Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Changement climatique en France


Recommended Posts

Boucoup ici se sont moqués du précédent bulletin (2050) à juste titre tant il manquait de réalisme, vu qu'en Juin/Juillet  2019 il fut déjà obsolète.  Mais là à 10ans (2030)  48°C à Strasbourg...

Tout les données scientifiques montrent que nous ne devrions pas dépasser +0,5°C sur la décénnie à venir (0,4°C étant le plus problable). Les records voyant leur valeur doublé par rapport à la moyenne (plus pour les minimales); même avec une canicule centenale je vois pas trop 48°C à Strasbourg.

C'est de la communication politique à mon sens (à juste titre).

 

De même le fait que  "si nous agissons'' est aussi de la communication politique- là aussi la science montre que notre action demain 21 Septembre 2019 n'aura aucune influence avant environ 2040.  Autant dire qu'en 2060, le record à 50°C dans le Nord me semble totalement acquis !

Edited by polemos
Link to post
Share on other sites
  • Replies 658
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

L'un des paradoxes du réchauffement, c'est que les français ont toujours eu une vision tronquée des normales saisonnières estivales qu'ils imaginent beaucoup plus élevées qu'elles ne le sont malgré la

Bonjour à tou(te)s,   Toujours sur l'évolution climatique en métropole depuis les années 70, 4 mois particuliers pour illustrer cette évolution saison par saison : janvier, avril, juillet et

Enorme, je ne sais pas. Apocalyptique, je ne sais pas non plus.    Je sais juste qu'entre ça : (quaternaire, ère glaciaire)   Et ça : (Anthropocene, maintenant)

Posted Images

Ce qui me gène dans ce genre de communiqué c'est que le conditionnel sera vite mis sous le tapis dans les relais .   si ça ne se produit pas avant  longtemps  c'est du pain béni pour les sceptiques , dans le genre déclaration  imprudente un climatologue sérieux avait promis il y a 15/20 ans  aux stations de ski australiennes la survenue d' hivers quasiment sans neige sur une grande partie de la saison  à échéance proche 2020 . comme ça fait 3 ans de suite  que c'est très bien enneigé  là bas  sa déclaration   tourne en boucle sur les blogs  ..

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, lothski a dit :

  si ça ne se produit pas avant  longtemps  c'est du pain béni pour les sceptiques , dans le genre déclaration  imprudente un climatologue sérieux avait promis il y a 15/20 ans  aux stations de ski australiennes la survenue d' hivers quasiment sans neige sur une grande partie de la saison  à échéance proche 2020 . comme ça fait 3 ans de suite  que c'est très bien enneigé  là bas  sa déclaration   tourne en boucle sur les blogs  ..

 

La ce n'est pas un climatologue, c'est un organisme, donc, cette com' a été forcément construite à plusieurs...

 

"Si ça ne se produit pas avant longtemps".... il faut voir que cette année, 46°C en juin, c'est tout simplement ahurissant : ici ils ont pris le 8 août, c'est pas par hasard, c'est là que les températures sont à leur sommet dans l'été.

La configuration de  juin  se serait passée cette année début août, il aurait fallu rajouter facilement 2 °C  : dans toutes les stations, les txx de juin ont été dans les périodes trentenaires passées 2 à 3°C en dessous de celles d'août...

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
Il y a 2 heures, lothski a dit :

Ce qui me gène dans ce genre de communiqué c'est que le conditionnel sera vite mis sous le tapis dans les relais .   si ça ne se produit pas avant  longtemps  c'est du pain béni pour les sceptiques , dans le genre déclaration  imprudente un climatologue sérieux avait promis il y a 15/20 ans  aux stations de ski australiennes la survenue d' hivers quasiment sans neige sur une grande partie de la saison  à échéance proche 2020 . comme ça fait 3 ans de suite  que c'est très bien enneigé  là bas  sa déclaration   tourne en boucle sur les blogs  ..

 

J'ai les mêmes craintes : ce genre de communiqué pourrait leur porter préjudice et desservir leur cause. :|

Il ne faudra pas atteindre très longtemps, car il ont parlé d'un record "en aout 2026" à 49,2°C à Nîmes.

C'est dans 7 ans, donc très risqué comme annonce.

Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tou(te)s,

 

Il y a 2 heures, lothski a dit :

Ce qui me gène dans ce genre de communiqué c'est que le conditionnel sera vite mis sous le tapis dans les relais .   si ça ne se produit pas avant  longtemps  c'est du pain béni pour les sceptiques , dans le genre déclaration  imprudente un climatologue sérieux avait promis il y a 15/20 ans  aux stations de ski australiennes la survenue d' ivers quasiment sans neige sur une grande partie de la saison  à échéance proche 2020 . comme ça fait 3 ans de suite  que c'est très bien enneigé  là bas  sa déclaration   tourne en boucle sur les blogs  ..

 

Ca va être un peu HS (on ne parle pas forcément de la France), mais j'ai envie de rebondir sur ce sujet.

C'est un parallèle qu'on fait toujours, surtout sous nos latitudes : neige = froid !!

Rien n'est plus faux !

La neige, ça concerne les précips, pas les températures. Une anecdote perso : je suis arrivé à Montréal en janvier 1994, il faisait -29°C (le soir), ciel étoilé, un peu de vent. Le lendemain matin, il neigeait à gros flocons, il devait faire -10°C, soit 19°C de plus que la veille.

Il y a quelques années, celles et ceux qui voulaient alerter sur le réchauffement climatique montraient comme preuve irréfutable une photo du Kilimandjaro sans neige. Les climato-sceptiques avaient beau jeu de dire que ça ne prouvait rien, sauf que le climat était devenu plus sec, et non plus chaud.

Des hivers sans neige en altitude, ça ne dit pas qu'il fait plus doux, ça dit qu'il fait plus sec ! Et inversement, s'il ne met à neiger, ça veut dire qu'il fait plus humide, et non plus froid (évidemment il fait quand même assez froid pour que ce soient des précips solides).

 

Désolé encore une fois pour le HS

 

Zonal 45

 

 

    

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

La corrélation neige froid humidité dépend totalement de l'endroit dont on parle , un Moscou Paris ça met tout le monde au sec sauf le coin de plaine à la limite de la masse d'air ;  à 3500/4000m dans les Alpes en  hiver ou au Kilimandjaro toute l'année comme tu le dis,   la température n'a aucune influence  mais   mis à part ça on ne peut rien dire sans   connaitre le climat de l'endroit .

J'en surveille un bon paquet . En France ou chez les voisins  la menace de moins de neige avec qq degrés de plus est réelle jusqu'à relativement haut quand même et est devenu une réalité sensible  (baisse d'enneigement sans baisse de précipitations octobre à mai  jusqu'à 2000-2500 m  en Suisse , effet nettement moins subi   sur l'hiver en Autriche   )  

Au dessus de  2400/2500 m c'est sensible sur le semestre d'été  https://www.meteosuisse.admin.ch/home/actualite/meteosuisse-blog.subpage.html/fr/data/blogs/2019/9/rarefaction-des-chutes-de-neige-estivales.html (Rque 2019 n'a pas un été très  sec à l'est de la Suisse ) 

En plein hiver un Janvier 2018 super chaud et humide c'est  neige XXL sur les parties assez élevées  des Alpes du nord , rinçages à gogo en basse montagne  

Rque Pour les stations de ski australiennes,  la déclaration polémique était liée au fait que la température y joue un rôle essentiel,  avec quelques autres facteurs synoptiques  , Le réchauffement ne leur fera pas de cadeau  mais elles ont un  hiver très arrosé  en moyenne ,  le haut des pistes peut être très bien enneigé avec un bas à la traîne car trop souvent sous  la pluie malgré une modeste écart d'altitude . 

La station de ski  célèbre  pour ses records  Mt Baker 1250-1500 m  au NO des Etats Unis ou Crater Lake à 1970m dans l'Orégon  peuvent  avoir aussi  une saison calamiteuse malgré des précipitations normales (2015 ) en cas d'hiver chaud alors qu'en Californie c'était la sécheresse qui expliquait le très  faible enneigement de la même saison. 

Rque Une haute latitude ne suffit pas:  Même en Alaska la station de ski principale Alyeska  qui culmine à 850 m  à 61° nord  a une bonne moitié de son domaine qui peut vivre un cauchemar avec un hiver doux :2015  aussi  https://www.skipass.com/forums/enmontagne/meteo/sujet-129850-250.html

 

Edited by lothski
  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Nice (06)-Corniche Fleurie / parfois Saint-Félix de Lodez (34)

Bon ça fait un peu article putaclic mais quand même... MF qui ose parler de 50°C à l’horizon 2030 ça laisse songeur 😳 (compte Facebook)

 

EDIT: je viens de voir que vous en discutiez un peu plus haut!

