Aller au contenu
Les Forums d'Infoclimat

Ce tchat, hébergé sur une plateforme indépendante d'Infoclimat, est géré et modéré par une équipe autonome, sans lien avec l'Association.
Un compte séparé du site et du forum d'Infoclimat est nécessaire pour s'y connecter.

Ventdautan

Médias, exagération, désinformations sur la météo

Messages recommandés

une remarque pleine de bon sens. c'est ce que je me dis à chaque fois que j'entends les journalistes parler météo...

Oh, ouiPareil

A chaque fois que j'entends ou vois quelque chose qui m'intéresse, qui vient de médias généralistes, je préfère vérifier pendant plusieurs heures sur des sites spécialisés, ce qui revient à faire leur travail

Malgré ça, je comprends leurs principes de fonctionnement, ils ne font que ni plus ni moins répondre à une demande, certainement majoritaire:

le prêt à penser, cette majorité s'ennuie chez elle et dans sa vie donc en recherche de stimuli émotionnel et de fait plus tournée vers le sensationnalisme que vers cette réalité qui les ennuie tant

accompagné d'une grande paresse intellectuelle

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

J'essaye de faire bouger les choses sur futura mais c'est pas évident : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/climatologie-1/d/record-de-2012-le-cyclone-qui-a-fait-fondre-la-glace-de-mer-arctique_43661/

Ou comment un cyclone (sous-entendu tropical) se balade au-dessus du pôle nord.scared.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu essaies de faire "bouger les choses" ? biggrin.png

Contentons-nous de cadrer les choses sur Infoclimat non ?

Espérer changer le discours des gens sur des sites non spécialistes... Au mieux on peut influencer 0.1% de la population.

Et sur les sites généralistes, il faut avant tout aimer intéresser les gens et ne pas se contenter de traquer la petite bête. Montrer que la météo c'est intéressant, et que l'ignorance est tout à fait normale quand on ne connaît pas.

Honnêtement sur cet article, il n'est mentionné nulle part "cyclone tropical". Donc tu réagis un peu trop spontanément.

Un "cyclone" est une appellation à plusieurs sens, surtout pour des non-spécialistes. C'est parfois du style littéraire. Et en anglais, "cyclone" n'a pas le sens uniquement "tropical". Bref, FS est déjà sympa de faire des articles qui font la cause de la météo et du climat. On serait malvenu de critiquer ce genre d'initiatives sur le principe qu'il y a des incohérences.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : La-Chapelle-Saint-Florent (49)

Tu essaies de faire "bouger les choses" ? biggrin.png

Contentons-nous de cadrer les choses sur Infoclimat non ?

Espérer changer le discours des gens sur des sites non spécialistes... Au mieux on peut influencer 0.1% de la population.

J'ai déjà réussi à faire changer un article ou mini-tornade était écrit à la place de tornade. J'en éprouve, hum comment dire, une haute satisfaction de moi-même (humour ^^).

Et sur les sites généralistes, il faut avant tout aimer intéresser les gens et ne pas se contenter de traquer la petite bête. Montrer que la météo c'est intéressant, et que l'ignorance est tout à fait normale quand on ne connaît pas.

Pas d'accord avec toi. Futura je connais bien et il y a une culture scientifique très imprégné. A vrai dire Futura contribue même à la publication de bien plus d'articles scientifique sur la météorologie et la climatologie que Infoclimat. Le seul problème c'est qu'il n'existe aucun spécialiste de météorologie là-bas capable de bien interpréter-corriger les choses. J'essaye maigrement et humblement d'y contribuer.

Honnêtement sur cet article, il n'est mentionné nulle part "cyclone tropical". Donc tu réagis un peu trop spontanément.

Bah non. Les liens sur le mot cyclone dans l'article renvoient à la définition d'un cyclone tropical. Bonjour la confusion. Même si c'est pas corrigé, au moins c'est dit.

