Jump to content
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Du 28 décembre au 3 janvier 2021, prévisions météo semaine 53


Recommended Posts

Posted
Ecommoy (80-140M d'altitude), Sarthe

Bonsoir,

 

@Sebaas a donné l'autorisation exceptionnelle alors autant en profiter :D 

Comme il l'a très bien dit il faut être extrêmement prudent compte tenu des échéances sachant que quelques paramètres fins sont très mal maitrisés encore au vu des échéances.

Les ensembles Américains semblent quand même plus prudent que l'ensemble Européen, on sent que le risque d'une élévation anticyclonique très Est est possible quand on regarde les moyennes. Vers une histoire de décalage ouest-est pour savoir si l'on va vers un temps juste frais/froid sec ou un temps frais/froid humide? C'est bien possible.

 

gens-21-1-240.png

gens-31-1-240.pngEDM1-240.GIF?18-0

 

 

Il va falloir suivre donc avec attention ce topic, le potentiel hivernal est sérieux mais logiquement des incertitudes sont présentes. Une partie de la tournure de la dorsale se joue sur la fin de topic précédent. Il faudra suivre également la possible récurrence de l'élévation (exemple GFS18z avec plusieurs réalimentations) qui pourrait mener potentiellement à une synoptique AR forte (voir NAO-) hivernale durable. C'est en tout cas ce que prévoient ECMWF-CFS (on remarque encore la tendance plus à l'est de la dorsale chez CFS (camp américain) contrairement à ECMWF (camp européen)). Ceci pourrait confirmer possiblement une probable bataille Américain VS Européen sur le positionnement de la dorsale   :

 

ps2png-gorax-blue-008-6fe5cac1a363ec1525f54343b6cc9fd8-0RJG7S.png

cfs-avg_z500aMean_eu_3.png

 

Bonne soirée

Gugo

 

 

Edited by gugo
  • J'aime 9
  • Merci 5
Link to post
Share on other sites
  • Replies 605
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je pense qu'il vaut mieux attendre le 0z du GFS de demain matin, voir s'il est confirmé par le 0z de CEP sur un éventuel décalage est ou ouest (répéter cette phrase 2 fois pour les 3 prochains jours m

Quoi qu'on en dise, le couplage des indices MIKE et PABLO est quand même favorable à des conditions hivernales sur la France la semaine prochaine :     Sortez les moufles et dépou

un commentaire des années 2000-2010 quand la modération était encore trop light? Sur un plan synoptique, c'est très très interessant et c'est vraiment rare début janvier sur nos derniers hivers (

Posted Images

Posted
Toulouse, fontaines/Bayonne, en plein ICU, bien trop loin de mes chers reliefs tarnais et cevenols

Quand on sait pas faire une animation

t10.png

 

t10.png

 

t10.png

 

t10.png

 

 

Nous faut il guetter un éventuel SSW ? 

  • J'aime 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Pontault combault (ouest 77),travail paris 12

Bon... Jour. 

Peu de scénarios doux sur le diagramme du 18z et une moyenne des températures à  850 hpa assez stable sur la durée pour ce topic avec -2/-3°c pour le nord et-1/-2°c pour le sud avec des variantes biensur selon la région 😁. Certains scénarios sont bien froid comme le déterministe, par exemple 👍

Dans tous les cas, cela nous donne matière pour suivre et analyser une possible offensive hivernale pouvant nous apporter de belles surprises en cette fin d'année un peu "bizarre". 

 

graphe_ens3_hka8.gif

 

graphe_ens3_etr6.gif

 

Pour ce qui est de la neige, je n'oserai pas m'avancer pour l'instant car de multiples décalages vont s'opérer mais on tient peut être une situation météo pas vu depuis quelques années 😉. L'avenir nous le dira. 

Voilà pour ma petite contribution au milieu de la nuit et merci à @Sebaas pour avoir autorisé l'exception d'ouvrir ce topic 48h en avance et à @gugopour avoir lancer l'analyse/débat qui va être, sans nul doute, passionnant à suivre.

 

Bonne fin de nuit et prenez soin de vous. 

Edited by vda77
Modification message
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Matpo a dit :

Nous faut il guetter un éventuel SSW ? 