DFF99BF1-A88E-454B-BBB9-D5992BF992DC.thumb.png.2a55424a0ea1eca1d9ee5f24f159d760.png

Edited by cirrus007
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Ambroise, Saguenay-Lac-St-Jean, QC, Canada
Il y a 19 heures, zonal 45 a dit :

Ca va être un peu HS (on ne parle pas forcément de la France), mais j'ai envie de rebondir sur ce sujet.

C'est un parallèle qu'on fait toujours, surtout sous nos latitudes : neige = froid !!

C'est quand même assez vrai en Europe de l'ouest, en plaine.

Mais c'est vrai que ça ne l'est pas dans l'est du Canada, par exemple.

 

Il y a 19 heures, zonal 45 a dit :

celles et ceux

HS encore plus HS que le tien : « ceux » est suffisant. Je ne fais qu'appliquer la règle en vigueur pour la langue française : le genre masculin l'emporte sur le genre féminin.

Il ne s'agit pas de : « le masculin l'emporte sur le féminin », ni encore moins « les hommes l'emportent sur les femmes » !

Etant donné que cette règle n'a pas été abrogée par l'Académie française, alors c'est celle-ci qui doit prévaloir.

Merci.

Link to post
Share on other sites
Posted
Megève (1106 m)/Saint-Gervais (808 m) en semaine - Samoëns (716 m) les WE

49.2 °C à Nîmes en 2026... c'est cela oui. 😶

 

Pas très sérieux de la part de MF.

Link to post
Share on other sites
Posted
Dontreix - Creuse (23) - altitude : 720 m

Ouais... dans l'absolu, ça parait aussi aberrant qu'un 46° en juin dans le Languedoc, un 42.6° à Paris, ou un 41.2° à Dunkerque.

Mais bon, il y aura peut-être un nouveau hiatus dans les années 20 ! 🤣

Edited by paparazzi
Erreur record Dunkerque
  • J'aime 10
Link to post
Share on other sites
Posted
Aubenas en Ardèche méridionale

ça me rappelle en février dernie,r je suis monté avec les ptiots faire del a luge à la station nordique de la croix de Bauzon (que certains connaissent bien ici 😉 ) sur le bord du plateau ardéchois à environs 1400m d'altitude. il faisait 16°C à midi et le peu de neige artificielles qui subsistait était à l'état de bouillasse... 

d'habitude là-haut en février ça ne dégel pas de la journée et il y a des congères d'un mètre. 

perso plus rien ne m'étonne. on m'aurait dit il y a 7 ans que des chênes verts crèveraient de soif autour de chez moi j'aurais rigolé !

et que dire en effet des 42°C de juin ! et des 46°C plus au sud !

 

je pense que toute la science actuelle de l'humanité est encore largué, il y a énormément de choses que nous ne savons pas ou que nous ne comprenons pas. 

voilà comment je vois les choses : les savants des siècles passés étaient exactement aussi persuadés que ceux d'aujourd'hui qu'ils avaient tous compris. pourtant, aujourd'hui on sait clairement qu'ils se plantaient sévère sur tout un tas de truc. mais ils étaient sûrs d'eux les bougres et ils avaient de l'argument dans l'attaché-caisse. 

donc même si aujourd'hui on a énormément progressé et qu'on a acquis des vérités (la terre est ronde par exemple 😅 )je reste persuadé qu'il nous reste un paquet de choses à découvrir et pas des moindre ! il suffit de voir où nous mènent les récentes avancées en physique quantique et en cosmologie, on est largué total. 

donc si on ne sait pas vraiment comment fonctionne la matière et l'énergie qui compose notre univers, comment pourrions nous prétendre maitriser réellement le biotope de notre planète, son atmosphère, ses océans, son champs magnétique, la lune, le soleil, etc, etc... 

soyons un peu humble. il est clair que nous sommes des ancêtres attardés et incultes pour des générations futures qui regarderons les gens du Giec ou de MF actuels comme nous-même nous regardons les médecins du 18eme siècle qui posaient des sangsues pour soigner la grippe.

j'ai fréquénté des chamans en Guyane et au Mali, et je les crois volontiers lorsqu'il me disent que notre science occidentale passe à coté d'une somme de choses capitales. Je les ai cru encore davantage quand ils m'ont guérit en 3 jours de bonnes grosses pathologie tropicales avec des cataplasmes, des tisanes et des formules (effet placébo, peut-être en tous cas ça marche...)   

nous savons beaucoup de choses certes, mais il est probable que ce soit bien en dessous des 50% de tout ce qu'il a à savoir.

en tous cas c'est mon avis et je le partage.  