Un "cyclone" est une appellation à plusieurs sens, surtout pour des non-spécialistes

Oh bah tu sais ma compagne ça fait des années que je lui dit que tornade et cyclone c'est pas la même chose, mais elle se trompe encore et toujours, alors bon... biggrin.png C'est pas vraiment la question. Je considère pas futura comme un média grand public, d'où ma remarque. Quelqu'un ferait l'erreur sur un site météo que tu fréquentes, tu serais le premier à réagir (et tu serais pas seul... ^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah écoute comme tu veux, mais c'est de l'action individuelle. La solution serait une action collective, associative même.

Parler au nom d'une association ça aura tout de suite plus de poids.

Keraunos fait des communiqués de presse et ça marche. Ils deviennent une référence.

Infoclimat pourrait se donner une mission d'information météo destinée aux médias, plutôt qu'aux seuls internautes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une bonne tranche de rigolade au 13h de france2 aujourd'hui: les orages dans le centre-est et le nord-est ont été assez violents, et la présentatrice avance un chiffre qui mérite notre attention et celle du guiness book, avec pas moins de 1m10 (sic!) de précipitations en 1h (!) dans je sais plus quel patelin...

bizarrement les dégâts sont pas si impressionnants que ça au vu de la quantité de flotte tombée...

shuriken.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toujours à propos d'orages, je trouve ça de plus en plus ch**** que certains médias emploient le qualificatif violent à tort et à travers, juste lorsque l'orage ne passe pas inaperçu, alors que le terme violent s'emploie à partir de critères bien précis, et qu'il y a une échelle de classification pour ça et que violent n'est pas un terme anodin dans le domaine. Pareil pour le terme "mini-tornade" qui montre bien où les médias s'arrêtent dans leurs recherches sur le sujet dont ils parlent ...

Enfin bref.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Landser (68 - 262 m)

Ce qui m'agace c'est les médias qui utilisent le terme de "tempête de grêle" pour l'orage grêligène qui a touché ma commune hier... 191769.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une bonne tranche de rigolade au 13h de france2 aujourd'hui: les orages dans le centre-est et le nord-est ont été assez violents, et la présentatrice avance un chiffre qui mérite notre attention et celle du guiness book, avec pas moins de 1m10 (sic!) de précipitations en 1h (!) dans je sais plus quel patelin...

bizarrement les dégâts sont pas si impressionnants que ça au vu de la quantité de flotte tombée...

shuriken.gif

Ah ouais, quand même ! Ça rigole pas dans le Centre-Est... biggrin.png

Toujours à propos d'orages, je trouve ça de plus en plus ch**** que certains médias emploient le qualificatif violent à tort et à travers, juste lorsque l'orage ne passe pas inaperçu, alors que le terme violent s'emploie à partir de critères bien précis, et qu'il y a une échelle de classification pour ça et que violent n'est pas un terme anodin dans le domaine. Pareil pour le terme "mini-tornade" qui montre bien où les médias s'arrêtent dans leurs recherches sur le sujet dont ils parlent ...

Enfin bref.

La plupart des médias sont nuls. Et tu remarqueras que, plus tu connais un sujet, moins les médias en savent. Évidemment, lorsque tu n'y connais rien, tu n'y fais pas attention, et bois leurs paroles. Mais pour des passionnés qui connaissent bien le sujet, c'est souvent à mourir de rire. Et cela s'applique à n'importe quel domaine.

J'ajouterais qu'ici (Québec) c'est pareil : dès qu'il y a la moindre possibilité d'orages, on parle de temps violent... ou de temps « actif », ce qui ne veut rien dire (encore une belle traduction littérale de l'anglais).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah ouais, quand même ! Ça rigole pas dans le Centre-Est... biggrin.png

La plupart des médias sont nuls. Et tu remarqueras que, plus tu connais un sujet, moins les médias en savent. Évidemment, lorsque tu n'y connais rien, tu n'y fais pas attention, et bois leurs paroles. Mais pour des passionnés qui connaissent bien le sujet, c'est souvent à mourir de rire. Et cela s'applique à n'importe quel domaine.

