Zach2301

Du 26 décembre 2016 au 1 janvier 2017 prévisions météo semaine 52

Messages recommandés

vulkan   

Il faut se consoler en se disant que l'on vit quelque chose d'historique dont on parlera encore peut être dans 20 ans.

Au niveau hautes pressions, on arrive à un mois de conditions anticycloniques et on en a encore au moins pour 10 jours.

Est ce déja arrivé dans le passé? On est très bien parti pour battre décembre 2015.

Finalement c'était très ennuyant au début mais vu que cela devient remarquable, ça devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure que les jours passent.

 

  • J'aime 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
F85   

Diagramme GEFS

 

Quand on regarde le diagramme proche de Genève et plus généralement dans l'est de la France on remarque une belle disparité des courbes à 850 hpa à partir du 25/12, le déterministe étant le plus doux/chaud de son ensemble

 

En terme de pressions par contre peu de disparités

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TRINEON   
il y a 7 minutes, vulkan a dit :

Il faut se consoler en se disant que l'on vit quelque chose d'historique dont on parlera encore peut être dans 20 ans.

Au niveau hautes pressions, on arrive à un mois de conditions anticycloniques et on en a encore au moins pour 10 jours.

Est ce déja arrivé dans le passé? On est très bien parti pour battre décembre 2015.

Finalement c'était très ennuyant au début mais vu que cela devient remarquable, ça devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure que les jours passent.

 

Les mois de décembre 1989, 1992, 1995, 2006, 2014 et 2015...

Le plus proche étant 2006 selon moi.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vulkan   
il y a 56 minutes, TRINEON a dit :

Les mois de décembre 1989, 1992, 1995, 2006, 2014 et 2015...

Le plus proche étant 2006 selon moi.

 

Effectivement du 10 décembre 2006 au 22 janvier 2007, les conditions ont été anticycloniques sur la france.

Pour faire mieux et en considérant que la période a débuté le 26 novembre, il faudrait que les conditions anticycloniques perdurent au delà du 08 janvier.

Pour le moment on est à peu prêt sur de garder les conditions anticycloniques jusqu'au 1er janvier mais au delà il est trop tôt pour le dire même si les conditions générales sont favorables pour le moment.

 

Sinon la "pire" série de conditions anticycloniques sur la france dans celle que TRINEON a donné, va du 7 décembre 1988 au 23 février 1989!!! Incroyable mais vrai.

Comme quoi on a de la marge! lol

 

Modifié par vulkan
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour que les hivernophiles en viennent à espérer du "zonal", c'est dire à quel point nous en sommes pour ce début d'hiver !

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est tout de même un drôle de pays au niveau climatique,un vortex tendu comme un string qui ne laisse passer aucuns hauts géopotentiels au delà du 45éme parallèle sur toute l'hémisphère nord, sauf chez nous, on doit se situer dans une zone ou la ficelle a une faiblesse....

ECH1-192.GIF.pnggemnh-0-192.pnggfsnh-0-192.png

Modifié par cédric du Lot
  • J'aime 17

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thexou62   
il y a 2 minutes, sastrugis a dit :

Pour que les hivernophiles en viennent à espérer du "zonal", c'est dire à quel point nous en sommes pour ce début d'hiver !

 

Sur les derniers runs, nouvelle poussée des HP vers le nord vue de plus en plus tôt dans le calendrier... Juste après Noel. C'est tout simplement impressionnant de voir ça alors que l'on a un zonal pourtant dit en forme. Cette poussée arrive à toucher la Scandinavie... La moyenne GEFS est à 1025hpa sur les pointes sud.

Certaines perturbations GEFS montrent un joli AS se former. Mais bon cette possibilité reste minime pour le moment.

 

A+

  • J'aime 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 30 minutes, cédric du Lot a dit :

On est tout de même un drôle de pays au niveau climatique,un vortex tendu comme un string qui ne laisse passer aucuns hauts géopotentiels au delà du 45éme parallèle sur toute l'hémisphère nord, sauf chez nous, on doit se situer dans une zone ou la ficelle a une faiblesse....

 

Oui, une grosse faiblesse même puisqu'on est situé au niveau de la plus vaste dorsale basse fréquence de la planète (c'est une caractéristique climatologique liée au contraste continent/océan). Cette structure est un élément majeur pour comprendre la variabilité de la circulation nord atlantique. Ça explique pourquoi l'Europe de l'ouest est, avec le Pacifique Est, la zone où climatologiquement ça bloque le plus sur l'HN. 