Oui avec modération ;) Mais je pense, effectivement que ce n'est peut être pas anodin aux possibles changements

Depuis quelques jours c'était répétitif comme modélisation, même si progressivement ça a tendance à se faire un peu "défoncer"

(j'ai vu d'autres remarques y faisant référence)

http://ds.data.jma.go.jp/tcc/tcc/products/clisys/STRAT/index.html

http://users.met.fu-berlin.de/~Aktuell/strat-www/wdiag/ec.php?alert=1&level=10&forecast=f240&lng=eng&hem=nh

Edited by northern lights
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Montfort Le Gesnois (72)

GFS reste droit dans ses bottes ce matin en modélisant la mise en place progressive d'un GA. Il est constant dans les grandes lignes depuis 3 runs maintenant.

Ce type de configuration très spectaculaire et esthétique ne signifie pas pour autant systématiquement la mise en place d'une vague de froid au-dessus de la France car les anomalies décrochées et descendant du pôle vers nous peuvent avoir une trajectoire très maritime et se radoucir nettement en arrivant sur nous.

Pour autant, on sait que ce type de mouvement vaste peut modifier profondément la circulation générale par la suite comme je le précisais hier, même si là encore il n'y a pas d'automaticité.

Mais on en n'est pas là pour le moment. 

On voit notamment que GEM ce matin a abandonné son scénario en GA notamment et envisage que suite à la 1ère dorsale, la suivante serait coupée dans son élan vers les hautes latitudes par une branche du jet d'ouest qui reprendrait in extremis vigueur entre Terre-Neuve et le sud du Groenland au début de la semaine du topic. Nous serions soumis sur le modèle canadien à un flux de NO plus banal.

On voit aussi que la PE est encore loin d'être unanime sur la modélisation d'un GA, ce scénario est d'ailleurs très minoritaire pour le moment sur le panel GEFS même si le run de contrôle lui,  suit le Det très fidèlement.

Bref, la situation est loin d'être calée pour cette dernière semaine de l'année. C'est assez normal au vu de l'échéance qui reste lointaine.: la véritable ascension de cette dorsale potentielle est modélisée vers 144h, ce qui est très loin dans le temps pour les modèles.

Je disais hier soir que les modèles sont souvent plus prompts à anticiper ce type de mouvement lorsqu'ils s'orientent vers le Groenland (on verra ce qu'en dira le CEP 0z). La situation proposée sera peut-être un peu différente et plus difficile à cerner car la gestation de ce  mouvement méridien serait lente et se situerait très en amont sur le continent américain. La zone d'incertitude est plus vaste qu'habituellement pour le moment car elle englobe le talweg américain (sa profondeur et sa puissance sur le continent lui-même).

Edit. en tous cas, ce qui semble solide, avec le CEP qui vient de sortir et qui confirme la modélisation majoritaire, c'est la présence d'un AA haut sur l'Atlantique pour une partie de la semaine du topic au moins.

Edited by lame2
  • J'aime 19
  • Merci 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Nizier du Moucherotte (Vercors) - 1170m

Merci pour la synthèse @lame2.

Pour imager ces hésitations, on retrouve le même mur de prévisibilité qu'il y a quelques jours et qui se situe environ à J+6.

On est bon jusqu'à jeudi :
-
1ère dorsale désormais bien cernée
- isolement d'une goutte froide aux Açores qui va redresser le flux mais de manière insuffisante pour perturber le déferlement d'anomalies basses
- décrochage polaire qui va flirter avec les 2/3 est de la France :

p-spaghetti-500.png?run=run00model

48h plus tard, on perd ce tube de certitudes avec une dispersion des scénarios qui débute au Labrador et qui se propage en aval jusqu'en Europe occidentale. Hésitations qui portent classiquement tant sur la latitude que la longitude de la crête de notre dorsale ainsi que du décrochage polaire subséquent. A contrario, on retrouve une bonne fiabilité pour un décrochage polaire qui concernera désormais de manière quasi certaine au moins l'Europe centrale :


2040006850_Capturedecran2020-12-19a07_35_44.png.9c55e65f88c8cf77950a5c39d8e38529.png

Pour revenir aux sorties matinales, IFS (gauche) sera certainement à mi chemin entre GEM/GFS, au moins dans l'idée, avec une gestion très différente du thalweg américain en envisageant une branche du jet prenant une composante bien plus zonale que GFS (droite). On se retrouve avec un échange méridien moins intense sur la côte est et une propagation moins nette des HGP   :

1194374544_Capturedecran2020-12-19a07_45_52.png.0c775f3f14518d2d1c491cdf067cafa7.png1724954703_Capturedecran2020-12-19a07_46_00.png.6130cabcb90492a36e398b228c777554.png