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
Posted
La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Bon et si on revenait sur des posts plus sérieux ?

 

Parce que les : 

"je pense que "

"voilà comment je vois les choses : "

"en tous cas c'est mon avis et je le partage."

 

etc... on aimerait bien éviter sur Infoclimat.

 

Dernier avertissement, avant fermeture du sujet :

 

 

  • J'aime 3
  • Merci 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Quel silence suite à cette nouvelle simulation de méteo France ! Personne pour faire un peu de prospective ?  C'est pourtant tellement important de communiquer sur ce sujet sur le forum météorologique de référence.

http://www.lefigaro.fr/sciences/la-temperature-de-la-planete-grimpe-deux-fois-plus-vite-que-prevu-20190923

 Cette ''multiplication par 2'' sur 5ans en rapport à la moyenne N-5-N-15 est en phase avec ce qui était attendu; nous allons donc finir dans 14 mois la décénie à +0,35°C contre +0,21°C sur la décénie précédente. https://www.senat.fr/rap/r15-014/r15-014_mono.html

Rien de bien nouveau sous le soleil, c'est donc incroyable de lire dans le presse généraliste une telle absurdité : 2 fois plus vite de prévu.

Alors même que 2001-2010  fait +0,11°C de plus que 1991-2000 on peut lire des conneries comme quoi les experts du GIEC attendaient une hausse stable à +0,20C° par décénie avec des émissions de GES en hausse jusqu'à aujourd'hui 23/09/2019.

 

Encore une fois J.M. Jancovici (dont je vous invite à suivre ses conférences sur Internet) membre du HCC,  montre bien que l'atmosphère mets 20 ans pour produire la chaleur équivelente à son niveau de CO2 N-20.

Ainsi tout est écrit d'ici 2040 : +0,45°C pour la prochaine décennie et encore +0,55°C entre 2030 et 2040; donc +2°C de potentiel de record en plus (niveau double de la moyenne). Ainsi le potentiel est de 45°C à Paris en 2040-si nous avons touché le plafond du système cet été; si nous ne l'avons pas touché à -1°C alors oui 45°C en 2030 est possible.

Si en 2021 nous sommes neutre en carbone la hausse est stoppé...sinon vous conaissez la suite; et encore je passe sous silence les boucles de rétroaction positive déjà à l'oeuvre (fonte du permafrost, déforestation (climatique))? la planète a déjà fait +15°C (cambrien-trias; éocène) sans extraction des fossiles...

 

Edited by polemos
h
  • Merci 3
Link to post
Share on other sites
Posted
Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m
il y a 58 minutes, polemos a dit :

Ainsi tout est écrit d'ici 2040 : +0,45°C pour la prochaine décennie et encore +0,55°C entre 2030 et 2040; donc +2°C de potentiel de record en plus (niveau double de la moyenne). Ainsi le potentiel est de 45°C à Paris en 2040-si nous avons touché le plafond du système cet été; si nous ne l'avons pas touché à -1°C alors oui 45°C en 2030 est possible.

 

Ce raisonnement "simple" fonctionne bien pour Paris mais bien moins pour Lyon ou Strasbourg dans la vidéo de MF : 47°C pour Lyon alors que le record de 40,5°C date toujours de 2003 (et en 1947 il y avait eu un 39,7°C) et 48°C pour Strasbourg alors que le record qui vient d'être battu est à 38,9°C. 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, amateur a dit :

 

Ce raisonnement "simple" fonctionne bien pour Paris mais bien moins pour Lyon ou Strasbourg dans la vidéo de MF : 47°C pour Lyon alors que le record de 40,5°C date toujours de 2003 (et en 1947 il y avait eu un 39,7°C) et 48°C pour Strasbourg alors que le record qui vient d'être battu est à 38,9°C. 

 

 J'ai donné mon point de vu sur le bulletin de MF dans mon premier post : discours politique suite à l'arrivée d'une nouvelle directrice plus orientée climat que méteo.

http://www.meteofrance.fr/actualites/75717901-virginie-schwarz-est-nommee-pdg-de-meteo-france

 

  Mais je pense que les conditions synoptiques furent très favorables à Strasbourg ces dernieres années vis à vis de la question du record Tx...même si il est possible que MF surestime l'effet sur la façade EST...