 

799101szs.png

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   

Pour moi les anomalies basses qui traînent depuis de nombreuses semaines au large du Maroc puis sud le sud du bassin méditerranéen ne sont pas le fruit du hasard de notre AA haut perché version AF. Tant que cela traînera, je ne vois pas de portes de sortie hormis si bien sûr le VP se met en mode Gruyère pour laisser la voie ouverte aux anomalies + de tropo des Açores vers le pôle mais rien ne laisse présager cela et d'ailleurs le  VP de notre côté de l'hémisphère semble bien consolidé pour ne rien laisser passer. Du coup si ça remonte c'est pas bien haut comme ces dernières semaines. Et quand c'est pas bien haut bah ça ne transmet rien de concret en contrepartie puisque le froid à tous niveaux reste bloqué au pôle ou plaqué au sol comme en Sibérie. La tendance de CFS est d'ailleurs celle-ci je trouve : des blocages pseudo-nordiques mais pas suffisamment pour décrocher un bout de VP. Le flux continental pourrait donc dominer mais sans invasion froide notable hormis en BC...

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, cédric du Lot a dit :

On est tout de même un drôle de pays au niveau climatique,un vortex tendu comme un string qui ne laisse passer aucuns hauts géopotentiels au delà du 45éme parallèle sur toute l'hémisphère nord, sauf chez nous, on doit se situer dans une zone ou la ficelle a une faiblesse....

ECH1-192.GIF.pnggemnh-0-192.pnggfsnh-0-192.png

 

Il ne s'agit plus de racines subtropicales là, mais d'un tronc !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, vulkan a dit :

Les mois de décembre 1989, 1992, 1995, 2006, 2014 et 2015...

Le plus proche étant 2006 selon moi.

 Euh... Pas d'accord du tout pour décembre 1995 qui a été un mois très agité et très intéressant: aucune commune mesure avec ce que nous connaissons depuis 2 ans !

 

http://www.meteociel.fr/climatologie/villes.php?code=7288&mois=12&annee=1995

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, vulkan a dit :

Il faut se consoler en se disant que l'on vit quelque chose d'historique dont on parlera encore peut être dans 20 ans.

Au niveau hautes pressions, on arrive à un mois de conditions anticycloniques et on en a encore au moins pour 10 jours.

Est ce déja arrivé dans le passé? On est très bien parti pour battre décembre 2015.

Finalement c'était très ennuyant au début mais vu que cela devient remarquable, ça devient de plus en plus intéressant au fur et à mesure que les jours passent.

 

 

Je pense que si on prend en compte la période entre hier et le 27 décembre on peut quand même considérer que la période aura connue un intermède humide et agitée. Le sud en début de semaine, le nord en fin de semaine, week end et après Noël.

 

Pour le moment à partir du 28/12 ça sent le retour de la patate à 1035 hPa bien centrée sur la France mais il serait malhonnête de comptabiliser les jours depuis le 26/11 pour battre le record de la plus longue période sèche en hiver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avant le topic donc sur cette fin de semaine, on observe un zonal haut perché en latitude. Ca tout le monde est d'accord pour le dire a priori. Quand je regarde les modèles, j'ai l'impression que ce qui recharge énormément l'AF, c'est la prise de contrôle de la masse d'air Atlantique par une petite anomalie que l'on peut voir naître sur Terre-Neuve vers H+48 et qui file le long du rail barocline (merci aux vrais connaisseurs du forum de me corriger si besoin). J'observe ensuite une petite variabilité quant au comportement de cette anomalie lorsqu'elle arrive dans la zone clef proche de l'Islande. Le scenario majoritaire est qu'elle se joigne alors au centre d'action situé quelque part entre Sud Groenland et Island et cesse son mouvement. Dans les cas où elle le continue, elle est fortement déviée vers le Nord.

On remarque aussi: il y a derrière elle une succession d'anomalies similaires. Pour les scenarios qui s'éloignent un peu du couple mega dépression sur Island avec gros momo sur la France, on a: 

- soit l'une des anomalie parvient à garder une trajectoire Ouest>Est assez longtemps pour attaquer un peu les hauts Geopotentiel sur le Nord Est de la France

- soit une anomalie, généralement vue assez tard dans le topic quand elle existe décroche très tôt vers le Sud, ce qui génère une pseudo dorsale Atlantique.

Dans les scénarii (ou scenario, pas sûr que le pluriel soit justifié) où ces deux éléments sont présents en même temps, ça donne une petite bascule qui peut suffir à nous faire passer temporairement en flux de Nord, au moins sur la moitié Est du pays.

 

Si porte de sortie il y a dans le cadre de ce topic, à mon humble avis elle pourrait venir du comportement de ces anomalies basses qui surfent sur la zone barocline.