En synthèse sur une même carte : les lignes bleues correspondent à GFS, les rouges à IFS. On voit bien cette hésitation quant à la gestion de cette anomalie sur la côte est alors pourtant qu'en amont les isolignes se superposent traduisant le faible degré d'incertitudes :

1492189100_Capturedecran2020-12-19a08_21_48.png.f683a94d4ebc6ae322c6a9344886b48d.png

Pas vraiment étonnant de voir IFS reprendre un scénario très présent sur le panel GEFS. Avec un seuil de prévisibilité qu'on peut situer actuellement à 144h et avec ce thalweg qui va véritablement s'écouler sur les Etats-Unis entre 168 et 192h, on peut dire de manière empirique qu'on va assister à des sorties fluctuantes au moins encore 48h avant de pouvoir à peu près cerner la trajectoire de la dorsale et du décrochage polaire subséquent.

Pour l'Europe centrale ça me parait acté ; pour la France comme toujours il va falloir attendre même s'il parait difficile d'échapper désormais à une séquence hivernale, au moins temporaire. Et une fois que ça sera acté pour la France, il faudra voir si le potentiel restera cantonné aux massifs ou pourra concerner plus massivement la plaine. Tout un programme ;).


Edit : en regardant nos principaux déterministes, cette gestion du thalweg américain chez GFS avec un creusement prononcé me semble minoritaire et donc probablement hors sujet. Ca ne remet pas en cause un dénouement hivernal mais il est probable que la dorsale ne se propage pas de manière aussi nette vers le Groënland que ne le modélise l'américain. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose puisque ça pourrait contraindre le décrochage à prendre une composante davantage nordique que maritime en s'échouant sur notre pays et non pas sur l'Atlantique (cf : IFS).

Edited by Kyrion
  • J'aime 19
Link to post
Share on other sites

L'alignement des modèles d'hier soir, envoyaient un signal de fond, mais ce matin, on a de nouveau des divergences, rien de plus normal à ces échéances. Les ensembles n'étaient pas alignés non plus. Pour rappel, en 2010, les ensembles étaient monstrueux sur du +192h. Bref, on a un signal de fond, mais pas une confirmation ce matin.

 

Si on résume

* GFS => droit dans ces bottes.

* CEP est le plus proche de GFS, et il n'est pas mauvais (question de timing et de scénario modifié)

* GEM n'est pas bon, surtout qu'on aurait une partie de notre premier blocage qui gêne un peu.

* UKMO ne semble pas bon.

 

Quelles différences ? Et bien les basses anomalies qui plongent bien sur GFS et même sur CEP, alors que sur GEM et UKMO ça ne plonge pas sur l'Amérique. D'où cette fameuse dépression qui vient bloquer la montée des HP sur le Groenland et qui fait office de "pont" entre le complexe dépressionnaire américain et européen.

 

Bref, rien est joué, à suivre.

  • J'aime 7
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Hermanville-sur-mer,Calvados(14),plage du débarquement SWORD,Normandie.

L'ensemble Européen est loin de valider la synoptique ce matin.Le scénario GFS est isolé dans cet ensemble.Il est très compliqué de dégager un scénario majoritaire mais la reprise d'une branche de jet au sud du Groenland dont parlait @lame2ce matin est très représentée.Un certains nombre de scénarios continuent de voir les HG plus près de nous et le décrochage en Europe Centrale n'est pas garanti non plus sur cet ensemble.Est-ce que les déterministes orienteront les ensembles vers leurs scénarios?

A moyen terme la première pulsion reste mal appréhendée c'est flagrant à la comparaison d'ICON et UKMO.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m

On peut rajouter l'européen ou le décalage vers l'est de la première dorsale est flagrant et avec elle la plongée des BP nordiques, la composante est du coup moins maritime mais l'instabilité que l'on aurait put lui associer en serait grandement amoindrie, un refroidissement "sec" pour les 2/3 ouest du pays dans ce cas là.

 

1136462279_ECM1-168(1).gif.e3752dafa5e554b5c77c75346d5f6d3a.gif1794074666_ECM1-168(2).gif.81652a11be596529f13928fce99fdbaf.gif

 

Si GA il doit y'avoir par la suite le risque est aussi que ses racines grignottent l'ouest du pays et que les advections de BP polaires filent "classiquement" plus a l'est, ce ne serait pas la première fois que l'on se retrouve le cul entre deux chaises...

