Iefan

Du 19 juin au 25 juin 2017 - prévisions météo semaine 25

Messages recommandés

Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue

MDR.xD

Comme la courbe du chômage.:P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anecdote   
Posté(e) (modifié)
Il y a 1 heure, sebb a dit :

Tu portes le même pseudo que le contenu de ton post.

Je ne m'abaisserai pas à ce niveau d'argumentation "scientifique".

Je trouve simplement étrange qu'on puisse relier une "anomalie" chaude locale à une évolution sur le long terme.

Factuellement, l'anomalie de température globale a faibli depuis plusieurs semaines, c'est tout.

Une canicule espagnole ne fait pas le climat de la planète.

C'est du bon sens. 

Si j'avais montré une carte du monde avec une anomalie globale de +0.8°C (mettons), vous auriez acquiescé.

Je pense que l'anomalie actuelle modérée (+0.18°C) vous déplaît car elle n'est pas corrélée avec la "marmite" ouest-africaine et ibérique, dans une certaine mesure cette "contradiction" apparente peut être vue comme un défi si vous considérez que toute anomalie chaude confirme une tendance à long terme.

C'est pour susciter une discussion scientifique ouverte que j'ai mis cette carte. Merci donc d'adopter une attitude scientifique, et d'être ouvert et aimable à toute personne qui ne pense pas forcément comme vous.

Modifié par anecdote
  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Panxoa64   

Sur le sud ouest , Météo France annonce un temps orageux à partir du lundi 19 et ce jusqu'au mercredi 21 avec une hausse des températures . Et baisse du thermo à partir de jeudi avec dégradation par la suite ... qu'en pensez vous ? Les autres modèles ne semblent pas suivre . 

 

IMG_5356.PNG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)
Il y a 1 heure, anecdote a dit :

Je ne m'abaisserai pas à ce niveau d'argumentation "scientifique".

Je trouve simplement étrange qu'on puisse relier une "anomalie" chaude locale à une évolution sur le long terme.

Factuellement, l'anomalie de température globale a faibli depuis plusieurs semaines, c'est tout.

Une canicule espagnole ne fait pas le climat de la planète.

C'est du bon sens. 

Si j'avais montré une carte du monde avec une anomalie globale de +0.8°C (mettons), vous auriez acquiescé.

Je pense que l'anomalie actuelle modérée (+0.18°C) vous déplaît car elle n'est pas corrélée avec la "marmite" ouest-africaine et ibérique, dans une certaine mesure cette "contradiction" apparente peut être vue comme un défi si vous considérez que toute anomalie chaude confirme une tendance à long terme.

C'est pour susciter une discussion scientifique ouverte que j'ai mis cette carte. Merci donc d'adopter une attitude scientifique, et d'être ouvert et aimable à toute personne qui ne pense pas forcément comme vous.

On en parle sans problème et sans tabou ici.

Et avec un suivi régulier par de bons spécialistes du domaine stats.;)

(Higu, Yo, Météor, 13V, Christian, Seb et bien d'autres encore)

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

GFS avec son nouveau run, se cherche comme jamais ou c'est moi?

Je crois qu'on peut pas prévoir un temps fiable sur le NO à j+4. Bon c'est sur pas de pluie à perte de vue!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, maxicobra a dit :

GFS avec son nouveau run, se cherche comme jamais ou c'est moi?

Je crois qu'on peut pas prévoir un temps fiable sur le NO à j+4. Bon c'est sur pas de pluie à perte de vue!

C'est clair, à 120h il y'a déjà une grosse différence entre UKMO et GFS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 37 minutes, maxicobra a dit :

GFS avec son nouveau run, se cherche comme jamais ou c'est moi?

Je crois qu'on peut pas prévoir un temps fiable sur le NO à j+4. Bon c'est sur pas de pluie à perte de vue!

 

Il semble suivi à peu de détails près, par GEM 12z et éventuellement d'Arpège 12z, par extrapolation pour ce dernier. CEP 00z et UKMO 12z, ne sont que des versions édulcorées pour le moment et on sent de toute manière, que le plongeant des BP vers les Açores est loin d'être une option minoritaire (pas non plus totalement majoritaire), dans un premier temps en tout cas, puisqu'à plus long terme, de grosses divergences apparaissent (ce qui est normal).