 

Edit: avec une illustration c'est plus joli, même si pour le coup, aussi tôt dans l'échéance, ça me semble prématuré:

gens-20-1-168.png

Quoi qu'il en soit, la fin de topic n'est pas si verrouillée que ça pour GEFS:

gens-22-1-240.png

Il y a clairement hésitation entre poursuite du zonal haut perché avec résistance des HP Ouest-Européenne et génération d'une dorsale qui s'amplifie avec le temps et tentent une jonction avec un AG en reconstruction, même si ses racines restent sur la péninsule ibérique.

 

Et puisque j'ai le temps avant que ce message de soit validé, j'en profite pour rappeler néanmoins que le scenario moyen et la majorité restent tout de même à l'AF plutôt persistant.

Modifié par Iconoclaste
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vulkan   
il y a 38 minutes, KillBrice a dit :

 

Je pense que si on prend en compte la période entre hier et le 27 décembre on peut quand même considérer que la période aura connue un intermède humide et agitée. Le sud en début de semaine, le nord en fin de semaine, week end et après Noël.

 

Pour le moment à partir du 28/12 ça sent le retour de la patate à 1035 hPa bien centrée sur la France mais il serait malhonnête de comptabiliser les jours depuis le 26/11 pour battre le record de la plus longue période sèche en hiver.

 

Je ne parle pas de la période la plus sèche, je parle de conditions anticycloniques, c'est à dire avec des pressions supérieures à 1015 hpa sur la France.

Si on considère les précipitations dans ce cas même en 2015,2006 ou en 1989, il y avait aussi eu quelques précipitations pendant la période de haute pressions.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   
Il y a 3 heures, Iconoclaste a dit :

Avant le topic donc sur cette fin de semaine, on observe un zonal haut perché en latitude. Ca tout le monde est d'accord pour le dire a priori. Quand je regarde les modèles, j'ai l'impression que ce qui recharge énormément l'AF, c'est la prise de contrôle de la masse d'air Atlantique par une petite anomalie que l'on peut voir naître sur Terre-Neuve vers H+48 et qui file le long du rail barocline (merci aux vrais connaisseurs du forum de me corriger si besoin). J'observe ensuite une petite variabilité quant au comportement de cette anomalie lorsqu'elle arrive dans la zone clef proche de l'Islande. Le scenario majoritaire est qu'elle se joigne alors au centre d'action situé quelque part entre Sud Groenland et Island et cesse son mouvement. Dans les cas où elle le continue, elle est fortement déviée vers le Nord.

On remarque aussi: il y a derrière elle une succession d'anomalies similaires. Pour les scenarios qui s'éloignent un peu du couple mega dépression sur Island avec gros momo sur la France, on a: 

- soit l'une des anomalie parvient à garder une trajectoire Ouest>Est assez longtemps pour attaquer un peu les hauts Geopotentiel sur le Nord Est de la France

- soit une anomalie, généralement vue assez tard dans le topic quand elle existe décroche très tôt vers le Sud, ce qui génère une pseudo dorsale Atlantique.

Dans les scénarii (ou scenario, pas sûr que le pluriel soit justifié) où ces deux éléments sont présents en même temps, ça donne une petite bascule qui peut suffir à nous faire passer temporairement en flux de Nord, au moins sur la moitié Est du pays.

 

Si porte de sortie il y a dans le cadre de ce topic, à mon humble avis elle pourrait venir du comportement de ces anomalies basses qui surfent sur la zone barocline.

 

Edit: avec une illustration c'est plus joli, même si pour le coup, aussi tôt dans l'échéance, ça me semble prématuré:

gens-20-1-168.png

Quoi qu'il en soit, la fin de topic n'est pas si verrouillée que ça pour GEFS:

gens-22-1-240.png

Il y a clairement hésitation entre poursuite du zonal haut perché avec résistance des HP Ouest-Européenne et génération d'une dorsale qui s'amplifie avec le temps et tentent une jonction avec un AG en reconstruction, même si ses racines restent sur la péninsule ibérique.

 

Et puisque j'ai le temps avant que ce message de soit validé, j'en profite pour rappeler néanmoins que le scenario moyen et la majorité restent tout de même à l'AF plutôt persistant.

En effet pour GEFS les choses ne sont pas si claires sur le LT et pour une fois l'ET tend à se mettre en place plus à l'ouest vers le Groenland avec répercussions sur une grande partie de l'Europe. GEFS a tendance à déverrouiller un peu plus facilement les hautes latitudes quand CEP et son ensembliste semblent plus hermétiques. À voir si l'americain est plus prudent et prévenant que l'européen qui lui semble plus sûr de lui... Mais à ce jeu, jusqu'à présent, on ne peut pas dire que nous avons été franchement perdants...