 

Edited by cédric du Lot
  • J'aime 13
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Beauvoir mt st michel

La particularité de GFS déterministe et de son run de contrôle ensembliste (qui, une fois de plus, n'a qu'un rapport très lointain avec la moyenne, à se demander à quoi sert l'ensembliste contrôle...) par rapport à cep, c'est que sur l'Européen, il semble que lorsque la plongée de la masse arctique se fait sur l'Europe, elle est certes carabinée, toutefois elle s'associe non seulement à une élévation de la dorsale açorienne vers le Groënland, mais surtout à un renforcement des ses racines subtropicales (cf notamment ce qui se passe ce matin entre 216 et 240 heure sur le déterministe au nord ouest du Maroc). Ce qui handicape lourdement un passage en mode GA ultérieurement. 
Sur GFS, la coupure des racines est compatible avec la plongée du talweg arctique. 

C'est donc sur cette différence là que je m'interroge ce matin. Je n'ai aucune idée de ce qui la déclenche.

Edited by Bruno 49
  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites

Oui, GFS est droit dans ses bottes et un episode de neige serait possible dans ces conditions vers le 27 décembre sur une partie nord du pays avec l’abaissement assez brutal d’un vaste système dépressionnaire (+192h).

gfs-0-192_nmu8.png

 

Si toutes les conditions réunies (refroidissement suffisant des basses couches et orientation du vent favorable), ça peut même être un episode assez sympathique avec de l’humidité bien présente et de fortes rafales de vent. 
Évidemment, c’est encore loin et faut rester prudent mais il y aura certainement de vastes zones géographiques en Europe qui pourront être concernées par des chutes de neige localement marquées (on croise les doigts pour que notre pays se trouve sur la trajectoire 😬).

Edited by Normand dit
  • J'aime 5
Link to post
Share on other sites
Posted
Ribecourt Dreslincourt(60) parfois Givet(08) ou Maubert Fontaine(08)
il y a 3 minutes, Iroise29 a dit :

Gps toujours droit dans ses bottes, c'est pas rassurant😀

Ce que je trouve pas très rassurant non plus, c’est la composante de plus en plus maritime que prend ce décrochage au fil des runs. Pas très grave si la situation prend des airs de blocage, où l’air se refroidirait au fur et à mesure. Ça me rappelle de plus en plus la situation début décembre, où un décrochage massif avait été pas mal de temps modélisé, mais dans un air très « Océanisé ».

  • J'aime 7
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, f189 a dit :

Ce que je trouve pas très rassurant non plus, c’est la composante de plus en plus maritime que prend ce décrochage au fil des runs. Pas très grave si la situation prend des airs de blocage, où l’air se refroidirait au fur et à mesure. Ça me rappelle de plus en plus la situation début décembre, où un décrochage massif avait été pas mal de temps modélisé, mais dans un air très « Océanisé ».

Absolument ça fait deux jours que je me fait la réflexion.... ca ressemble à début Décembre avec des masses d'air un poil plus froides.

Ca reste très maritime, pas très froid, bon pour la montagne, pas terrible pour la plaine et c'est surtout le fait que ces cartes nous les voyons en général au mois de Mars qui m'interpelle....

  • J'aime 11
  • Merci 1
  • Surprise 1
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, f189 a dit :

Ce que je trouve pas très rassurant non plus, c’est la composante de plus en plus maritime que prend ce décrochage au fil des runs. Pas très grave si la situation prend des airs de blocage, où l’air se refroidirait au fur et à mesure. Ça me rappelle de plus en plus la situation début décembre, où un décrochage massif avait été pas mal de temps modélisé, mais dans un air très « Océanisé ».

 

Déjà on va essayer d'avoir un scénario unique, les détails ça vient après :)

Surtout qu'en général, on a de petits décalages à l'est au fur et à mesure du temps.

  • J'aime 1
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Normand dit a dit :

Si toutes les conditions réunies (refroidissement suffisant des basses couches et orientation du vent favorable), ça peut même être un episode assez sympathique avec de l’humidité bien présente et de fortes rafales de vent. 

Si neige il devait y avoir, ce serait très épisodique et mélangée à pas mal de flotte. Des températures à 850p et 500p pas très froides non plus.

Rien de vraiment excitant sur ce run, un flux très maritime en début d'hiver avec un froid très modéré en altitude, bof ça n'amène pas grand chose en plaine...

