chaleur, aux vents. Dans tous les cas, pas de végétation luxuriante ici, en temps normal, mais cet endroit était déjà bien plus accueillant et riant par le passé.

 

1597668853.jpg

 

Troène commun en voie de dessèchement sur pied.

 

1597668871.jpg

 

Les sureaux aventureux paient le prix fort de leur témérité. Là encore pas de pitié, bien qu'abrités dans un vallon plus frais et un peu plus humide en contrebas. Si la pluie vient à manquer, les sols légers et rocheux ne leur laisseront aucune chance. Fructification en cours, à voir si elle aboutira, tandis que le reste de l'arbuste s'est déjà débarrassé de l'intégralité de ses feuilles

 

1597668890.jpg

 

Sentier de garrigue provençale. Plein sud. Callune cramée, prête à s'enflammer, chênes déshydratés et parfois roussis.

 

1597668910.jpg

 

1597668928.jpg

 

1597668947.jpg

 

Les dégâts de plusieurs étés  consécutifs hyper secs et/ou très ensoleillés et/ou anormalement chauds. Bois morts à tout va, plus de croissance annuelle, au contraire les ligneux régressent année après année maintenant.

 

1597668963.jpg

 

Vue sur la forêt en contrebas, versant sud-sud-est. On aperçoit clairement les dégats sur les frondaisons, essentiellement de chênes, mais aussi de charmes.

 

1597668983.jpg

 

Pour les merisiers, c'est game over, et de façon imminente. C'est par endroits littéralement l'hécatombe chez cet arbre ces derniers étés. Les plus beaux sujets sont en train de disparaître à petit feu, la relève, pas assez armée contre les excès climatiques, n'atteint souvent même plus l'âge adulte.

 

1597669000.jpg

 

La vigne s'en sort bien, elle. ( Le maïs en plaine aussi, pour d'autres raisons...)

 

1597669016.jpg

 

Chouette vision d'un plein été, arbres dénudés...

 

Et finalement, après tout ça:

 

1597670717.jpg

 

Qui verra au premier coup d'oeil qu'il s'agit sur cette dernière photo d'un 31 décembre, à quelques kilomètres de là?....L',herbe est un peu plus verte en hiver, c'est vrai .

  • J'aime 21
  • Merci 12
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

Quasi l'intégralité de la Saône-et-Loire est en situation de crise Le secteur Loire est placé en alerte. - le secteur Saône, Doubs et côtes viticoles en alerte renforcée. - les secteurs Grosne, Arroux-Morvan, Arconce et Sornin, Bourbince, Dheune et Seille et Guyotte en crise.

le-secteur-loire-est-place-en-alerte-le-secteur-saone-doubs-et-cotes-viticoles-en-alerte-renforcee-les-secteurs-grosne-arroux-morvan-arconce-et-sornin-bourbince-dheune-et-seille-et-guyotte-en-cris.jpg

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Dijon, Bellefond

Côte d'Or.. idem..

seuil de crise : Biètre, Serein-Romanée, Armançon-Brenne, Arroux, Seine, Ource-Aube, Vingeanne et Saône

5edf9144b9aa5_vigilance_secheresse_6_septembre_cote_dor-4409611.jpg

Link to post
Share on other sites

 

En Meuse, sécheresse estivale exceptionnelle, inédite depuis 70 ans sur certaines stations.

 

Par exemple Erneville-aux-bois (données deps 1949), 19,4mm précipités sur 2 mois glissant entre le 20 juin et le 20 août.

 

La moyenne des pluies sur cette période calculée depuis 1949 est de 154mm sachant que le record bas date de 2018, 52,6mm.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Strasbourg - Esplanade, Seythenex (74, 780m)
il y a 14 minutes, thib91 a dit :

 

En Meuse, sécheresse estivale exceptionnelle, inédite depuis 70 ans sur certaines stations.

 

Par exemple Erneville-aux-bois (données deps 1949), 19,4mm précipités sur 2 mois glissant entre le 20 juin et le 20 août.

 

La moyenne des pluies sur cette période calculée depuis 1949 est de 154mm sachant que le record bas date de 2018, 52,6mm.

 

11.4mm sur 2 mois glissant à St-Dizier, c'est hallucinant ! 