 

Il y a une certaine stabilité tout de même chez l'Américain, du moins depuis ce matin je trouve, à faire plonger plus ou moins fortement un vaste talweg sur l'atlantique, favorisant le maintien de ces remontées bien chaudes, en provenance d’Afrique et de péninsule ibérique. La question pour le prochain topic sera surtout de savoir si ça se terminera par un rafraîchissement graduelle (du moins, par une diminution progressive de la chaleur du Nord, vers le Sud) avec un abaissement net du rail d'Ouest (version CEP & possiblement UKMO, sans certitudes...) ou par un flux de Sud-ouest orageux (la persistance des conditions chaudes / très chaudes et anticycloniques n'étant pas à exclure, par exemple en flux de Sud, si le talweg viendrait à s'isoler trop à l'Ouest, sur l'atlantique).

 

Mais d'ici là...

Modifié par DoubleKnacki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virgile   
Posté(e) (modifié)
Il y a 6 heures, anecdote a dit :

Je ne m'abaisserai pas à ce niveau d'argumentation "scientifique".

Je trouve simplement étrange qu'on puisse relier une "anomalie" chaude locale à une évolution sur le long terme.

Factuellement, l'anomalie de température globale a faibli depuis plusieurs semaines, c'est tout.

Une canicule espagnole ne fait pas le climat de la planète.

C'est du bon sens. 

Si j'avais montré une carte du monde avec une anomalie globale de +0.8°C (mettons), vous auriez acquiescé.

Je pense que l'anomalie actuelle modérée (+0.18°C) vous déplaît car elle n'est pas corrélée avec la "marmite" ouest-africaine et ibérique, dans une certaine mesure cette "contradiction" apparente peut être vue comme un défi si vous considérez que toute anomalie chaude confirme une tendance à long terme.

C'est pour susciter une discussion scientifique ouverte que j'ai mis cette carte. Merci donc d'adopter une attitude scientifique, et d'être ouvert et aimable à toute personne qui ne pense pas forcément comme vous.

Sauf que tu es HS complétement car on est sur le topic de prévision à LT en France. On constate depuis plusieurs été un anomalie très chaude allant du Sahara jusqu'à la péninsule ibérique et qui nous concerne directement avec des mois d'été très chaud et des déficit pluviométriques hors orage qui ne sont pas si nombreux que cela. Et d'ailleurs ce schéma va encore nous concerner la semaine prochaine car c'était déjà le cas cette semaine et la semaine passée. On s'en fout qu'il fasse un peu plus froid que la norme en Laponie.

Constater que les +15 degrés+ 20 degrés à 850 hpa devient une chose courante maintenant alors que ce n'était pas le cas avant est une lapalissade. Et on peut le comprendre avec cette marmite espagnole quasi permanente. (c'est comme constater que les -10 à -20 à 850 en hiver en France, c'est devenu une rareté).

Et "climatologiquement", venir constater que le mois de mai/juin a une anomalie moins chaude  (aidé par l'anomalie de l’antarctique) que d'habitude, ça veut tout dire. Bientôt, on ouvrira un topic spécial car on aura en France un mois dans la moyenne saisonnière ou avec une petite anomalie de 0.5 degrés.

 

Modifié par Virgile
  • J'aime 10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebb   
Posté(e) (modifié)

C'est clair que nous avons tendance à ressasser le lien avec le RC depuis qu'on voit s'installer une vallée dépressionnaire sur le proche Atlantique qui sera peut être durable, on ne sait pas. De prime abord, ça fait assez réactionnaire.

 

Donc la période qui s'annonce sera exceptionnelle ou pas, battra des records ou pas, mais ne pourra pas être reliée seule au RCA. C'est le phénomène d’occurrence qu'on s'évertue à ressasser, mais dans le mauvais topic certes.

 

Côté modèles, le cap est maintenu avec un régime AL parti pour être suffisamment réalimenté, de quoi tenir une bonne partie de l'échéance, si ce n'est l'intégralité, avec le chaud souvent très chaud qui va avec sur notre pays. Et surtout, toujours pas d'eau pour les zones qui en ont le plus besoin.