Ce genre de synoptique avec un GA est souvent plus intéressant en fin d'hiver avec des masses d'air bien plus froides.

 

  • J'aime 5
  • Haha 5
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Jack75 a dit :

Si neige il devait y avoir, ce serait très épisodique et mélangée à pas mal de flotte. Des températures à 850p et 500p pas très froides non plus.

Rien de vraiment excitant sur ce run, un flux très maritime en début d'hiver avec un froid très modéré en altitude, bof ça n'amène pas grand chose en plaine...

Ce genre de synoptique avec un GA est souvent plus intéressant en fin d'hiver avec des masses d'air bien plus froides.

 

Tout dépend aussi ou tu habites .. 

  • J'aime 2
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Saint-Hilaire-de-Riez (corniche vendéenne)

GFS 6z est impressionnant du point de vue des mouvements atmosphériques massifs MAIS le décrochage arctique - lent dans son déplacement vers le sud - est déjà hyper océanisé lorsqu'il arrive sur nos latitudes Européennes. 

 

gfs-13-240_wzy8.png

 

Du -30 à -32°c sur la France à 500hpa, c'est médiocre, avec -2 à -4°c à 850, un iso 0°c vers 800m...que dire. Si vous habitez au dessus de 500m d'altitude c'est neigeusement sympa. En dessous, c'est de la pluie/neige ou de la pluie froide sous 2 ou 3°c. Alors il ne faut pas s'emballer sur ce scénario. 

 

Sur CEP 12z, certes le Jet ne casse pas au dessus du Groenland, ce qui rend la carte moins "esthétique" et moins "jour d'après", mais l'advection froide est d'autant plus marquée vers nos régions que le flux nordique reste rapide et relativement dynamique. 

 

ECM1-240_zss3.GIF

 

Pour ceux qui aiment l'hiver, c'est sur le scénario CEP qu'il faut miser. Pas sur "la gonflette" GFS 6z.  

 

 

  • J'aime 14
  • Merci 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Le bel accord d'hier des 3 "gros" modèles (GFS, CEP et GEM) a , comme on pouvait s'y attendre, fait place à plus de diversité dès le début de ce topic anticipé.

On voit que chacun appréhende à sa façon la crête chaude atlantique qui, par mouvement concomitant (l'oeuf ou la poule) conditionne la plongée du talweg à son amont oriental.

Le jet (sur GFS et GEM) montre bien les 2 grandes options.

En conclusion rien ne me semble fait dans cette histoire, si ce n'est un temps perturbé et instable (dont les caractères et le devenir dépendront de l'intensité-orientation de ces ondulations).

 

image.thumb.png.809bc84c71a1c5a0faa45822a4718c5e.png

Edited by sastrugis
  • J'aime 3
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
Posted
Grenoble Centre (Jaurès-Aigle)
il y a 16 minutes, Ciel d'encre a dit :

GFS 6z est impressionnant du point de vue des mouvements atmosphériques massifs MAIS le décrochage arctique - lent dans son déplacement vers le sud - est déjà hyper océanisé lorsqu'il arrive sur nos latitudes Européennes. 

 

gfs-13-240_wzy8.png

 

Du -30 à -32°c sur la France à 500hpa, c'est médiocre, avec -2 à -4°c à 850, un iso 0°c vers 800m...que dire. Si vous habitez au dessus de 500m d'altitude c'est neigeusement sympa. En dessous, c'est de la pluie/neige ou de la pluie froide sous 2 ou 3°c. Alors il ne faut pas s'emballer sur ce scénario. 

 

Sur CEP 12z, certes le Jet ne casse pas au dessus du Groenland, ce qui rend la carte moins "esthétique" et moins "jour d'après", mais l'advection froide est d'autant plus marquée vers nos régions que le flux nordique reste rapide et relativement dynamique. 

 

ECM1-240_zss3.GIF

 

Pour ceux qui aiment l'hiver, c'est sur le scénario CEP qu'il faut miser. Pas sur "la gonflette" GFS 6z.  

 

 

 

Absolument, car chaque année on se retrouve sur les topics de suivi avec des remarques du type : "mais je ne comprends pas, ici on est au coeur du décrochage polaire, et il ne se passe rien", alors que c'est sur la bordure dynamique où le flux est pincé qu'il faut se trouver (ascendances, convergence, advection froide rapide).