 

En ayant fait le trajet Lyon-Strasbourg fin juillet, le pire était du côté de Dijon avec des prés entiers cramés on se croyait en pleine savane, et j'imagine que ça doit être encore pire en remontant vers la Champagne... 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Troche - Altitude 410m / Montmorillon - Altitude 100m / Lagrand - Altitude 600m

Ce qui me tue avec la sécheresse actuelle, c'est que ça arrose plein pot les ronds points dont tout le monde ce fou alors qu'on manque d'eau .... L'herbe est bien jaune en Corrèze et même s'il reste de l'eau avec tout ce qui est tombé l'hiver dernier et au printemps, il ne faudrait pas que cela dure encore quelques semaines!

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Discolulu a dit :

Côte d'Or.. idem..

seuil de crise : Biètre, Serein-Romanée, Armançon-Brenne, Arroux, Seine, Ource-Aube, Vingeanne et Saône

5edf9144b9aa5_vigilance_secheresse_6_septembre_cote_dor-4409611.jpg

Crise : Arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).

 

Est-ce que les agriculteurs arretent vraiment d'arroser dans les faits?

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Valence centre (26)

Bonjour,

 

Ici à valence il est très probable que les 200 mm depuis le début de l’année ne soient pas atteints avant septembre.

 

Ce n’est pas loin d’être catastrophique pour la végétation.

Et aux cumuls de pluie il faut aussi prendre en compte les très fortes chaleurs et le mistral qui assèchent considérablement.

 

En espérant qu’on ne se prenne pas des pluies diluviennes et tout aussi catastrophiques en octobre...

 

Bonne fin de journée 

Link to post
Share on other sites
Posted
Chateauneuf du Rhône (26)
Il y a 4 heures, gotman42 a dit :

Bonjour,

 

Ici à valence il est très probable que les 200 mm depuis le début de l’année ne soient pas atteints avant septembre.

 

Ce n’est pas loin d’être catastrophique pour la végétation.

Et aux cumuls de pluie il faut aussi prendre en compte les très fortes chaleurs et le mistral qui assèchent considérablement.

 

En espérant qu’on ne se prenne pas des pluies diluviennes et tout aussi catastrophiques en octobre...

 

Bonne fin de journée 

A Montélimar c'était pire l'an dernier et il y a 2 ans.

Pour autant la situation est tout sauf normale la faute surtout à des maxis bien trop élevés.

Les orages assez fréquents cet été limitent la sécheresse dans certains endroits ce qui n'était pas le cas l'an dernier. Par exemple Privas et le Coiron ont encore des pelouses presques vertes à certains endroits de même que le piémont du Tanargue alors que la haute vallée de l'Eyrieux est particulièrement sèche (arbres en grande souffrance)...

Link to post
Share on other sites
Posted
Massif du Hohneck, 1220m

 

 

Changement de décor à quelques kilomètres de là, sur les contreforts du Haut-Koenigsbourg.

Zone un peu plus arrosée que  l'endroit précédent, sous-sols certes toujours rocheux, mais affleurements moins fréquents, et sols par endroits sensiblement plus profonds. On retrouve du coup beaucoup de hêtres, quasi totalement absents du lieu précédent, qui forment même de belles hêtraies mixtes ( hormis versants plein sud ou crêtes), hêtraies agrémentées de quelques sapins communs.

Sinon, présence de bouleaux dans les endroits plus exposés,  clairs, pas mal de charmes également, châtaigniers en pagaille évidemment, et, sur les versants chauds, prépondérance du duo chêne sessile/pin sylvestre.

Si visiblement la nature un peu moins ingrate des sols ici permet à ce duo de bien encaisser la chaleur et la sécheresse ( à l'inverse des coins de l'Ortenbourg, où pas mal de chênes sessiles étaient déshydratés ou déjà desséchés), c'est clairement le hêtre qui paie ici le plus lourd tribut à la folie des derniers étés

Les versants exposés  nord-ouest à nord-est, voire est,  s'en sortent naturellement bien mieux, et cette première photo masque totalement le carnage qui se joue dès que l'on quitte ces oasis de fraîcheur et d'humidité supplémentaires.