Modifié par sebb
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virgile   

Ne pas confondre réchauffement climatique et modification climatique même si le premier peut influencer le deuxième.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue   
Invité Sky Blue
Posté(e) (modifié)
il y a 54 minutes, Virgile a dit :

Sauf que tu es HS complétement car on est sur le topic de prévision à LT en France. On constate depuis plusieurs été un anomalie très chaude allant du Sahara jusqu'à la péninsule ibérique et qui nous concerne directement avec des mois d'été très chaud et des déficit pluviométriques hors orage qui ne sont pas si nombreux que cela. Et d'ailleurs ce schéma va encore nous concerner la semaine prochaine car c'était déjà le cas cette semaine et la semaine passée. On s'en fout qu'il fasse un peu plus froid que la norme en Laponie.

Constater que les +15 degrés+ 20 degrés à 850 hpa devient une chose courante maintenant alors que ce n'était pas le cas avant est une lapalissade. Et on peut le comprendre avec cette marmite espagnole quasi permanente. (c'est comme constater que les -10 à -20 à 850 en hiver en France, c'est devenu une rareté).

Et "climatologiquement", venir constater que le mois de mai/juin a une anomalie moins chaude  (aidé par l'anomalie de l’antarctique) que d'habitude, ça veut tout dire. Bientôt, on ouvrira un topic spécial car on aura en France un mois dans la moyenne saisonnière ou avec une petite anomalie de 0.5 degrés.

 

C'est déjà le cas mon cher, à la moindre anomalie négative même minime certains en profite pour s'engouffrer dans la brèche d'un scepticisme voir d'un négativisme forcené.

En ce qui concerne l'attitude scientifique que tu évoques "anecdote" et bien justement les scientifiques sérieux dans le domaine climato ne manque pas de souligner que les records tombent à foisons.

Il va sans dire que c'est plutôt des records de chaud que de froid dont il est question.

Après je ne dis pas non plus que la récurrence actuelle qui nous concerne est due au RC exclusivement, je dis tout simplement que nous avons un intrus dans la circulation atmosphérique en général.(en toutes saisons)

 

A J+7 la récurrence se montre toujours en forme ce soir sur CEP par exemple.

500.png?run=run12model

Confirmé par la PE GEFS.

p-spaghetti-500.png?run=run12model

Modifié par Sky Blue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sebaas   

On va en revenir (et en rester) à la prévi de la semaine SVP...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virgile   
Posté(e) (modifié)

Oui et pour évaluer ce sauna ibérique, voilà le diagramme de Madrid :

MT8_Madrid_ens.png

 

Cela démontre que c'est 1) inhabituel et 2) solide comme jamais comme tendance.

La moyenne à cette période est de 28 pour les max. on est à 37-38 et cela risque de durer un petit moment.

Avec une telle masse chaude, on ne peut être qu'influencer et notamment en condition synoptique.

Modifié par Virgile
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
th38   
Il y a 8 heures, anecdote a dit :

 

Si j'avais montré une carte du monde avec une anomalie globale de +0.8°C (mettons), vous auriez acquiescé.

Je pense que l'anomalie actuelle modérée (+0.18°C) vous déplaît car elle n'est pas corrélée avec la "marmite" ouest-africaine et ibérique, dans une certaine mesure cette "contradiction" apparente peut être vue comme un défi si vous considérez que toute anomalie chaude confirme une tendance à long terme.

C'est pour susciter une discussion scientifique ouverte que j'ai mis cette carte. Merci donc d'adopter une attitude scientifique, et d'être ouvert et aimable à toute personne qui ne pense pas forcément comme vous.

L'attitude scientifique c'est de faire remarquer que le +0.18°C est en référence à la période 80/2000, ce qui fait du 0.82°C par rapport à l'ère préindustrielle

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Il y a un phénomène qui mérite à mon avis d'être souligné, c'est le fait que le courant polaire répétitif vers les Balkans et la Méditerranée orientale (Talweg) repousse mécaniquement (et de façon récurrente) l'air saharien du désert Libyen vers le Maghreb et la France via la péninsule Ibérique (emporté par le tourbillon anticyclonique de l'Oméga). L'impulsion vient ici sans doute plutôt de l'Est que de l'Atlantique où les talwegs sont très peu dynamiques...De coup, ce n'est pas le cyclonisme Atlantique qui génère la bouilloire Ibérique (même s'il peut temporairement l'accentuer par courte poussée). 