J'ajouterais qu'ici (Québec) c'est pareil : dès qu'il y a la moindre possibilité d'orages, on parle de temps violent... ou de temps « actif », ce qui ne veut rien dire (encore une belle traduction littérale de l'anglais).

Oui, j'y ai pensé aussi, mais quand quelqu'un est payé pour faire de l'info, autant pas être aussi négligeant et au moins avouer: "un phénomène venteux dont on ignore l'origine et la nature" et pas prétendre savoir la nature du phénomène quand en plus la réponse est erronée. Enfin bon ils auront toujours le dernier mot de toute façon ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : 60300 Senlis, 61170 Marchemaisons

Rebelote ce soir au journal de France2, le plus étonnant c'est que personne n'ait corrigé depuis ce midi et même pas les journalistes de France2 et laissé Marie Drucker ressortir la même énormité, en confondant tout simplement la montée des eaux en 1 heure et la quantité de pluie tombée.

Il n'aurait plus manqué qu'elle parle de la "mini-tornade" en Italie mais il n'en a pas été question!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rebelote ce soir au journal de France2, le plus étonnant c'est que personne n'ait corrigé depuis ce midi et même pas les journalistes de France2 et laissé Marie Drucker ressortir la même énormité, en confondant tout simplement la montée des eaux en 1 heure et la quantité de pluie tombée.

Il n'aurait plus manqué qu'elle parle de la "mini-tornade" en Italie mais il n'en a pas été question!

il faut reconnaître une chose: même s'ils disent beaucoup de c*******s que la plupart des gens ne relèvent pas, ça nous donne l'occasion de rigoler!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Amiens

Bonjour,

la rencontre entre Troyes et Bordeaux est reportée suite à la crue de la Seine amont.

Lundi après-midi le Préfet de l'Aube, Monsieur Christophe Bay, fait preuve d'une rigueur tout aussi exceptionnelle que miss Drucker:

Le risque d'inondation est très important autour du stade, selon la préfecture. «Il y a actuellement sur Troyes et son agglomération des précipitations de 130m3/seconde, et nous devrions passer d’ici 36 heures à 180m3/secondes. Ce sont des valeurs élevées. Cela peut entrainer la remontée des nappes phréatique qui sont pleines ainsi que des débordements».

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Troyes-bordeaux-reporte/368989

soit 180mm/s ou 648000 mm/h, grosse intensité du côté de l'Aube!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Charleville-Mézières (08, Ardennes) : alt 148m.

Bonjour,

la rencontre entre Troyes et Bordeaux est reportée suite à la crue de la Seine amont.

Lundi après-midi le Préfet de l'Aube, Monsieur Christophe Bay, fait preuve d'une rigueur tout aussi exceptionnelle que miss Drucker:

Le risque d'inondation est très important autour du stade, selon la préfecture. «Il y a actuellement sur Troyes et son agglomération des précipitations de 130m3/seconde, et nous devrions passer d’ici 36 heures à 180m3/secondes. Ce sont des valeurs élevées. Cela peut entrainer la remontée des nappes phréatique qui sont pleines ainsi que des débordements».

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Troyes-bordeaux-reporte/368989

soit 180mm/s ou 648000 mm/h, grosse intensité du côté de l'Aube!