 

20082211302919982.jpg

 

Avec même une petit voile de brume, après les quelques pluies totalement inefficaces de la nuit ( terre poussiéreuse après avoir simplement déplacé la fine couche de feuilles mortes en surface).

 

Suffit cependant de faire parfois à peine 100 mètres linéaires, de changer de nature de sol, de passer la crête et de changer d'exposition, ou pire, de versant, et on se rend compte de suite de l'ampleur des dégâts qu'entraînent ces sécheresses consécutives. Bien évidemment, on ne retrouvera pas exactement le même cortège d'essences dès lors que l'on change de lieu, il n'empêche, le hêtre restera le ligneux prépondérant, hormis versants inclinés plein sud.

Et là, y'a pas photo. Au sol, matelas de feuilles, qui  ont soit eu le temps ces dernières semaines de brunir avant de tomber, soit sont en train de tomber vertes, car desséchées directement sur l'arbre. Phénomène autrement plus dommageable pour l'arbre, car signe d'une inadaptation totale à la rapidité de dégradation des conditions en matière de consommation de l'eau.

 

200822113014495992.jpg

 

200822113020779724.jpg

 

Suffit de lever la tête pour prendre réellement la mesure de ce qui est en train de se passer, les étés 2015 à 2019 ayant déjà bien préparé le terrain: les hêtres, adultes, plus ou moins vieux, sont en train  de se déplumer totalement des parties supérieures. Soit des feuilles, soit des branches carrément, quand la stratégie défoliation ne suffit plus.

 

20082211300843012.jpg   200822113017892446.jpg

 

200822113018144305.jpg

 

20082211302442336.jpg

 

200822113023323336.jpg

 

200822113026888333.jpg

 

200822113030272816.jpg

 

Comme dit, c'est quasiment toute la hêtraie, hormis versants nord-ouest à nord-est ou vallons encaissés et protégés, qui a un aspect similaire.

Une photo de loin, de mauvaise qualité téléphone, pour s'en rendre compte:

 

20082201032836758.jpg

 

Les bouleaux à l'agonie, comme un peu partout où les précipitations ne suffisent plus, ou quand les racines ne peuvent plus aller chercher l'eau souterraine.

 

 

200822113014734656.jpg

 

Entre les bouleaux, les hêtres, les châtaigners, parfois même quelques érables, certains charmes, de plus en plus de zones à bois mort par endroits .

 

200822113009757581.jpg

 

200822113012233431.jpg

 

  • J'aime 12
  • Merci 4
Link to post
Share on other sites
Posted
Hauts d'Essey / Hauts de Saint-Max / Vieille ville de Nancy
Le 21/08/2020 à 11:53, thib91 a dit :

 

En Meuse, sécheresse estivale exceptionnelle, inédite depuis 70 ans sur certaines stations.

 

Par exemple Erneville-aux-bois (données deps 1949), 19,4mm précipités sur 2 mois glissant entre le 20 juin et le 20 août.

 

La moyenne des pluies sur cette période calculée depuis 1949 est de 154mm sachant que le record bas date de 2018, 52,6mm.

https://www.estrepublicain.fr/environnement/2020/08/22/navigation-le-tres-bas-niveau-de-la-meuse-rend-le-canal-de-l-est-en-partie-inutilisable

 avec nombreuses photos

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Marseille (1er,4ème,12ème)

La partie SE des Bouches du Rhône n’échappe évidemment pas  à la sécheresse du moment,exacerbée qu’elle est par les épisodes de Mistral fréquents depuis le début de l’été, peu d’eau dans cette zone depuis le 13/06 date des dernières précipitations significatives quasiment uniquement  par rosée → inf à 3 mm  ,  quelques stations  se démarquent par l’absence de ce phénomène  , comme Marignane et Marseille Observatoire qui passent le cap des  70 jours  à 0 mm  , pour le moment le record, très ancien ,de l’une comme de l’autre n’est  pas encore à l’ordre du jour mais !

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted
La Rosière Montvalezan(1850m d'altitude ) et St Bonnet Le Château(870m)

Bonjour, 

 

Un 0 pointé pour ce mois d'Aout à Fréjus, 0,2mm pour Juillet, et un 35mm en Juin ?

C'est très très peu, mais est ce normal @Twister83 , 0,2mm depuis le 13 Juin ! 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...