 

La situation est en ce sens très atypique. 

 

gfs_4_102_cbg8.png

 

gfs-15-114_uyy7.png

 

Une rythmique pareille durera combien de temps...? 

 

 

Modifié par Ciel d'encre
  • J'aime 11

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   
Posté(e) (modifié)

On a quand même l'impression que cette dynamique semble s'essouffler peu à peu à compter de la fin de semaine. 

 

On a une trêve "caniculaire" dès demain jeudi mais de bien courte durée puisque dès ce WE, soleil et chaleur vont réinvestir le pays et on surveillera à nouveau les valeurs entre dimanche et mercredi du sud-ouest vers le centre-est avec les 35° fréquemment dépassés possiblement et les 35° qui pourraient s'inviter jusqu'en bord de Loire...

 

On a en effet un nouveau thalweg qui va venir se positionner en Atlantique et nous faire basculer de nouveau en flux de sud à sud-ouest progressivement entre ce samedi et mardi/mercredi. Cela va de nouveau tourner à l'orage par l'ouest et le sud-ouest et atteindre l'est de la France en milieu/fin de semaine (entre mercredi et vendredi à priori).

 

Rafraichissement très probable par l'ouest mais cette fois-ci je ne suis pas certain que les HP regonflent si vite que ça à l'arrière. 

 

L'acticité dépressionnaire nord-atlantique semble plus incisive. Un scénario semble sortir un peu du lot, celui d'une activité dépressionnaire nord-atlantique plus importante et apte à "récupérer" les anomalies qu'elle avait laissé vers les Açores (notre pompe à chaleur). Un flux plus zonal de grande amplitude pourrait alors reprendre ses droits sur l'Europe de l'ouest (Espagne compris) pour enfin casser la machine qui nous concerne depuis quelques temps maintenant...

 

On pourrait alors retrouver un schéma un peu plus habituel, Éventuellement encore en flux de sud-ouest mais peut-être moins brûlant ! Les diagrammes en Espagne semblent voir un petit quelque chose mais en effet cela est fragile et reste donc encore à largemznt confirmer !

 

edit : ca n'est pas le 18z de l'américain qui validera ce choix puisqu'il opte pour la continuité de ce flux de sud brûlant entre Espagne et France.

Modifié par Run999H
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jt75   
Il y a 5 heures, Virgile a dit :

Oui et pour évaluer ce sauna ibérique, voilà le diagramme de Madrid :

MT8_Madrid_ens.png

 

Cela démontre que c'est 1) inhabituel et 2) solide comme jamais comme tendance.

La moyenne à cette période est de 28 pour les max. on est à 37-38 et cela risque de durer un petit moment.

Avec une telle masse chaude, on ne peut être qu'influencer et notamment en condition synoptique.

 

 

Oui voir aussi : ICI

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Run999H a dit :

On a quand même l'impression que cette dynamique semble s'essouffler peu à peu à compter de la fin de semaine. 

 

On a une trêve "caniculaire" dès demain jeudi mais de bien courte durée puisque dès ce WE, soleil et chaleur vont réinvestir le pays et on surveillera à nouveau les valeurs entre dimanche et mercredi du sud-ouest vers le centre-est avec les 35° fréquemment dépassés possiblement et les 35° qui pourraient s'inviter jusqu'en bord de Loire...

 

On a en effet un nouveau thalweg qui va venir se positionner en Atlantique et nous faire basculer de nouveau en flux de sud à sud-ouest progressivement entre ce samedi et mardi/mercredi. Cela va de nouveau tourner à l'orage par l'ouest et le sud-ouest et atteindre l'est de la France en milieu/fin de semaine (entre mercredi et vendredi à priori).

 

Rafraichissement très probable par l'ouest mais cette fois-ci je ne suis pas certain que les HP regonflent si vite que ça à l'arrière. 

 

L'acticité dépressionnaire nord-atlantique semble plus incisive. Un scénario semble sortir un peu du lot, celui d'une activité dépressionnaire nord-atlantique plus importante et apte à "récupérer" les anomalies qu'elle avait laissé vers les Açores (notre pompe à chaleur). Un flux plus zonal de grande amplitude pourrait alors reprendre ses droits sur l'Europe de l'ouest (Espagne compris) pour enfin casser la machine qui nous concerne depuis quelques temps maintenant...