Pour un mot franchement, l'explication prend un tout autre sens. Allez, on va être indulgent ; tout le monde n'a pas suivi des cours d'hydrologie dans sa vie, et pour quelqu'un qui ne s’intéresse ni à l'hydro, ni à la météo, ça ne doit pas être évident de parler de domaines qu'on ne maitrise pas. default_wink.png/emoticons/wink@2x.png 2x" width="20" height="20">

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour un mot franchement, l'explication prend un tout autre sens. Allez, on va être indulgent ; tout le monde n'a pas suivi des cours d'hydrologie dans sa vie, et pour quelqu'un qui ne s’intéresse ni à l'hydro, ni à la météo, ça ne doit pas être évident de parler de domaines qu'on ne maitrise pas. wink.png

on peut donc en conclure que le problème vient d'un vecteur intermédiaire de l'information entre le spécialiste (MF) et le profane (la préfecture). mais... kikidonc?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour un mot franchement, l'explication prend un tout autre sens. Allez, on va être indulgent ; tout le monde n'a pas suivi des cours d'hydrologie dans sa vie, et pour quelqu'un qui ne s’intéresse ni à l'hydro, ni à la météo, ça ne doit pas être évident de parler de domaines qu'on ne maitrise pas. wink.png

Dans ce cas on évite de sortir des chiffres, et on s'arrête à quelques adjectifs. Mais pas faire de la désinformation alors que c'est tout le contraire qui était initialement voulu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, j'y ai pensé aussi, mais quand quelqu'un est payé pour faire de l'info, autant pas être aussi négligeant et au moins avouer: "un phénomène venteux dont on ignore l'origine et la nature" et pas prétendre savoir la nature du phénomène quand en plus la réponse est erronée. Enfin bon ils auront toujours le dernier mot de toute façon ...

J'ai souvent moi-même tenu le même genre de discours, -et souvent y a de quoi c'est vrai wink.png - mais bon faut pas oublier aussi que les professionnels des médias sont comme ceux de bien d'autres secteurs professionnels : soumis à des critères de rendement de plus en plus dingues avec des moyens matériels et humains qui se réduisent comme peau de chagrin, obligés de recycler les infos en provenance d'autres sources sans avoir le temps de les vérifier, sans même parler de cette accélération du temps et des délais complètement débiles à laquelle nous participons tous, en exigeant d'avoir l'info à la minute ou presque qui suit l'évènement... Souvent les rédactions parisiennes préfèrent envoyer des équipes de la capitale pour faire des reportages dans les régions plutôt que de payer un correspondant local, résultat les reporters ne connaissent pas la région. Et quand c'est le cas, que peut faire un correspondant de presse qui doit rendre son papier dans un très court délai, à part reprendre ce que lui disent les témoins ? ... Sachant qu'alors -en plus !- , les témoins eux-mêmes déforment faute d'une culture météo populaire digne de ce nom qu'on a perdue au fil des décennies... Dans les articles qui relatent les propos des témoins la déformation est souvent double et la source du problème là encore bien en amont.

D'ailleurs à propos de déformation, quand on râle contre les inexactitudes supposées émises par les experts par ex de Météofrance, là aussi leurs propos peuvent avoir été déformés par le journaliste. Dans beaucoup de cas que j'ai moi-même étudiés, cette possibilité est évidente.

Quelqu'un en parle dans un autre topic j'ai vu, une bonne solution à court terme serait qu'Infoclimat profite de son poids médiatique non négligeable pour diffuser régulièrement des communiqués de presse, intervenir pour rectifier, compléter, corriger des chiffres... j'en ai vu des trucs invraisemblables moi aussi vous pensez... tongue.png pour ces inondations comme pour le reste... mais je crois que ça passe par là. Informer tout en restant compréhensifs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'objectif de ces médias n'est pas d'éduquer les gens à la météo, mais plutôt de "parler" de la météo. Généralement, la personne qui écoute/regarde/lit les infos veut simplement "savoir ce qu'il se passe". En terme de météo donc, elle n'attend pas plus que de savoir ce qu'il en est globalement, et ces médias, qui ont des obligations horaires, des obligations de public cible, de rendement etc, ne vont pas se permettre l'effort d'apporter une information plus précise.