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kaktus   

Du gras double, en veux-tu (ou pas c'est le même tarif) en voilà, à triple dose :(. Pas de surprises donc, encore des hautes pressions, un froid de BC dans le "meilleur" des cas et encore. C'est quasiment un cas d'école, synoptique très stable qui va être difficile à dérégler.

Seule consolation, heureusement qu'une telle synoptique ne soit pas arrivée en juillet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
34280   

GFS et GEM ce soir?

 

Lundi des patates 

Mardi des patates 

Mercredi des patates 

Jeudi des patates 

Vendredi des patates 

Samedi des patates 

Dimanche des patates aussi. 

  • J'aime 13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Iefan   
il y a 35 minutes, 34280 a dit :

GFS et GEM ce soir?

 

Lundi des patates 

Mardi des patates 

Mercredi des patates 

Jeudi des patates 

Vendredi des patates 

Samedi des patates 

Dimanche des patates aussi. 

 

100 patates ? 

Il va falloir en trouver des superlatifs pour qualifier la situation en cours qui devient franchement remarquable dans le sens où les HP sont omniprésentes sur la plupart des modèles à perte de vue... Rarement vu ça quand même et on est pas près de voir le bout du tunnel visiblement.

Peut-être après la 2ème décade de Janvier ? Mais nous sommes déjà bien hors topic ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Run999H   

Le Vortex Polaire est franchement massif et compact ! Dans un premier temps il va falloir attendre qu'il se calme un peu et ça je pense qu'on peut deja reporter cette hypothèse à janvier 2017. Ensuite il va falloir que ça ondule un peu pour espérer voir une remontée subtropicale en direction du pôle plus massive par la suite et là on peut largement aller un peu plus loin que les tous premiers jours de janvier puis après faut espérer que la mayonnaise prenne du bon côté de l'hémisphère et si jamais ça veut bien alors je pense qu'on peut se reporter à peu près vers mi-janvier. C'est pas vraiment raccord avec le topic, pas vraiment précis mais ça me semble pourtant être le scénario le plus optimiste qu'on puisse faire pour ceux qui aiment le froid soit 20j à un mois d'attente à mon avis pour espérer quelque chose. La faute  à un vortex polaire très très en forme, va falloir du temps pour une remise à zéro...

 

Et pendant tout ce temps ? Pas certain qu'on puisse sortir notre patate facilement...

Modifié par Run999H
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anecdote   

Je suis en train de revisiter les hivers d'il y a 100 ans, jour par jour. Le moins que l'on puisse dire c'est que l'on n'ennuyait pas du point de vue météo, mais l'inconfort induit par le froid et les sautes de température parfois brutales était plus gênant.

Bref

Climat chaud, climat chiant.

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Riki58   

Tant que l'air glacial qui plonge actuellement les USA dans une remarquable VDF (les cartes d'enneigements du continents, plus généralement de l'hémisphère, sont spectaculaires) et se déverse dans l’atlantique nord, toutes tentatives de remontées des HG seront rabotées. Il va falloir attendre que le froid se calme là-bas afin de calmer l'activité dépressionnaire, qui devra cependant rester suffisamment solide et plongée plus au sud afin de propulser ces immenses HG plus au nord (effets des vase communicants). Certains scénari s'en rapprochent, mais la mécanique demande une telle précision qu'il est vain de prendre ces scénari au pied de la lettre, tout au plus comme indice.

 

En attendant, on garde la même équipe. Les remplaçants rentreront plus tard.

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clem34   

Hummm, Une synoptique qui va donner de l'air à nos vallées Alpines, aux agglomérations comme Paris et Lyon. Sans oublier, la grisaille qui va être bien tenace.

 

D'ailleurs, je sais pas si on peut parler de records. Le nombres journées de brouillards est pas mal pour ce mois de Décembre, la suite part dans le même sens. 

 

Vilaine patate. 

giphy.gif

Modifié par clem34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
judd   

De mémoire, il me semble que je ne suis jamais aussi fait chier de la vie climatologiquement parlant cet hiver... Depuis que je suis inscrit ici en 2006....

Toujours rien à voir venir, les analyses se visent à LT / TLT sur des détails qui pourraient "éventuellement" changer la donne mais c'est ultra mal barré.

Désolé de mon pessimisme mais parfois faut que ça sorte...

Et en ce moment : Pessimisme = Réalisme

On peux même plus rêver bordel !

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.