  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Isèrois, mais proche de Lyon (Sud) : Chuzelles - 260m

@polemos : Je ne suis pas sur que la vidéo et le communiqué qui va avec ait subit une forte influence de la nouvelle PDG. Tout devait déjà être prêt avant qu'elle soit nommée. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, polemos a dit :

Quel silence suite à cette nouvelle simulation de méteo France ! Personne pour faire un peu de prospective ?  C'est pourtant tellement important de communiquer sur ce sujet sur le forum météorologique de référence.

http://www.lefigaro.fr/sciences/la-temperature-de-la-planete-grimpe-deux-fois-plus-vite-que-prevu-20190923

 Cette ''multiplication par 2'' sur 5ans en rapport à la moyenne N-5-N-15 est en phase avec ce qui était attendu; nous allons donc finir dans 14 mois la décénie à +0,35°C contre +0,21°C sur la décénie précédente. https://www.senat.fr/rap/r15-014/r15-014_mono.html

 

 

 

Oui, et à l'échelle de la France puisque l'on est sur le bon topic, ça va être bien pire !

Cette décennie est stratosphérique

Sur ma station, j'en suis à +0.9°C par rapport à la décennie précédente.

Certes, il y a du bruit dans une décennie, par exemple si l'on met 2010 dans cette décennie et non dans la précédente, je ne suis "qu'à" +0.7°C

 

Mais je crois que dans 15 mois on pourra faire une véritable analyse à l'échelle du pays, sur la décennie, et sur la période trentenaire 1991/2020. (moyennes, Tnn, Txx....)

Mais il est probable que ce qui était prévu sur les cartes (dans les analyses diverses et variées) datant du début du siècle pour la période 2021/2050 soient déjà intégrées dans la période trentenaire que l'on termine...

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, th38 a dit :

 

Oui, et à l'échelle de la France puisque l'on est sur le bon topic, ça va être bien pire !

Cette décennie est stratosphérique

Sur ma station, j'en suis à +0.9°C par rapport à la décennie précédente.

Certes, il y a du bruit dans une décennie, par exemple si l'on met 2010 dans cette décennie et non dans la précédente, je ne suis "qu'à" +0.7°C

 

Mais je crois que dans 15 mois on pourra faire une véritable analyse à l'échelle du pays, sur la décennie, et sur la période trentenaire 1991/2020. (moyennes, Tnn, Txx....)

Mais il est probable que ce qui était prévu sur les cartes (dans les analyses diverses et variées) datant du début du siècle pour la période 2021/2050 soient déjà intégrées dans la période trentenaire que l'on termine...

 

Effectivement pour la hausse potentiel des records en France...il faut regarder l'évolution des moyennes en France...

Donc si la décénnie à pris presque 1°C...on sera peut être à +3°C sur les records sur la décennie suivante avec une moyenne 2021-2030 à +1,2°C (J.Jouzel indique *2 pour les records Tx et *3 pour les Tn par rapport aux évolutions des moyennes)...franchement ça donne le vertige et du coup aucun soucis pour la carte de Meteo-France à 2030...et on peut mettre +3°C sur la carte pour 2040- le climat de 2040 étant a priori déjà conditionné par les 415ppm de CO2 d'aujourd'hui

Link to post
Share on other sites

http://www.meteofrance.fr/actualites/75854922-climat-2015-2019-le-changement-climatique-s-accentue

 

Nouvel article de MF sur le même thème que celui du Figaro mais mieux traité (pas étonnant :D)

La donnée la plus intéressante je trouve est que nous en sommes à +1,7°C sur le terre ferme contre +1,1°C pour la grande moyenne du Globe.

 

Link to post
Share on other sites

Il faut quand même rester prudent...

L'emballement de certains médias me rappelle celui que l'on avait connu en 2003....

En France, 2019 est incontestablement l'année la plus remarquable depuis 2003, que ce soit en terme de sécheresse, de canicule ou d'insolation.

De plus 2019 fait suite à 4 années déjà plutôt plus chaudes que la moyenne (contrairement à 2003 qui succédait à 2 années , 2001 et 2002, plutôt fraîches et humides)

Par ailleurs, le réchauffement climatique est une réalité , et il est fort probable qu'il soit lié à tout ça.