Dans le reportage de TF1, l'objectif est très simple (c'est TF1 biggrin.png) : dire qu'il fait chaud. En ce sens, il est bien fait et efficace : à la fin, on l'a bien compris et on l'a retenu : il fait chaud. Oui, la méthode, les moyens, ne seront pas valables pour une utilisation météorologique conforme aux normes, mais ce n'est pas nécessaire ici. La température prise est très approximative mais suffit pour les objectifs fixés. C'est un peu comme se plaindre du fait que les gens ont juste un vieux thermomètre à mercure dans leur jardin au lieu d'avoir un abri météo aux normes : à quoi bon pour eux ? Oui, c'est un coup à crisser des dents pour les illuminés de météo que nous sommes, mais avec du recul, une température, aussi fausse soit-elle, leur donnera satisfaction pour l'utilisation qu'ils en ont : combien de fois j'ai eu droit à un "le thermomètre de la voiture il indiquait 42 au soleil 'taleur !" ! C'est scandaleusement insensé pour moi, mais ca l'est complètement pour d'autres, ils veulent juste se conforter dans leur opinion qu'il fait chaud. Dans le reportage de TF1, si j'arrive à accepter sans trop de problèmes cette utilisation du thermomètre, j'accepte beaucoup moins ce jeu insupportable d'échange avec les gens en terrasse que je trouve juste nianian et agaçant comme TF1 sait le faire :'D.

En ce qui concerne le terme de mini-tornade, il est généralement utilisé dans les médias pour parler de vents violents qui ont provoqués des dégâts. Même si ce terme est techniquement une pure abération en météorologie, son sens est communément accepté et fonctionne plutôt bien : quand on parle de mini-tornade, tout le monde y associe un phénomène venteux violent. Quand bien même leur représentation du phénomène est fausse, ce qui les intéresse n'est pas la forme du phénomène, mais les dégâts qu'il a causé : il n'est pas nécessaire pour eux d'avoir davantage de précisions sur ce qu'il s'est passé et ils se satisfont de l'explication qu'il y a eu un phénomène violent qui a provoqué des dégâts. Dans les médias on s'atterdera davantage sur les conséquences du phénomène que celui-ci même.

Si, c'est certain, la culture de la météo en France rase les plafonds de l'ignorance sur lesquels elle se complait, les médias l'utilisent fréquemment, et à défaut de pouvoir saluer le niveau des sujets relatifs à la météo, on peut déjà se satisfaire maigrement du fait que le sujet soit récurrent, comme une poule qui médite intensémment devant une balle en essayant de comprendre comment ça marche.

Analyse pertinente ! Je le suis beaucoup moins, je viens juste de la lire plus très loin d'un an après. Il n'est jamais trop tard pour dire...Merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Charleville-Mézières (08, Ardennes) : alt 148m.

on peut donc en conclure que le problème vient d'un vecteur intermédiaire de l'information entre le spécialiste (MF) et le profane (la préfecture). mais... kikidonc?

Ce n'est même pas MF qui est l’intermédiaire pour ce genre de vigilance ; c'est plutôt le SPC qui informe (soit la DREAL il me semble...).

Dans ce cas on évite de sortir des chiffres, et on s'arrête à quelques adjectifs. Mais pas faire de la désinformation alors que c'est tout le contraire qui était initialement voulu.

Bah malheureusement, c'est le préfet, celui qui représente "le département" donc en cas de phénomènes assez important (comme actuellement) je pense qu'il se doit d'intervenir auprès de la population, pour montrer qu'ils prennent le problème au sérieux. Ça évitera qu'on vienne dire par la suite que le CG n'a pas su gérer la crise.M'enfin, tout le monde n'a pas la science infuse, et ça arrive de se tromper. Donc comme vous le mettez sur ce topic, c'est drôle de voir ce genre de propos, mais en soit, se planter pour un terme, c'est pas bien grave. Rares sont les préfectures où même les mairies qui ont des personnes spécialisés dans tels ou tels domaine.C'est pas comme les médias qui visiblement ne rectifient pas encore le tir quand on parle de "mini-tornade" ; à croire que le cas d'Hautmont en 2008 ou celle de Toulouse l'année dernière n'a pas servi d'exemple. Et là, pour le coup, c'est de la désinformation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Naillat, 360m, 23

Bah malheureusement, c'est le préfet, celui qui représente "le département"

Bonjour,

le préfet représente l'Etat dans le département, ce n'est pas du tout la même chose justement!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Dannemarie (Sundgau) 304m

Ce n'est même pas MF qui est l’intermédiaire pour ce genre de vigilance ; c'est plutôt le SPC qui informe (soit la DREAL il me semble...).