 

On pourrait alors retrouver un schéma un peu plus habituel, Éventuellement encore en flux de sud-ouest mais peut-être moins brûlant ! Les diagrammes en Espagne semblent voir un petit quelque chose mais en effet cela est fragile et reste donc encore à largemznt confirmer !

 

edit : ca n'est pas le 18z de l'américain qui validera ce choix puisqu'il opte pour la continuité de ce flux de sud brûlant entre Espagne et France.

 

Salut Mathieu, 

Et pourtant GFS ce matin n'y va pas de main morte avec renouvelle des HP par le Sud Ouest, d'ailleurs à voir dans son ensemble mais GFS devient limite caniculaire pour la semaine prochaine.

 

On en avait parlé il y a quelques jours mais GFS a toujours tendance à sous estimé la chaleur sur le LT et TLT et plus on arrive a l'échéance, plus la chaleur se fait présente et durable, c'est encore le cas ce matin.

 

Et complètement d'accord avec toi Yann concernant la thalweg qui coupe la remontée d'air chaud sur nos contrée via le désert Lybien et l'Est de l'Afrique du Nord, on remarque cependant que ça pourrait changer sur le TLT, synonyme de très grosse chaleur sur la Méditerranée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratak09   

Le dernier Run GFS 0Z qui vient d'être sorti est mon à sens le scénario le plus probable car il revient souvent, je ne pense pas du tout que l'on pourrait retrouver un zonal aussi facilement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les modèles ont quand même du mal avec le positionnement de la +20 à 850 hpa   qu'ils positionnent bien plus nord que constaté à l'échéance d'ailleurs ils reviennent toujours en arrière quant à celle ci   ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lolox   
Posté(e) (modifié)
il y a 38 minutes, bicriphil a dit :

Les modèles ont quand même du mal avec le positionnement de la +20 à 850 hpa   qu'ils positionnent bien plus nord que constaté à l'échéance d'ailleurs ils reviennent toujours en arrière quant à celle ci   ...

 

 

C'est la méthode Coué pour se rassurer ? xD

 

Rien ne démontre ce que tu avances... D'autant que l'évolution des modèles sur ces derniers jours rend l'évolution vers une advection chaude en provenance de la péninsule Ibérique inéluctable. Tous se sont ralliés un à un à cette option.

 

La question en terme de prévision météo, sera d'essayer d'appréhender la durée de cet épisode qui pourrait jouer les prolongation sur la façade Est du Pays en fonction de l'avancée, ou non, du talweg Atlantique vers le continent. En cela les dernières sorties de GFS, et son ensemble, montrent que rien n'est joué.

 

Seule certitude pour l'instant, il fera chaud, voire très chaud, la semaine prochaine... Ne reste qu'à espérer que le climatiseur Atlantique si cher à @Sky Blue finisse par évacuer cette masse d'air à moyen/long terme sinon on risque de transpirer encore longtemps ;)

Modifié par Lolox
  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iefan   
Posté(e) (modifié)

On a en tout cas l'impression chaque jour de voir le " bout du tunnel " avec une fin de la période de fortes chaleurs.. Mais en fait à chaque fois cela reste à échéance déraisonnable et la fin des fortes chaleurs est sans cesse repoussée jour après jour... 

Le GFS en cours de sortie devrait confirmer son run précédent. Les modèles surchauffent et à TLT on a l'impression qu'à chaque fois ils privilégient l'option " ventilateur océanique " par défaut et non pas modélisation pur... Comme si ils ne savaient pas quoi modéliser. Et plus on avance et plus la chaleur regagne du terrain à chaque fois.

Si l'Été 2017 suit le même rythme que ce mois de Juin il y a quoi transpirer en avance....

Modifié par Iefan
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on avait de bons hivers et des étés chaud je serai content mais là le déséquilibre est trop gros ! et les modèles qui patauges à LT c'était déjà le cas cet hiver quand ils nous modéliser des VDF alors qu'au fil des jours l'option douce grignoter du terrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.