 

Après, l'évolution va-t-elle se faire par cycle, avec le retour  temporaires d'années un peu moins chaudes, avant une nouvelle "poussée" ?

Ou bien est-on face à une fuite en avant sans retour, allant sans cesse en  s'accélérant ?

48°  Strasbourg en 2030 (soit presque 10° de plus que le record absolu actuel), c'est peut-être du domaine du possible si on est dans le 2ème cas.

Mais on n'en sait rien à ce stade...

 

Je pense qu'on va avoir un premier élément de réponse dans les mois qui viennent

Dans le Sud-Isère, 2003 avait été  la première année à connaître 8 mois consécutifs d'insolation excédentaire, ainsi que 8 mois consécutifs de sécheresse

Puis la série s'était arrêtée en octobre, avec 3 derniers mois bien arrosés (ce qui n'avait pas empêché cette année 2003 d'établir un record d'insolation annuelle particulièrement impressionnant, toujours en cours)

2019 est la 2ème année qui va connaître 8 mois consécutifs d'insolation excédentaire (c'est quasi fait pour septembre), nous allons voir si la fin d'année permettra de rééquilibrer un peu les choses, comme en 2003. (même si évidemment , tout est relatif, on ne va pas comparer 2003 et 2019,  avec 1977...)

 

 

 

Edited by Dionysos
Link to post
Share on other sites

Bonsoir. Tout est effectivement relatif mais il faut rester honnête dans le sens où nous ne devrions pas pouvoir voir évoluer le climat à l'échelle d'une vie or tel est bien le cas.

Dans le nord ouest les sécheresses successives s'enchainent et elle sont visibles. Je possède un étang creusé en 1670 jamais il n'a été à sec, pour preuve il a toujours été envahi de poissons de belle taille, en tous cas à ma connaissance. En 32 ans jamais je ne l'ai vu sans eau et pourtant depuis le début septembre, il est vide ! Les derniers poissons ont été mangés par le héron résident permanent ce même animal ayant disparu depuis par manque de nourriture.

A mon échelle, j'ai déjà constaté le changement c'est dire si le phénomène va vite, très vite !

Et si on parle température c'est idem, je n'avais jamais subi des périodes de chaleur aussi longues et fréquentes ni même des nuits aussi chaudes en bordure de Manche c'est dorénavant monnaie courante.

Pire encore je pense que plus on va vers le pole nord et plus les effets du réchauffement se font sentir ça c'est prouvé mais à l'échelle du pays c'est déjà très sensible car les changements sont bien plus brutaux en bordure de Manche qu'au bord de la Méditerranée.

Encore une fois jamais je ne laissais le réseau d'eau potable en service l'hiver à l'extérieur de la maison il y a quelques dizaines d'années et pourtant depuis deux ans j'ai abandonné la purge d'avant l'hiver et rien ne gèle.

Des exemples à mon échelle, j'en ai une multitude et c'est ça qui craint parce que je ne suis pas si vieux que ça.

Sérieusement, le changement à l'échelle de la France va vite, très vite et qu'on ne me parle pas de courants marins qui vont s'arrêter et faire avancer la banquise au delà de l'Angleterre, tout ça n'est que foutaise et désinformation il va falloir enfin prendre en compte les effets du changement climatique et réagir de toute urgence avec des solutions rapides et efficaces loin de l'utopie de certains décideurs .

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Ce ne sont certainement pas qq malheureux mois de plus qui suffiront pour donner un  signal climatique. D'autant que tu parles d'une évolution par palliers . Il y faudra  qq décennies.

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, vincentnico a dit :

Bonsoir. Tout est effectivement relatif mais il faut rester honnête dans le sens où nous ne devrions pas pouvoir voir évoluer le climat à l'échelle d'une vie or tel est bien le cas.

Dans le nord ouest les sécheresses successives s'enchainent et elle sont visibles. Je possède un étang creusé en 1670 jamais il n'a été à sec, pour preuve il a toujours été envahi de poissons de belle taille, en tous cas à ma connaissance. En 32 ans jamais je ne l'ai vu sans eau et pourtant depuis le début septembre, il est vide ! Les derniers poissons ont été mangés par le héron résident permanent ce même animal ayant disparu depuis par manque de nourriture.

A mon échelle, j'ai déjà constaté le changement c'est dire si le phénomène va vite, très vite !