Bah malheureusement, c'est le préfet, celui qui représente "le département" donc en cas de phénomènes assez important (comme actuellement) je pense qu'il se doit d'intervenir auprès de la population, pour montrer qu'ils prennent le problème au sérieux. Ça évitera qu'on vienne dire par la suite que le CG n'a pas su gérer la crise.M'enfin, tout le monde n'a pas la science infuse, et ça arrive de se tromper. Donc comme vous le mettez sur ce topic, c'est drôle de voir ce genre de propos, mais en soit, se planter pour un terme, c'est pas bien grave. Rares sont les préfectures où même les mairies qui ont des personnes spécialisés dans tels ou tels domaine.C'est pas comme les médias qui visiblement ne rectifient pas encore le tir quand on parle de "mini-tornade" ; à croire que le cas d'Hautmont en 2008 ou celle de Toulouse l'année dernière n'a pas servi d'exemple. Et là, pour le coup, c'est de la désinformation.

Oui pour le coup tu mélanges certaines choses.

Quand il y a des catastrophes naturelles qui dépassent l'échelon local c'est effectivement le Préfet qui se charge de tout organiser. Il ne représente donc pas le département mais comme l'a dit Tao, il représente la présence de l'Etat dans ce département. En gros vous inquiétez pas l'Etat vous oublie pas et coordonne les autres forces nationales.

Le CG ne gère pas la crise. Enfin, il gère la crise pour ce qui est de ces biens personnels (ERP, routes départementales...) il va barrer les routes, évacuer les collèges... mais c'est tout.

La crise c'est la mairie qui la gère en collaboration avec la préfecture ou la sous préfecture et les pompiers, la police...

Pour ce qui est des personnes spécialisés, oui ils en ont. Chaque préfecture à sa cellule de crise organisé avec le préfet qui coordonne chaque institution (EDF, SNCF, pompiers, police...) et des personnes dont c'est le métier de prévoir (SPC, MéteoFrance...), et ceux dont le boulot est à l'année : les services des risques des DDT(M)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est même pas MF qui est l’intermédiaire pour ce genre de vigilance ; c'est plutôt le SPC qui informe (soit la DREAL il me semble...).

quand on parle d'un intermédiaire entre 2 entités (MF et la préfecture), bien évidemment que l'intermédiaire n'est pas l'une des 2 entités, mais un tiers... c'est logique et c'est français, il me semble???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)

Lieu : Montreuil (93) ou Ciran (37)

quand on parle d'un intermédiaire entre 2 entités (MF et la préfecture), bien évidemment que l'intermédiaire n'est pas l'une des 2 entités, mais un tiers... c'est logique et c'est français, il me semble???

En l'occurrence, c'est bien dans les missions de MF de vulgariser l'information vis à vis des autorités publiques, afin de leur donner tous les éléments décisionnels. Et surtout pas via des intermédiaires!

Mais nos élites administratives manquent souvent et singulièrement d'un minimum de culture scientifique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sky Blue

En l'occurrence, c'est bien dans les missions de MF de vulgariser l'information vis à vis des autorités publiques, afin de leur donner tous les éléments décisionnels. Et surtout pas via des intermédiaires!

Mais nos élites administratives manquent souvent et singulièrement d'un minimum de culture scientifique...

3 lettres pour qualifier nos élites administratives.

E.N.A.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...