  • J'aime 10
  • Surprise 1
  • C'est corrigé 1
Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Jack75 a dit :

Si neige il devait y avoir, ce serait très épisodique et mélangée à pas mal de flotte. Des températures à 850p et 500p pas très froides non plus.

Rien de vraiment excitant sur ce run, un flux très maritime en début d'hiver avec un froid très modéré en altitude, bof ça n'amène pas grand chose en plaine...

Ce genre de synoptique avec un GA est souvent plus intéressant en fin d'hiver avec des masses d'air bien plus froides.

 


Tout à fait d’accord avec ce que tu dis mais les choses peuvent largement encore évoluer dans le bon sens avec l’arrivée de masses d’air froides suffisantes pour l’apparition de la neige en plaine , surtout sur la moitié nord (certes, on n’aura probablement pas du -40 à 500hpa et du -10 à 850hpa).

Contrairement à beaucoup d’entre vous, je suis plutôt enthousiaste car il est désormais très probable que de l’humidité va accompagner ce rafraîchissement sur notre pays vers le 27-28 décembre. 
Toute la question est de savoir si ça va suffisamment se refroidir pour que la neige tombe en plaine (et ça, on ne le saura pas avant le début de semaine prochaine).

Edited by Normand dit
  • J'aime 8
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Normand dit a dit :


Tout à fait d’accord avec ce que tu dis mais les choses peuvent largement encore évoluer dans le bon sens avec l’arrivée de masses d’air froides suffisantes pour l’apparition de la neige en plaine , surtout sur la moitié nord (certes, on n’aura probablement pas du -40 à 500hpa et du -10 à 850hpa).

Contrairement à beaucoup d’entre vous, je suis plutôt enthousiaste car il est désormais très probable que de l’humidité va accompagner ce rafraîchissement sur notre pays vers le 27-28 décembre. 
Toute la question est de savoir si ça va suffisamment se refroidir pour que la neige tombe en plaine (et ça, on ne le saura pas avant le début de semaine prochaine).

Dans ce cas de figure ci peut on espérer que lnistohermie joue un rôle ? 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, jtomtom a dit :

 

Absolument, car chaque année on se retrouve sur les topics de suivi avec des remarques du type : "mais je ne comprends pas, ici on est au coeur du décrochage polaire, et il ne se passe rien", alors que c'est sur la bordure dynamique où le flux est pincé qu'il faut se trouver (ascendances, convergence, advection froide rapide).

Bonjour. C'est possible d'avoir un exemple avec image svp. Pour les néophytes (comme moi) cela serait plus simple à comprendre. D'avance merci 😉

Link to post
Share on other sites
Posted
Moncoutié 13kms au nord de Cahors(46)-350m
il y a 28 minutes, Ciel d'encre a dit :

 

 

Sur CEP 12z, certes le Jet ne casse pas au dessus du Groenland, ce qui rend la carte moins "esthétique" et moins "jour d'après", mais l'advection froide est d'autant plus marquée vers nos régions que le flux nordique reste rapide et relativement dynamique. 

 

ECM1-240_zss3.GIF

 

Pour ceux qui aiment l'hiver, c'est sur le scénario CEP qu'il faut miser. Pas sur "la gonflette" GFS 6z.  

 

 

 

Je me garderais bien d'un quelconque pronostic mais même sur l' IFS c'est loin d'être formidable, entre la pseudo continentalisation de l'aprés noël et ce qui déboulerai au début de  l'échéance suivante il  n'y a pas photo sur "le froid" amené par les deux masses d'air, on voit d'ailleur assez bien qu'il est déja "mité" lors de la deuxième advection des bas-géopotentiels.

 

xx_model-en-339-0_modez_2020121900_180_1642_541.png.4f8eab5c0c49fdd5ae3d6b693cb9ada1.pngxx_model-en-339-0_modez_2020121900_240_1642_541.png.ff3b87fee87464a01ac5740eec259cff.png

 

Évidemment tout dépendra par la suite de comment se comportera le complexe dépressionnaire, si la dorsale Atlantique arrive a se maintenir suffisamment étirée vers l'Islande on aurait une belle rampe d'aspiration pour faire plonger le froid directement de la mer de Norvège voire du Groenland...(météo fiction cela dit...)

 

 

  • J'aime 9
  • Merci 1
Link to post
Share on other sites
  • Sebaas changed the title to Du 28 décembre au 3 janvier 2021, prévisions météo semaine 53

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...