Et si on parle température c'est idem, je n'avais jamais subi des périodes de chaleur aussi longues et fréquentes ni même des nuits aussi chaudes en bordure de Manche c'est dorénavant monnaie courante.

Pire encore je pense que plus on va vers le pole nord et plus les effets du réchauffement se font sentir ça c'est prouvé mais à l'échelle du pays c'est déjà très sensible car les changements sont bien plus brutaux en bordure de Manche qu'au bord de la Méditerranée.

Encore une fois jamais je ne laissais le réseau d'eau potable en service l'hiver à l'extérieur de la maison il y a quelques dizaines d'années et pourtant depuis deux ans j'ai abandonné la purge d'avant l'hiver et rien ne gèle.

Des exemples à mon échelle, j'en ai une multitude et c'est ça qui craint parce que je ne suis pas si vieux que ça.

Sérieusement, le changement à l'échelle de la France va vite, très vite et qu'on ne me parle pas de courants marins qui vont s'arrêter et faire avancer la banquise au delà de l'Angleterre, tout ça n'est que foutaise et désinformation il va falloir enfin prendre en compte les effets du changement climatique et réagir de toute urgence avec des solutions rapides et efficaces loin de l'utopie de certains décideurs .

 

 

 

Effectivement je constate la même chose, avec l’assèchement quasi total de ma mare.

Cela-dit je pense qu’il est déjà bien trop tard pour espérer modifier l’emballement Climatique , la subtilité sera probablement d’avoir la capacité de s’adapter, et même si des efforts seront faits, ça ne sera jamais assez rapide ...et puis, il faut quand même admettre que nous restons dans une société de sur-consommation, un monde dichotomique où certains vont vivre au milieu des bois avec une cabane 100% eco-responsable pendant que d’autres continueront à évoluer dans l’excès, et c’est pareil avec l’argent .

Que pouvons-nous y faire ? Que peuvent faire nos « dirigeants » ?

c’est un effet de masse collective, un effet collatéral d’une « évolution » de la conscience où toute solution devient un coup d’épée dans l’eau nous mettant face à notre propre perte de contrôle après avoir largement exceller dans ce domaine notamment depuis l’ère industrielle.

Peut être que la technologie pourra nous aider à survivre (c’est ce que je pense) mais il est clair que psychologiquement il va falloir bien digérer les inepties , et c’est cela qui est le plus difficile dans un premier temps...

Tout ce qui est de l’avenir n’est que suppositions, il suffit parfois d’un événement majeur pour contrecarrer ce réchauffement,  même si pour le moment cela tiens plutôt de la foi christique plus que d’une réalité modélisée par nos intelligences spéculatives.

Tout cela n’empêche pas individuellement de donner un sens à nos actions (vers le respect de la vie), en sachant qu’il faut se rendre à l’évidence que nous ne sauverons rien à notre échelle .

 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
St Pierre Du Chemin Centre Est 85 en limite 79
Il y a 14 heures, polemos a dit :

 

Effectivement pour la hausse potentiel des records en France...il faut regarder l'évolution des moyennes en France...

Donc si la décénnie à pris presque 1°C...on sera peut être à +3°C sur les records sur la décennie suivante avec une moyenne 2021-2030 à +1,2°C (J.Jouzel indique *2 pour les records Tx et *3 pour les Tn par rapport aux évolutions des moyennes)...franchement ça donne le vertige et du coup aucun soucis pour la carte de Meteo-France à 2030...et on peut mettre +3°C sur la carte pour 2040- le climat de 2040 étant a priori déjà conditionné par les 415ppm de CO2 d'aujourd'hui

Ce qui suppose tout de même une stabilisation, ou une hausse des flux qui apportent la douceur.  C'est le problème quand on fait de la prolongation statistique. 

Link to post
Share on other sites

En 2003, les médias annonçaient des canicules de grande intensité , à répétition, dans un futur très proche.

Heureusement, ce n'est pas ce qu'il s'est passé.

Il y a eu quelques canicules , pas tous les étés, et d'ampleur variable. Et aussi quelques "retours en arrière" (par exemple, les étés 2011 et 2014)

Et 16 ans après donc, cette année 2019 qui n'est pas sans rappeler 2003,  sous certains aspects.

Le réchauffement climatique est une réalité, les Txm et Tnm augmentent incontestablement , mais on ne peut pas prédire avec exactitude ce que sera la suite.

La période 2003-2019 amène plutôt à penser que cela se fera par paliers....

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...